Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Ménès « On se posera des question sur le jeu du PSG quand il jouera un jour un match au complet »

Ménès "même avec la VAR, l’UEFA trouve le moyen d’enfler régulièrement le PSG lors des gros matchs."

Présent sur le plateau du Canal Football Club dimanche soir, le journaliste Pierre Ménès a été invité à donner son avis sur le contenu un peu décevant dans les matchs du Paris Saint-Germain dernièrement. Il y a même beaucoup de critiques depuis le déplacement à Brest samedi malgré la victoire (1-2, 13e journée de Ligue 1). Mais lui rappelle que Paris est très handicapé par les blessures.

Ménès « Neymar et Mbappé n’ont pas commencé un match ensemble depuis le début de la saison. »

« On se posera des questions sur leur jeu quand ils joueront un jour un match au complet. Il manquait encore une multitude de joueurs : Navas, Marquinhos, Neymar et Mbappé. Les gens vont me dire que ce n’est pas une excuse pour aller jouer à Brest. Mais à un moment donné il y a des choses qui se travaillent. Neymar et Mbappé n’ont pas commencé un match ensemble depuis le début de la saison.

On pourra être sévère avec le fond de jeu ou l’absence de fond de jeu du PSG quand ils joueront des matches au complet. Quand ils ont perdu contre Reims, ils leur manquaient 10 joueurs. »

Quand on regarde le groupe du PSG à la fin du mercato, on attend mieux dans le jeu que ce qui a été proposé dernièrement. Et on espère une vraie montée en puissance dans les prochaines semaines. Mais Ménès fait bien de rappeler que Paris n’a jamais pu être à son meilleur niveau. Non seulement les absences empêchent d’aligner certains très grands joueurs, mais elles amènent aussi des fatigues chez ceux présents. On peut penser à Angel Di Maria (ailier de 31 ans), presque obligé d’enchaîner les matchs. Avec un calendrier très chargé, la gestion est compliquée quand il manque de nombreux joueurs en permanence. Cela complique aussi le travail des automatismes.

On peut penser aussi aux difficultés d’Edinson Cavani (buteur de 32 ans), qui a été titulaire pour la première fois samedi après une blessure le 25 août. Difficile alors d’être en pleine forme. Laissons donc du temps à cette équipe, qui a tout de même un très joli bilan comptable. Reste à espérer que l’infirmerie pourra se vider sur la durée et que Paris en profitera pour être meilleur. Les préparations physiques vont aussi commencer à être mieux digérées.

Publicités

Vidéos Football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG