Restez connectés avec nous
Daniel Bravo "aime beaucoup" Sarabia, qui pourrait remplacer Di Maria contre l'Atalanta
©IconSport

Autour du PSG

Daniel Bravo « aime beaucoup » Sarabia, qui pourrait remplacer Di Maria contre l’Atalanta

Daniel Bravo, ancien attaquant du Paris Saint-Germain (1989-1996) et de l’Equipe de France (13 sélections) notamment dorénavant consultant de beIN SPORTS, a été invité par Le Parisien à commenter la possibilité de voir Pablo Sarabia (milieu offensif/ailier de 28 ans) remplacer Angel Di Maria (ailier de 32 ans) lors du quart de finale de la Ligue des Champions contre l’Atalanta (le 12 août) puisque l’Argentin sera suspendu.

« Je l’aime beaucoup. Il a des gestes qui sortent de l’ordinaire. Son but à Madrid est un véritable bijou. Di Maria est au-dessus mais Sarabia est quand même très proche. Il est prêt physiquement, c’est vrai. Souvent, les petits gabarits (il mesure 1,77 m) reviennent au top plus rapidement. Il a déjà retrouvé sa vivacité, sa précision, c’est qu’il est bien en jambes. Il a réalisé de très bons centres et je le retrouve comme je l’ai quitté : bon dans la percussion, juste. Il sent le jeu. C’est le genre de joueur dont Thomas Tuchel peut se dire : ‘Je peux compter sur lui.’

Bravo « Sarabia a encore un coup à jouer. »

L’option Sarabia contre l’Atalanta est très crédible. Mais jouer à quatre devant me paraît risqué. L’Atalanta aime avoir le ballon et il ne faudrait pas perdre la bataille du milieu. Un 4-3-3 me semble plus adapté avec Marquinhos en sentinelle. Dans cette optique, Sarabia a encore un coup à jouer, au milieu avec Verratti. Sarabia est capable d’apporter dans ce secteur parce qu’il se bat aussi. Il défend, il travaille, il aurait sa place dans ce milieu à trois où il s’agirait de ressortir vite le ballon sous le pressing italien. Les matchs amicaux vont permettre à Tuchel de sentir le coup. »

Sarabia et Di Maria n’ont pas tout à fait le même style, avec l’Argentin qui fait probablement plus de centres rentrants avec son pied gauche et des passes en profondeur de l’extérieur du pied. L’Espagnol cherche un peu plus souvent à faire un appel en profondeur pour s’approcher de la surface et finir avec un centre fort au sol (qui peut être du pied droit), avec une passe en retrait ou un tir. Mais il y a des ressemblances, avec la capacité à créer ou finir des occasions sans oublier de participer aux efforts défensifs. Sarabia c’est d’ailleurs imposé comme une belle option en doublure pour tous les postes offensifs. Cela avec une certaine capacité à être décisif régulièrement (passeur décisif pour Juan Bernat contre le Borussia Dortmund, par exemple). Alors si le coach Thomas Tuchel met en place un 4-4-2, l’ancien du FC Séville aura sans doute une place.

S’il y a un changement tactique, comme évoqué par Bravo, c’est envisageable mais moins certain. Sarabia peut s’adapter à plusieurs positions, mais il y aurait aussi d’autres options avec des milieux de métier. Cela dépend du schéma décidé par l’entraîneur. Pour le moment, il faut continuer à travailler afin d’être prêt pour jouer. Ensuite, le coach fait ses choix.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG