Restez connectés avec nous
Les avocats de Nasser Al-Khelaïfi expliquent leur plainte contre Mediapart, The Guardian et Der Spiegel

Autour du PSG

Les avocats de Nasser Al-Khelaïfi expliquent leur plainte contre Mediapart, The Guardian et Der Spiegel

Lundi, Mediapart, The Guardian et Der Spiegel ont évoqué un document prouvant que Nasser Al-Khelaïfi, président du Paris Saint-Germain notamment, a eu recours à une pratique illégale dans le paiement d’une commission à l’agent (Marcelo Simonian) et Javier Pastore (milieu offensif de 30 ans aujourd’hui à l’AS Rome) lors de son transfert en 2011. Ce que les avocats du dirigeant parisien ont rapidement démenti. Ils ont ajouté à cela une plainte contre ces médias. Elle a été expliquée au Parisien via un communiqué.

« Ils expliquent que le président du PSG a répondu aux médias concernés, le 21 juin dernier, indiquant ses ‘inquiétudes par rapport à l’authenticité du supposé document et l’information qu’il soi-disant comportait’ et ‘demandant donc aux journalistes de fournir une copie du document ».

« Il est désormais clair que cette explication était fausse. »

‘The Guardian, Der Spiegel et Mediapart ont refusé de fournir une copie du document sur lequel ils s’appuyaient, affirmant qu’ils ne pourraient le faire sans révéler l’identité de leur source, poursuivent les avocats dans le communiqué. Il est désormais clair que cette explication était fausse. Mediapart a illustré son article sur le sujet lundi avec une copie intégrale de la prétendue lettre en question et, ce faisant, n’a absolument rien révélé de l’identité de sa source.’

‘Il est clair que le document invoqué par The Guardian, Der Spiegel et Mediapart est un faux et n’a pas été écrit ni signé par M. Al Khelaifi. Il déposera donc une plainte pénale pour faux et usage de faux en France. »

Le journal francilien précise que ces médias ne peuvent donner le document réclamé, puisqu’ils pourraient alors être « accusés de ‘recel’ de document ». De quoi bien comprendre qu’il s’agit d’une affaire compliquée face à laquelle il faudra rester prudent. Il n’y a pas mieux que de laisser la justice faire son travail et attendre un verdict après l’enquête. En tout cas, Al-Khelaïfi n’est pas coupable pour le moment.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG