Restez connectés avec nous
La LFP explique la suspension de 4 matchs de Di Maria
©Iconsport

Autour du PSG

La LFP explique la suspension de 4 matchs de Di Maria

Mercredi soir, la Commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel a annoncé sa sanction de 4 matchs de suspensions à l’encontre d’Angel Di Maria suite au crachat de l’ailier de 32 ans du Paris Saint-Germain en direction d’Alvaro Gonzalez, défenseur central marseillais de 30 ans, lors du Classico le dimanche 13 septembre. Dans L’Equipe, Sébastien Deneux, président de cette commission, a justifié ce choix alors que le barème pour un tel geste est de 1 à 6 matchs.

« Nous avons considéré qu’il y avait bien eu crachat en direction du joueur adverse. Pour le reste, nous avons également pris en considération que le geste de Di Maria était en réaction à l’attitude du joueur de Marseille, dans un contexte extrêmement tendu. Il a été aussi pris en compte le casier disciplinaire plutôt favorable du joueur parisien. Au final, nous avons donc estimé que cela valait un peu moins que le barème de référence qui est de six matches.  »

Des explications pleines de sens, puisqu’il semble raisonnable d’avoir le sentiment que Di Maria a visé Alvaro Gonzalez. D’ailleurs, il n’a pas affirmé autre chose au moment de réagir après avoir pris de connaissance de sanction. Mais il a insisté sur la provocation de son adversaire marseillais. Laquelle a visiblement été pris en compte. Comme le fait que l’Argentin est loin d’être un habitué des mauvais gestes. Difficile de contester finalement cette décision de 4 rencontres, même si on peut toujours débattre pour 1 match de plus ou moins.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast à propos de Nice/PSG : Debrief d’une victoire satisfaisante, mais au score un peu flatteur ?

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG