Restez connectés avec nous
Calderon "J'adore Lo Celso, je suis certain qu'il va triompher au Betis... C'est un recrutement énorme"

Autour du PSG

Calderon « J’adore Lo Celso, je suis certain qu’il va triompher au Betis… C’est un recrutement énorme »

Auteur d’une grosse saison lors de l’exercice passé, Giovani Lo Celso a pourtant été prêté, avec option d’achat, au Betis Séville durant le dernier mercato. Une décision difficilement compréhensible pour les supporters parisiens que commente Gabriel Calderon au média sevillan ABC de Sevilla. Pour celui qui est passé par la case PSG, transfuge du Betis à l’époque, le talentueux milieu de terrain de 22 ans argentin est une vraie plus value ajoutée dans l’effectif du club ibère. 

« J’adore Lo Celso. Je l’ai beaucoup vu avec le PSG et je n’ai pas compris pourquoi il n’avait pas été plus utilisé en sélection argentine, je n’ai pas compris Sampaoli. Je suis certain qu’il va triompher au Betis. Son évolution a été très intéressante. Il est arrivé à Paris en provenance d’Argentine, il a eu un peu de mal au début mais il est devenu titulaire lors de la seconde saison.

Le PSG est un club où il y a beaucoup de concurrence. Il a persévéré avec tempérament et personnalité. Il est en train de mûrir. Il va donner beaucoup de vie à l’entre-jeu du Betis. Il a beaucoup de qualités techniques, il est fort en un contre un, et il voit le jeu… C’est un recrutement énorme pour le Betis. »

Lo Celso, l’énigme du mercato parisien.

Étant à la recherche d’un milieu de terrain durant le dernier marché des transferts, le Paris Saint-Germain n’a pas su trouver son bonheur. Finalement, aucune recrue n’est venue garnir l’entrejeu rouge et bleu. Et c’est dans ce contexte que le club de la capitale s’est séparé d’un des rares joueurs pouvant évoluer dans ce secteur et ce, dans les toutes derniers heures avant la fermeture du mercato estival.

Alors certes, Giovani Lo Celso est loin d’être un numéro six, il reste néanmoins un très bon joueur de ballon capable d’évoluer en huit et ne rechignant pas à l’effort dans les tâches défensives. Selon certains échos, le gaucher argentin aurait eu du mal à assimiler la grosse préparation physique mise au point par Thomas Tuchel qui, de ce fait, lui aurait fait comprendre qu’il n’entrait pas vraiment dans ses plans. Le joueur aurait donc décidé de plier bagage.

Aujourd’hui, comme le PSG possède que trois milieux de métier avec d’Adrien Rabiot, de Marco Verratti et de Lassana Diarra, on ne peut donc s’empêcher d’être dubitatif quant à cette surprenante prise de position. D’autant plus que le prêt en question est assorti d’une option d’achat obligatoire, de 25 millions d’euros, dans le cas où le Betis parviendrait à se qualifier en Coupe d’Europe. Là encore, décision très surprenante, le temps nous dira si cette décision a, ou non, été judicieuse.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG