Restez connectés avec nous
N'Daw n'a pas peur face au PSG, nous un peu.

Adversaires

N’Daw n’a pas peur face au PSG, nous un peu.

        Ce soir, dans le cadre de la 14e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain se déplace à Metz, un promu. Alors qu’il reçoit le champion en titre, le milieu de terrain Guirane N’Daw n’a pas peur de mettre des coups.

     C’est dans le journal 20 Minutes que le grenat s’est exprimé « Mon boulot, c’est d’être agressif avec les adversaires et de ne rien lâcher sur la pelouse. Il ne faut pas se retenir quand on joue au football. Certains n’aiment pas mon jeu mais je m’en fous. Le plus important, c’est d’aider l’équipe et de gagner le match. Les gens n’aiment pas voir des joueurs faire des fautes en étant agressifs. C’est ma nature et je ne vais pas changer. Quand l’adversaire lance une attaque rapide, je fais ce qu’il faut pour la couper, c’est mon métier. Les cartons, si on ne veut pas en prendre, il ne faut pas jouer au foot. On ne veut pas pénaliser l’équipe donc il faut se calmer pour que l’équipe ne se retrouve pas à dix. Aucun entraîneur ne m’a jamais reproché un jaune car je les prends en allant au duel pour aider l’équipe, pas sur des choses bêtes en dehors de l’action. Le gars en face doit sentir qu’il y a quelqu’un présent pour le déranger. Si un joueur technique te passe dès le début du match, il va prendre confiance. Si je lui rentre dedans rapidement, il va faire attention par la suite. »

     Face à ces propos, il y a deux sentiments bien distincts qui naissent. D’abord, la jouissance de voir un adversaire qui n’a pas peur, compte jouer le jeu face aux parisien. Une chose un peu trop rare. Ce qui peut donner un beau de football, en espérant que les parisiens mettent l’intensité nécessaire. Et puis, N’Daw a raison, c’est inutile de jouer avec la peur au ventre.

     Par contre, ce genre de déclaration fait forcément un peu. Quand on connaît la tendance, par exemple, de Javier Pastore, de faire de petits gestes techniques, on craint déjà le tacle qu’il risque de se prendre. Surtout avec la malchance niveau blessure qui s’abat sur le PSG depuis le début de saison. Mais N’Daw ferait mieux de faire attention car les rouges sont devenus assez communs pour les adversaire des parisiens.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Adversaires