Restez connectés avec nous

Autour du PSG

PSG/Monaco – Vu du Parc : Hommage à Notre-Dame et fête plutôt sobre

Dimanche dernier, le Paris Saint-Germain recevait l’AS Monaco au Parc des Princes pour le compte de la 33e journée de Ligue 1. Une rencontre qui s’est terminée avec une victoire parisienne 3-1 afin de fêter le titre de champion 2018-2019 acquis plus tôt dans la journée (nul entre le LOSC et Toulouse) et à laquelle nous avons assisté depuis les tribunes. Nous vous invitons à revivre avec des détails qui ont pu échapper à la télévision.

A notre arrivée au Parc des Princes autour de 20h, on ne peut pas dire qu’une grande euphorie était palpable alors que Paris venait d’obtenir son sacre. Mais il y avait tout de même assez de monde pour à peu près remplir les tribunes au moment du coup d’envoi (à part pour la Tribune Auteuil, puisqu’elle était sous sanction et que le Collectif Ultras Paris a répondu avec un boycott). Mais avant le début du match, on a pu noter quelques faits. Déjà, les gardiens sont entrés sur le terrain pour l’échauffement dès 20h12, alors que c’était d’habitude 40 ou 35 minutes avant le coup d’envoi.

Remplaçants attendus et hommage à Notre-Dame.

Drapeaux pour les champions et la bâche du CUP en hommage à Notre-Dame.

Les joueurs ont suivi peu après, avec des drapeaux sur le terrain pour fêter le titre de champion et une sorte de passage d’honneur qui était fait pour l’entrée sur le terrain. Rien degrandiose, même si c’était particulier. Le Parc des Princes a réagi, sans que ce soit l’immense joie d’un titre. On a pu voir un bel accueil pour Marquinhos, défenseur central de 24 ans qui revenait de blessure et a beaucoup applaudi les tribunes en arrivant sur le terrain. Ensuite, Kylian Mbappé (attaquant de 20 ans) a répondu aux sollicitations de jeunes qui étaient au bord du terrain et des signes et des sourires. On a d’ailleurs observé une excellente ambiance entre les joueurs pendant l’échauffement.

Durant ce dernier, les supportes monégasques ont commencé à chanter et on a pu voir l’esprit de compétition de Mbappé. Lors de l’exercice de tirs, il était agacé par ses loupés et a célébré chaque but. Est venu ensuite le moment de l’annonce des compositions d’équipes, sans une grande animosité envers Monaco (le fait que le CUP ne soit pas là aidant). Côté parisien, pour une fois des remplaçants sont à égalité dans le scandomètre (mesure de la force avec laquelle le Parc scande le nom de chaque jouer) avec Mbappé (titulaire), il s’agit d’Edinson Cavani (buteur de 32 ans) et Neymar (attaquant de 27 ans). Ces derniers étaient de retour après de longues blessures. Mbappé a lui été sifflé (plus que les autres Parisiens) par les supporters de l’AS Monaco, son ancien club.

On a ensuite pu comprendre pourquoi le PSG avait commencé à s’échauffer un peu plus tôt. Il fallait du temps pour l’hommage à Notre-Dame de Paris et aux pompiers qui ont combattu l’incendie. Cela avec une belle vidéo, de beaux applaudissements et un coup d’envoi fictif donné par un sapeur-pompier et sa famille.

L’ambiance est montée au fil de la première mi-temps.

La rencontre a ensuite pu commencer, avec un PSG sérieux et déterminé, mais pas toujours très dangereux. Il a été plutôt agréable d’entendre des supporters encourager Thilo Kehrer (défenseur de 22 ans), ce qui est bien plus utile que de s’en prendre à lui pour ses performances décevantes récemment. Paris a pu ensuite attaquer, réveillant un Parc des Princes où l’absence des Ultras se faisait sentir. Les Monégasques en ont même profité pour se faire entendre pendant une partie du match.

Forcément, l’ouverture du score de Mbappé a continué d’amener de l’enthousiasme. Même si l’attaquant n’a pas pleinement célébré, probablement par respect envers son ancien club. On ensuite vu un groupe en Tribune Boulogne chanter pour ne plus s’arrêter. Ce n’était pas au niveau du CUP, mais bien mieux que rien. Les autres Tribunes ont suivi par moments. De quoi arriver dans une ambiance au correct au 2e but de Mbappé, qui a un peu plus célébré. La mi-temps a assez logiquement été applaudie.

Neymar salue le Parc au début de la seconde période.

Neymar et Cavani bien accueillis,

A la reprise, il y a eu une très belle surprise. Neymar, qui n’était pas venu sur le terrain avant le match ou pendant la pause, a fait son entrée en jeu (à la place de Layvin Kurzawa, arrière gauche de 26 ans). Ce qui a été célébré avec beaucoup d’applaudissements et un cri à plein poumons du Parc. Lui aussi a pris le temps de saluer les supporters. Ses premières touches de balle ont été accompagnées d’acclamations et on l’a vite vu sourire avec Mbappé. Notamment après des actions où le dernier cherchait un peu trop à faire marquer le Brésilien.

En tout cas, il y a eu une globalement bonne ambiance (en prenant en compte le fait que le CUP n’était pas là). Le 3e but de Mbappé a logiquement fait du bien. Les débuts d’échauffement d’Angel Di Maria (ailier de 31 ans) et Cavani ont provoqué des acclamations. L’entrée du score a même été accompagnée par « sa » chanson, même si le Parc n’était pas bien coordonné. Par contre, la blessure de Verratti a jeté un froid avec beaucoup de supporters qui pensaient à son forfait pour la finale de Coupe de France (samedi face à Rennes). Et l’ambiance a été un peu éteinte par le but du 3-1 inscrit par Monaco. Surtout que Paris n’arrivait plus beaucoup à attaquer, agaçant un peu les supporters.

Une petite fête.

La fin du match est arrivée assez tranquillement et la victoire a été applaudie, logiquement. Pour ce qui est de fêter le titre, cela s’est limité à des drapeaux et des applaudissements. D’abord au centre du terrain de la part des joueurs, puis en venant vers la Tribune Boulogne (Auteuil étant globalement fermée) avec Cavani comme leader. On a apprécié de voir Neymar faire la fête en étant porté par Kimpembe. Et tout le monde est parti avec le rappel du speaker Michel Montana, la vraie célébration est prévue lors du dernier match au Parc (le 18 mai contre Dijon).

Les joueurs applaudissent depuis le centre du terrain à la fin du match.

Les joueurs viennent ensuite saluer les supporters d’un peu plus près.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG