Restez connectés avec nous
LDC - Almeida souligne que "l'image du PSG a changé", mais il n'est pas parmi les favoris
©Iconsport

Autour du PSG

LDC – Almeida souligne que « l’image du PSG a changé », mais il n’est pas parmi les favoris

C’est un fait, le Paris Saint-Germain, a franchi un cap cet été en allant se frotter au Bayern Munich en finale de la Ligue des Champions 2019-2020 (défaite 0-1). Mais le plus dur en football, c’est de confirmer et réussir à rester au sommet. L’effectif du PSG a les qualités pour réitérer cette belle campagne européenne, mais il va falloir remettre le bleu de chauffe, car pour rester au sommet, il faut continuer de travailler. Dans Le Parisien, Isaura Almeida du Jornal de Noticias, est revenue sur l’image et le statut du PSG suite à ce Final 8.

« C’est un fait incontestable que l’image du PSG a changé après sa présence en finale de Ligue des champions et la façon dont il y est arrivé. Les Parisiens ont montré qu’ils n’étaient pas seulement un groupe de joueurs avec des contrats de millionnaires. On attendait depuis longtemps de voir ce que Tuchel pouvait faire de cette équipe.

Almeida « Je crois que maintenant Paris sera vu comme un potentiel candidat à une place en finale »

Je crois que maintenant Paris sera vu comme un potentiel candidat à une place en finale même si pour certains la place prise par Neymar et le manque de concurrence interne seront toujours un obstacle pour gagner en compétitivité. Je pense que Paris est davantage favori que la saison dernière, c’est sûr, mais pas encore parmi les favoris pour gagner. »

Il est toujours difficile de placer le curseur de la valeur d’une équipe pour toute une saison. Intrinsèquement, le PSG, au niveau de l’effectif, n’a rien à envier aux autres équipes en Europe. Mais pour aller en finale, voire pour gagner une compétition comme la Ligue des Champions, d’autres éléments sont à prendre en compte. En effet, il faut un peu de chance, être épargné par les blessures, il faut aussi éviter les suspensions malvenues. Parfois, on parle aussi de « bon ou mauvais » tirage au sort. Mais tous ces « aléas » font partie de la vie des clubs et pour gagner, il faut s’adapter à tout cela. L’entraîneur a une place-forte dans tout cela, comme le dit Almeida. Il est celui qui crée l’esprit groupe et qui donne confiance à ses troupes.

La présence du PSG en finale sur la dernière édition, n’a rien d’anodine. Et tout le monde, en Europe, l’a bien constaté. C’est une équipe qui compte et dont tout le monde se méfie. Mais Paris se doit de confirmer pour s’installer pour de bon dans le gotha européen. Les heurts des années précédentes ont laissé des traces. Mais au final, Almeida semble un peu trop sceptique sur le PSG qu’il ne voit pas comme un favori. Sa saison 2019/2020, prouve que rien, hormis le Bayern Munich, n’a pu l’arrêter. Ce qui s’est joué de peu. Et cette défaite n’a pas que des résonnances négatives pour les joueurs. Ils savent désormais qu’ils peuvent le faire, ce qui change à peu près tout dans l’état d’esprit. Personne ne s’y trompera, le PSG peut gagner. Les autres clubs sont prévenus.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast à propos de Nîmes/PSG : Calendrier gênant et équipe possible.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG