Restez connectés avec nous
PSG/Brest - Dall'Oglio affirme que "le score est lourd" et appelle à la patience pour Pochettino
©IconSport

Adversaires

PSG/Brest – Dall’Oglio affirme que « le score est lourd » et appelle à la patience pour Pochettino

Ce samedi soir dans le cadre de la 19e journée de Ligue 2020-2021, le Paris Saint-Germain affrontait Brest au Parc des Princes. Olivier Dall’Oglio, entraîneur de l’équipe brestoise, s’est arrêté en conférence de presse après la victoire parisienne (3-0, retrouvez le résumé ici). Le coach est revenu sur une rencontre au résultat plutôt frustrant et a évoqué l’équipe parisienne avec le coach Mauricio Pochettino qui est arrivé le weekend dernier.

« Le score est lourd. Les joueurs étaient déçus par le résultat, on ne le mérite pas forcément. Il fallait tenter, on a pris plus de risques, il y a aussi du talent en face. On ne peut pas trop en vouloir aux joueurs. Sur le plan de la discipline, de l’envie, le groupe était là. Il nous a manqué de la lucidité, de la justesse dans les 18 derniers mètres. Ces petits trucs me frustrent un peu. On aurait dû faire mieux, comme sur l’action de Cardona en première période. […]

Dall’Oglio « C’est encore trop tôt pour voir l’influence de Mauricio Pochettino. »

On sait que les latéraux parisiens sont très hauts, ils prennent des risques. Ils peuvent être gênés par des joueurs de vitesse. C’était une partie de notre plan. […] C’est encore trop tôt pour voir l’influence de Mauricio Pochettino. Il faut attendre. », propos relayés par L’Equipe.

Face à un PSG qui n’est toujours pas en pleine forme et fort de sa confortable 10e place en Ligue 1, Brest est venu pour jouer et l’a plutôt bien fait. Il y a eu des très belles occasions créées et de vrais problèmes posés aux Parisiens. C’était une performance intéressante, avec de l’ambition et du rythme sans oublier de défendre. Même si le fait que Paris ne soit pas au mieux aide, évidemment. Ce n’est pas le problème des Brestois et ils ont eu raison d’essayer. Surtout que ce n’est pas passé loin d’être payant alors que le score est finalement sévère. De quoi avoir quelques regrets avec le manque d’efficacité, mais il faut retenir le positif et le jeu produit, puis travailler pour améliorer les détails.

Côté parisien il y a bien aussi du travail pour s’améliorer dans le positionnement, les enchaînements, etc. C’est logique une semaine après l’arrivée d’un entraîneur. Lequel va installer ses idées petit à petit. La difficulté étant que les matchs s’enchaînent déjà et que le PSG doit être performant pour aligner les victoires.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Adversaires