Restez connectés avec nous
"C'est le même processus de reconstruction qu'après un deuil" selon Cédric Quignon-Fleuret

Autour du PSG

“C’est le même processus de reconstruction qu’après un deuil” selon Cédric Quignon-Fleuret

Après la défaite cinglante subie par le Paris Saint-Germain lors des 8e de finale de la Ligue des Champions face au FC Barcelone (6-1), il ne régnait plus que colère et effondrement. Certainement encore plus touchés par ces sentiments, le moral et l’estime des joueurs ne devaient pas voler bien haut. Cédric Quignon-Fleuret, psychologue du sport à l’INSEP, analyse l’après Barcelone et donne son avis sur les étapes de la reconstruction. Le psychologue a accordé un entretien à l’Express et revient sur le processus pour tourner la page.

“C’est le même processus de reconstruction qu’après un deuil. Les joueurs font d’abord face à plusieurs sentiments comme la colère, le déni ou l’impression de gâchis”

Le travail de groupe, une nécessité pour avancer…

“Le collectif ne sort pas totalement indemne d’une telle débâcle, le leadership est ébranlé. Le plus important, c’est d’avoir une prise de décision collégiale sur ce qu’il faut mettre en place pour se relever et ne pas paniquer lorsqu’ils se retrouveront confrontés à l’avenir à une situation similaire…..C’est ce qu’ont su faire les Barcelonais, qui se font confiance mutuellement. Malgré leur lourde défaite à l’aller, ils n’ont pas tout remis en cause parce qu’ils se savaient capables d’inverser la situation chez eux”

Mais surtout : relativiser.

“Ce qui s’est passé mercredi est avant tout un grand moment de sport. Oui, la défaite parisienne est historique, mais la victoire catalane l’est tout autant. Les Parisiens sont tombés contre une très grande équipe dont on savait qu’elle pouvait remonter un 4 à 0. Le PSG ne doit pas l’oublier sans pour autant se réfugier derrière cette excuse”

Cette soirée va être impossible à oublier mais elle doit aussi servir au PSG. De belles choses peuvent naître sur les cendres de ce désastre. Beaucoup comparent cette désillusion à celle de la France en 1993 contre la Bulgarie. Cela a été très dur sur le moment mais cela a aussi permis de construire le futur de ce qui deviendra la France de 1998, championne du Monde, puis championne d’Europe en 2000.

La victoire face au FC Lorient hier soir (1-2, 29e journée de Ligue 1) a été une première étape importante car elle a permis de redonner confiance à des Parisiens encore démoralisés et fragilisés. Cependant ce succès a été acquis difficilement, le moral des troupes n’était clairement pas encore au beau fixe. Désormais, le Paris Saint-Germain a gage de se relever, de reprendre les armes et de repartir à la conquête du Championnat et des coupes nationales.

Il faudra ensuite réussir à effacer l’immense déception de cette année lors des prochaines campagnes européennes en se servant de l’expérience acquise au Camp Nou. Il ne faudrait pas qu’un tel échec ne serve absolument à rien.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG