Autour du PSG

Ligue 1 – Micoud « A un moment donné quand il faut y aller, ils y vont »

Ligue 1 - Micoud "A un moment donné quand il faut y aller, ils y vont"
Publie le 19/04/2017 a 21:51



  • Hier soir le Paris Saint-Germain s’est péniblement imposé sur la pelouse du FC Metz (2-3). Selon Johan Micoud, qui s’est exprimé sur le plateau de L’Équipe du soir, la réaction des parisiens à 2-2 est à souligner :

    « C’est un avertissement qui se termine bien, mais ça montre aussi que c’est une équipe de champions. A un moment donné quand il faut y aller, ils y vont. Après, ils ont de la réussite. Mais ils ne lâchent pas. »

    Si l’on peut déplorer la façon dont les joueurs d’Unai Emery ont abordé l’ensemble de la seconde mi-temps, il faut se féliciter du mental des joueurs. En effet, dès qu’ils ont encaissé le second but, ils se sont vite projetés vers l’avant, et les messins n’ont pas pu résister.

    Cependant cette fois ci c’ est passé mais Paris ne peut pas se permettre de se faire peur de la sorte. Le club de la capitale n’est pas en position de force au classement et doit espérer des faux pas de Monaco pour gagner le titre (77 points chacun mais les monégasques ont un match en retard), alors que Nice est en embuscade à 4 points.

    Plus que 5 matchs avant de connaître le nom du futur champion de France à moins que la décision ne se fasse avant.

     

    Publie le 19/04/2017 a 21:51

    Ligue 1 – Micoud « A un moment donné quand il faut y aller, ils y vont »

    Hier soir le Paris Saint-Germain s’est péniblement imposé sur la pelouse du FC Metz (2-3). Selon Johan Micoud, qui s’est exprimé sur le plateau de L’Équipe du soir, la réaction des parisiens à 2-2 est à souligner :

    « C’est un avertissement qui se termine bien, mais ça montre aussi que c’est une équipe de champions. A un moment donné quand il faut y aller, ils y vont. Après, ils ont de la réussite. Mais ils ne lâchent pas. »

    Si l’on peut déplorer la façon dont les joueurs d’Unai Emery ont abordé l’ensemble de la seconde mi-temps, il faut se féliciter du mental des joueurs. En effet, dès qu’ils ont encaissé le second but, ils se sont vite projetés vers l’avant, et les messins n’ont pas pu résister.

    Cependant cette fois ci c’ est passé mais Paris ne peut pas se permettre de se faire peur de la sorte. Le club de la capitale n’est pas en position de force au classement et doit espérer des faux pas de Monaco pour gagner le titre (77 points chacun mais les monégasques ont un match en retard), alors que Nice est en embuscade à 4 points.

    Plus que 5 matchs avant de connaître le nom du futur champion de France à moins que la décision ne se fasse avant.

     




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    RealPSG - Xavi Le problème, c'est qu'on résume tout uniquement à travers le score

    Real/PSG – Xavi « Le problème, c’est qu’on résume tout uniquement à travers le score »

    Autour du PSG

    Xavi, milieu de 38 ans d’Al-Sadd qui s’est surtout fait connaître avec ses années au FC ...

    Actualité Féminine

    Bernard Mendy tente de se faire pardonner avec de l'humour après sa déclaration maladroite

    Bernard Mendy tente de se faire pardonner avec de l’humour après sa déclaration maladroite

    Actu Féminin

    Il y a quelques jours, Bernard Mendy, ancien arrière droit du Paris Saint-Germain aujourd’hui entraîneur adjoint ...

    Vidéos PSG

    Ligue 1 – Micoud « A un moment donné quand il faut y aller, ils y vont »

    Ligue 1 - Micoud "A un moment donné quand il faut y aller, ils y vont" <Autour du PSG

    Hier soir le Paris Saint-Germain s’est péniblement imposé sur la pelouse du FC Metz (2-3). Selon Johan Micoud, qui s’est exprimé sur le plateau de L’Équipe du soir, la réaction des parisiens à 2-2 est à souligner :

    « C’est un avertissement qui se termine bien, mais ça montre aussi que c’est une équipe de champions. A un moment donné quand il faut y aller, ils y vont. Après, ils ont de la réussite. Mais ils ne lâchent pas. »

    Si l’on peut déplorer la façon dont les joueurs d’Unai Emery ont abordé l’ensemble de la seconde mi-temps, il faut se féliciter du mental des joueurs. En effet, dès qu’ils ont encaissé le second but, ils se sont vite projetés vers l’avant, et les messins n’ont pas pu résister.

    Cependant cette fois ci c’ est passé mais Paris ne peut pas se permettre de se faire peur de la sorte. Le club de la capitale n’est pas en position de force au classement et doit espérer des faux pas de Monaco pour gagner le titre (77 points chacun mais les monégasques ont un match en retard), alors que Nice est en embuscade à 4 points.

    Plus que 5 matchs avant de connaître le nom du futur champion de France à moins que la décision ne se fasse avant.

     

    By
    @
    OTER ?>