Restez connectés avec nous
PSG/Guingamp - Vu du Parc, du soutien et une belle fête malgré l'inquiétude

Autour du PSG

PSG/Guingamp – Vu du Parc, du soutien et une belle fête malgré l’inquiétude

Samedi dernier, le Paris Saint-Germain recevait l’En Avant de Guingamp au Parc des Princes pour le compte de la 21e journée de Ligue 1. Une rencontre remportée 9-0 à laquelle nous avons assisté depuis les tribunes et que nous vous invitons à revivre avec des détails qui ont pu échapper à la télévision (une rubrique qui sera dorénavant régulière, après chaque match à domicile ou ceux à l’extérieur auxquels nous pourrions assister).

Un avant-match plutôt tranquille, avec un message important.

A notre arrivée à 16h, on a pu noter que les couloirs du Parc des Princes étaient bien plus remplis que ses tribunes. Rien d’illogique, compte tenu du froid qui régnait sur Paris ce samedi. Il n’était donc pas surpris de voir les places se remplir petit à petit au cours de l’échauffement. Lequel s’est déroulé plutôt tranquillement côté supporters et beaucoup de sourires du côté des joueurs. On a pu notamment voir Thiago Silva (défenseur central et capitaine de 34 ans) et Neymar (attaquant de 26 ans) prendre le temps de saluer les supporters qui les appelaient en tribunes.

« Courage Président », le CUP soutien Nasser Al-Khelaïfi.

Aussi, on était plutôt surpris de voir Gianluigi Buffon (gardien de 40 ans) s’échauffer avec un haut à manches courtes alors que presque tous les Parisiens étaient en manches longues et pantalons. L’Italien n’a clairement pas peur du froid. Il a d’ailleurs aussi joué la rencontre avec des manches longues. On lui souhaite de ne pas avoir regretté ce choix face au peu de choses à faire. Quant à l’entraînement, il a été amusant de voir les gardiens Alphonse Areola (25 ans) et Sébastien Cibois (20 ans) faire quelques tirs aux entraîneurs des gardiens.

Est venu ensuite le moment de l’annonce des compositions d’équipes et ce sont les attaquants Neymar, Kylian Mbappé (20 ans) et Edinson Cavani (31 ans) qui ont remporté le scandomètre (mesure de la force avec laquelle le Parc des Princes scande le nom de chaque joueur). On apprécie aussi que le coach Thomas Tuchel puisse toujours entendre son nom (ce qui était loin d’être le cas de Laurent Blanc ou Unai Emery). Aussi, il faut souligner le beau geste du Collectif Ultras Paris avec une banderole de soutien pour le président Nasser Al-Khelaïfi, qui a perdu sa mère la semaine dernière.

Un début de match marqué par la blessure et des buts qui font du bien.

Le match a ensuite pu commencer dans une plutôt bonne ambiance, en très grande partie grâce au Collectif Ultras Paris. Il était même dommage de ne pas voir le reste du Parc suivre un peu plus. Notamment en Tribune Boulogne, que l’on a déjà vu plus active. Assez logiquement, la blessure de Marco Verratti (milieu de 26 ans) a jeté un certain froid (comme s’il en fallait plus) sur les tribunes. Les supporters pensaient forcément déjà aux prochaines semaines avec l’inquiétude de ne pas revoir l’Italien prochainement.

Heureusement que les buts sont vite venus pour réveiller tout le monde et amener plus de force dans les chants. Le Collectif Ultras Paris a d’ailleurs invité avec succès le Parc à se lever après le 2e but grâce à son « Debout le Parc ». Point regrettable, les supporters ont tendance à vite se rasseoir quand le chant suivant est lancé. Il faudrait pourtant rester debout.

Inquiétude au Parc alors que Verratti est accompagné en dehors du terrain.

Cela n’empêche pas d’arriver à la pause dans une atmosphère très agréable, avec un coup de sifflet logiquement très applaudi puisqu’il y avait déjà 3-0. Mais c’est en seconde période que la fête est vraiment venue.

Célébrations et olas.

Elle a commencé très fort avec un doublé de Cavani, qui a eu le droit à sa fameuse chanson dès la première et a salué le CUP à ce moment-là. On note d’ailleurs que Neymar n’a pas eu le même privilège sur son ouverture du score. Par contre, il l’a eu au moment du doublé à la 68e minute. Le Brésilien aussi a pris le temps de saluer les supporters à ce moment-là. Forcément l’avalanche des 6 buts de la seconde mi-temps a amené une très belle ambiance même si le 7e du PSG et 3e de Cavani a été un peu étrange.

La faute à l’arbitre de touche qui a levé son drapeau pour signer un hors-jeu inexistant. Mais cela a amené l’arbitre principal à consulter la VAR, ce qui prend un petit peu de temps. Et à cela s’est ajouté une certaine confusion puisque le remplacement de Thiago Silva a été annoncé pour la rentrée de Thomas Meunier (arrière droit de 27 ans). Sauf que pendant ce temps, le but a été validé par l’arbitre et donc célébré une seconde fois, mais un peu étrangement. Et le Monstro est sorti plutôt discrètement. Un petit épisode étrange dans une mi-temps à sens unique qui a vu le CUP lancé des olas plutôt bien suivies par le reste du Parc. Une belle fête donc, même si rapidement les discours autour du Parc sont revenues à la blessure de Verratti après le match. Mais certains ont bien vécu ce match et on a pu entendre « tu te rends compte de ce que l’on vient de vivre ? ».

Célébration du 2e but du PSG (la meilleure photo de célébration que l’on ait sur ce match).

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG