Restez connectés avec nous
OM/PSG - Rothen évoque des Classicos "à suivre, quel que soit le classement"
©Iconsport

Anciens

OM/PSG – Rothen évoque des Classicos « à suivre, quel que soit le classement »

Ce dimanche à 21h le Paris Saint-Germain se déplace pour affronter son rival, l’Olympique de Marseille, en clôture de la 24e journée de Ligue 1. Un match particulier entre les deux équipes que les supporters et joueurs des deux camps attendent avec impatience. Dans une interview croisée auprès du Figaro avec Eric Di Meco, ancien joueur de l’OM (1980-1994), Jérôme Rothen, passé par le PSG de 2004 à 2010, a évoqué ces classiques dont il a toujours été fan.

Rothen « PSG-OM ou OM-PSG, c’est le match à suivre, quel que soit le classement. »

«Je l’ai toujours aimée, même quand j’étais gamin, à l’époque où Éric jouait et Marseille gagnait souvent ces duels. C’était très frustrant pour les supporteurs parisiens. Après, j’en ai joué pas mal, j’en ai gagné pas mal, j’en ai perdu aussi. Mais ça reste de bons souvenirs. PSG-OM ou OM-PSG, c’est le match à suivre, quel que soit le classement. On ne peut que l’aimer quand on est attaché à l’un des deux clubs.»

Avant d’être un ancien joueur du PSG, Jérôme Rothen, est avant tout un supporter et un amoureux de ce club. Ce dernier a notamment confié qu’il regrettait d’avoir quitté le club de la capitale en 2010, puisqu’il aurait aimé jouer au sein du PSG dans sa nouvelle version.

Rothen « il faut être vraiment beaucoup plus fort à la base que les autres. »

«J’ai quitté le PSG parce que ça manquait de moyens et je savais plus que certains que pour gagner au PSG, comme à Marseille d’ailleurs, il faut être vraiment beaucoup plus fort à la base que les autres. Et ça se paie. Je me souviens d’avoir croisé Nasser (Al-Khelaïfi) lors d’un match au Parc avec Bastia. Il m’avait dit: ‘Pourquoi es-tu parti?’… Je me le demande (sourire).»

En tant que supporter du PSG, Rothen ne peut qu’apprécier cette nouvelle version du club de la capitale qui lui permet d’être l’une des meilleures équipes d’Europe. Forcément à trois ans près, l’ancien milieu de terrain aurait pu évoluer dans une tout autre version du PSG. Il y à quelques regrets, mais globalement son passage au sein du club de la capitale restera tout de même marquant. Les Classicos de cette époque étaient beaucoup plus équilibrés ce qui a forcément empêché le club parisien d’avoir la même domination qu’aujourd’hui. Mais certains d’entre eux ont aussi été marquants, voire encore plus qu’aujourd’hui puisque c’était le club de la capitale qui était l’outsider. Une victoire avait donc encore plus d’impact qu’à l’heure actuelle, au vu de la différence de niveau entre les deux.

Ce match reste tout de même l’une des rencontres les plus attendues de l’année par tous les supporters, mais aussi les amateurs de football en général. Même s’il y a beaucoup moins de suspens aujourd’hui, l’OM parvient régulièrement à accrocher cette équipe parisienne. Sur un seul match l’écart est rarement très large, malgré une différence de niveau considérable. Le 13 septembre dernier, le club phocéen est même parvenu à l’emporter au Parc des Princes 1-0. Le Classico reste un match à part à tous les niveaux, il n’y a pas vraiment de domination lors de ces rencontres dans lesquelles il faut se donner à 100% durant 90 minutes sous peine de se faire surprendre. Ce sont des matchs à haute intensité qu’il ne faut pas louper, en espérant donc que cette équipe parvienne à se transcender ce dimanche afin de repartir du Vélodrome avec les trois points.

Retrouvez ici notre Podcast « PSG – Neymar prolonge, un succès retentissant pour Paris ».

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Anciens