Restez connectés avec nous
Le Parisien revient sur le rendez-vous décisif pour la venue de Pochettino "au cœur de l'automne"
©Iconsport

Autour du PSG

Le Parisien revient sur le rendez-vous décisif pour la venue de Pochettino « au cœur de l’automne »

Bien que ce ne soit pas encore officiel, il n’y a pas encore de doute sur le fait que Mauricio Pochettino remplacera Thomas Tuchel au poste d’entraîneur du Paris Saint-Germain officiellement dans les prochains jours. Un choix fort qui a surpris, puisqu’annoncé après la victoire 4-0 contre Strasbourg mercredi dernier. Cependant, l’idée existait depuis un moment et la décision a été prise bien avant cette semaine. Ce dimanche, Le Parisien détaille le choix de faire venir l’Argentin, alors que pendant un moment Massimiliano Allegri était le favori sauf qu’il a été trop exigeant (comme nous l’avions annoncé). Aussi, l’ancien joueur parisien (2001-2003) et coach de la Juventus Turin (2014-2019) a été convaincant.

« Leonardo a ciblé trois successeurs pour clore le mandat de l’ancien coach de Dortmund. »

« Nous sommes au cœur de l’automne, à Doha, signe que l’éviction de Thomas Tuchel ne répond pas à un coup de tête. Elle est programmée de longue date, sans doute accélérée par les critiques de l’entraîneur allemand début octobre sur le mercato et la politique sportive globale du club.

Leonardo a ciblé trois successeurs pour clore le mandat de l’ancien coach de Dortmund. Sa priorité va à Massimiliano Allegri. Dans l’antichambre patientent également Thiago Motta et Mauricio Pochettino. En cet automne, Pochettino est reçu à Doha par l’Emir en personne, au cœur de toutes les décisions stratégiques de ces dernières années.

«  Pochettino réussit brillamment son entretien d’embauche à Doha. Le choix s’impose. »

Devant le patron ultime du PSG, l’Argentin séduit et fait forte impression. Sa vision du jeu, du football, des joueurs, tout y passe et l’Argentin commet un sans-faute, exposant avec succès ses convictions. D’outsider, il passe rapidement à favori et il finit par emporter alors le morceau. L’Italien, lui, réclame 12 millions d’euros nets pour s’asseoir sur un banc, une somme vertigineuse même pour Paris, alors que l’ancien milieu de terrain n’a sans doute pas encore l’envergure nécessaire pour prendre une formation aussi huppée. Mais surtout, Pochettino réussit brillamment son entretien d’embauche à Doha. Le choix s’impose. »

Des affirmations qui sont globalement crédibles et que nous pouvons confirmer en partie. Du moins, il est clair que le remplacement de Tuchel est préparé depuis un moment, avec déjà un doute lors de la trêve internationale précédente. Et Allegri a été visé, sauf qu’il a été très exigeant. Thiago Motta a lui manqué d’expérience. Il est alors bien pensable que Pochettino a su se démarquer avec son discours. Notons d’ailleurs que dans sa prise de parole pour faire le point le directeur sportif Leonardo avait évoqué l’importance des discussions en dehors du terrain, d’avoir la bonne mentalité pour le club. Peut-être qu’il ne parlait pas que du recrutement des joueurs.

En tout cas, il apparaît que l’Argentin a su se démarquer et que la direction mise sur lui. On ne peut qu’espérer qu’il saura donner raison au PSG avec sa tactique et gestion des joueurs. Le fait d’avoir une relation un peu plus harmonieuse avec Leonardo pourrait aussi aider pour bien avancer. Il faudra cependant patienter pour voir les premiers changements, puisque la trêve hivernale vient de commencer.

Retrouvez ici notre podcast à propos du départ de Tuchel et de l’arrivée de Pochettino.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG