Restez connectés avec nous
Les chiffres impressionnants de la progression dans les ventes du PSG

Autour du PSG

Les chiffres impressionnants de la progression dans les ventes du PSG

Lorsque QSI rachète le Paris Saint-Germain au fond de pension Colony Capital en 2011, leur objectif annoncé est bien de remettre le club de la capitale française à sa vraie place, c’est-à-dire dans le haut du panier européen. Les dirigeants qataris se sont donc attelés à répondre aux différentes problématiques à court et à long terme avec un projet des plus ambitieux. Force est de constater qu’ils ont en passe aujourd’hui d’atteindre leurs objectifs économiques. Tout en étant très proche de réaliser ceux liés au plan sportif.

Si les instances européennes du football ont plusieurs fois tenté de ralentir le projet parisien, notamment par le biais du Fair-Play Financier et la dégradation de plusieurs contrats liés à la promotion du Qatar ou de ses entreprises, celui-ci continue vaille que vaille sur la route qu’il s’est tracé. Présent depuis la saison 2006-07, le sponsor principal du maillot Rouge et Bleu, Fly Emirates, rapportait 25 millions d’euros par an. A partir de la saison prochaine, le nouveau partenaire, ALL du groupe Accord, versera quant à lui la bagatelle de 60 millions d’euros, de quoi placer le PSG dans la cour des grands. Europe 1 a aussi rapporté une belle progression.

Des chiffres impressionnants.

En effet, le bilan des ventes de maillots pour la saison 2017-18 est tombé et le club francilien peut avoir le sourire tant les ventes ont augmentés pour atteindre un chiffre d’affaires évalué à environ 55 millions euros pour 850 000 maillots vendus. Soit le budget total de l’OGC Nice ! On est loin des 80 000 unités vendues lors de la saison précédent le rachat par QSI.

Cette saison, les chiffres devraient encore être bien meilleurs pour dépasser le million de maillots vendus et rejoindre ainsi un cercle très fermé comprenant le Real Madrid, le FC Barcelone, le Bayern Munich et Manchester United. Le partenariat avec Air Jordan a considérablement boosté les ventes. Notamment aux Etats-Unis où l’évolution est évaluée à +470% pour atteindre au moins 150 000 unités vendues. L’augmentation globale des ventes de maillots s’établirait elle aux alentours des 25% pour la saison 2017-18.

Europe 1 précise également “Le club espère, dans les cas les plus optimistes, récupérer 70 millions d’euros pour l’année 2018/2019. Et cela ne comprend pas les ventes opérées par Nike. Ce sont des ressources propres qui vont stabiliser son budget.”

Une progression économique pour s’installer dans les sommets européens.

En renforçant ses revenus fixes, le PSG peut regarder sereinement devant lui. Surtout en ce qui concerne le contrôle de ses comptes par l’UEFA. S’ils parviennent également à augmenter leur contrat avec Nike, équipementier historique depuis 1989, évalué pour l’instant à 25 millions d’euros (loin derrière le FC Barcelone avec 105 millions selon les estimations les plus hautes), les dirigeants parisiens auront réussi leur pari de développer la marque PSG en un temps relativement court pour l’associer aux plus grands clubs européens.

Si les objectifs économiques sont bientôt atteints, les résultats sportifs sont primordiaux et le PSG se doit e continuer là aussi sa marche en avant. Et cela passe par une grosse prestation ce mercredi pour le match retour face à Manchester United justement, en attendant peut-être de gravir cette année une marche supplémentaire.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG