Restez connectés avec nous
Le Parisien détaille les méthodes de Leonardo sur le mercato, un travail en solitaire et discrétion
©Iconsport

Autour du PSG

Le Parisien détaille les méthodes de Leonardo sur le mercato, un travail en solitaire et discrétion

Pour le moment, le mercato estival 2020 du Paris Saint-Germain n’est pas particulièrement réjouissant, même si le prêt à option d’achat d’Alessandro Florenzi (arrière droit de 29 ans) est un joli coup. Comme le marché des transferts ferme ses portes le 5 octobre, certains supporters s’inquiètent et les journalistes se posent des questions. Surtout que les rumeurs qui se confirment rien qu’un peu sont rares. Ce mardi matin, Le Parisien fait le tour de la façon de travailler du directeur sportif Leonardo et souligne que l’absence de « bruit » est voulue.

« Leonardo fixe quelques règles du jeu. »

« Lorsqu’il entame une discussion sur le mercato avec un ou des agents, Leonardo fixe quelques règles du jeu. La première d’entre elles consiste à la discrétion totale sur l’opération. ‘Si quelque chose sort, il va nous tuer’, s’inquiétait un agent impliqué dans un dossier médiatique de l’été. ‘Il explique que la moindre fuite dans la presse pourrait faire échouer le transfert’, précise un autre intermédiaire qui a travaillé sur le dossier d’un joueur étranger dont le nom n’a jamais été évoqué publiquement.

La cellule de recrutement, dépossédée de la garde rapprochée d’Antore Henrique, est aujourd’hui en sommeil. Seul le discret Angelo Castellazzi, l’adjoint de Leo, très impliqué dans la gestion du centre de formation, est dans le secret des dieux. L’Italien assiste aux réunions, souvent un peu dans l’ombre, ce qui intrigue parfois les éventuelles recrues.

« Sans jamais indiquer à ses interlocuteurs à quelle position leur joueur figure sur sa liste. »

Le mercato est une sorte de one man show pour le dirigeant parisien. Leonardo reçoit les propositions, les trie, maintient le contact, sans jamais indiquer à ses interlocuteurs à quelle position leur joueur figure sur sa liste. Il met en sommeil des pistes, temporise sans faire de promesse, jusqu’à ce que l’entourage d’une cible potentielle comprenne qu’elle est, ou pas, prioritaire.

Ces dernières heures, il appelait lui-même des clubs européens de seconde zone pour tenter de placer certains jeunes du centre de formation en mal de porte de sortie. »

En effet, Leonardo n’est pas du genre à faire beaucoup de bruit autour de ses pistes. C’est même relativement commun avec ce directeur sportif de voir une cible apparaître et son recrutement être bouclée dans les jours qui suivent. Ce n’est pas parce que le dirigeant se réveille soudainement. Il y a un grand travail qui est fait dans l’ombre. Et visiblement, il y tient particulièrement. De quoi avoir plus de sérénité et éviter une guerre des enchères lancée par des clubs qui pourraient notamment chercher à embêter le PSG dans son mercato. Car c’est une pratique qui existe.

Pour ce qui est du mercato actuel, il va falloir encore patienter pour que tout se précise. Ce n’est pas toujours simple d’attendre, mais il n’y a pas de choix. Au moins, la fermeture est proche. Ce qui ajoute un peu d’inquiétude, mais veut aussi dire que tout devrait être très clair très prochainement. Et il pourrait y avoir de belles surprises.

Retrouvez ci-dessous notre podcast à propos de Reims/PSG et la colère de Tuchel :

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG