Restez connectés avec nous
PSG/Strasbourg - Vu du Parc : accueil particulier pour Neymar et les recrues

Autour du PSG

PSG/Strasbourg – Vu du Parc : accueil particulier pour Neymar et les recrues

Samedi dernier, le Paris Saint-Germain recevait le RC Strasbourg au Parc des Princes pour le compte de la 5e journée de Ligue 1 2019-2020. Une rencontre qui s’est terminée avec une victoire difficile 1-0 et à laquelle nous avons assisté depuis les tribunes. Nous vous invitons à revivre avec des détails qui ont pu échapper à la télévision.

A notre arrivée à une heure et quelques du coup d’envoi nous avons été un peu surpris par un contrôle relativement léger à l’entrée du stade. Notre tribune est pourtant à côté du parcage visiteur et juste à côté des joueurs parisiens durant l’échauffement. Même si c’est un endroit avec peu de problèmes en général, les tensions autour de Neymar (attaquant de 27 ans) laissait penser à une vérification un peu plus poussée.

Keylor Navas très bien accueilli, Neymar avec sifflets, chants et banderoles.

Rien de grave tout de même, surtout que le Brésilien n’a pas été la cible de projectiles, « seulement » de chants et sifflets. Lesquels ont commencé dès son apparition sur les écrans du stade qui montraient l’arrivée des joueurs au Parc. L’échauffement des joueurs a tout de même pu se faire plutôt tranquillement. Avant cela, les gardiens étaient arrivés sur la pelouse et Keylor Navas (gardien de 32 ans) a été chaleureusement accueilli pour sa première sur cette pelouse en tant que Parisien. Quant à Neymar, il est d’abord resté plutôt au centre, puis a fait tous les exercices avec un certain sérieux (que l’on n’a pas toujours vu par le passé). Loin de s’inquiéter d’un mauvais accueil, l’attaquant a même brièvement danser pendant un temps de pause. Et certains supporters l’appelaient pour l’applaudir.

PSG/Strasbourg - Vu du Parc : accueil particulier pour Neymar et les recrues

Le tifo avant le début du match pour présenter le maillot third.

C’était sans surprise bien plus difficile à entendre au moment de l’annonce des compositions d’équipes tant Neymar a été sifflé. Tout s’est bien passé pour les autres joueurs, avec Marco Verratti (milieu de 26 ans) en vainqueur du scandomètre (mesure à l’oreille de la force avec laquelle les supporters scandent chaque nom). Eric-Maxim Choupo-Moting (attaquant de 30 ans) occupe une belle place et Mauro Icardi (attaquant de 26 ans) est dans les premiers alors qu’il était remplaçant (c’est plutôt rare).

Un bel avant-match avec tifo et chant.

Avant le début de la rencontre, on a eu deux belles surprises. Même si on s’attendait à la présentation du maillot third, utilisé durant ce match, le tifo déployé a été particulièrement appréciable. Non seulement parce que cela donnait bien en tribunes, mais aussi parce que le Marquinhos « géant » était très réussi. Et c’était un très bon choix pour porter ce maillot, avec un joueur qui a tout pour être un pilier du PSG et même le capitaine dans les prochaines années. Autre belle surprise, venant cette fois des supporters, la musique Go West du Village People a été très bien suivie sur les moments où la tradition veut que l’on chante « Allez Paris Saint-Germain ». Une belle progression pour arriver peut-être à un joli chant avant chaque match.

Une première mi-temps compliquée, Neymar très visé.

Ensuite est venu le moment du match avec Keylor Navas qui est allé dans le but juste en face du Collectif Ultras Paris, de quoi recevoir un superbe accueil. On a pu voir aussi sa prière d’avant-match, genoux au sol. La 1ere mi-temps, pas toujours passionnante dans le contenu, a été marquée par les sifflets pour Neymar. Cela a été le cas à chaque touche de balle. Le CUP a aussi lancé des chants pour évoquer sa mère en espagnol. Il y a eu également quelques banderoles (à retrouver en fin d’article), dont une a mentionné son père. On a pu entendre aussi le chant en l’honneur d’Edinson Cavani. Le buteur de 32 ans était pourtant absent, mais on peut y voir une marque de soutien face à sa blessure et de souligner l’état d’esprit apprécié par les supporters (ce qui voulait dire : pas celui de Neymar).

PSG/Strasbourg - Vu du Parc : accueil particulier pour Neymar et les recrues

Dagba sort sur blessure après quelques larmes.

Neymar a tout de même affiché un plutôt bon état d’esprit sur le terrain et a été l’un des rares joueurs à créer des occasions. Alors petit à petit il y a eu des applaudissements qui ont été mélangés aux sifflets. De même pour un corner qu’il est venu tirer. Enfin, pour cette première période, on a pu voir une partie du Parc grandement applaudir Icardi lorsqu’il est parti s’échauffer alors que Choupo-Moting se faisait soigner après un coup reçu.

Icardi acclamé et Navas déjà adoré.

Avant le début de la seconde mi-temps, Navas a eu le droit à une ovation du côté de la Tribune Boulogne. Mais la suite a été relativement calme. Le match n’était pas très réjouissant. Il y avait tout de même le CUP pour mettre de l’ambiance. Laquelle est montée d’un cran autour de l’entrée d’Icardi à la place de Choupo-Moting à la 61e minute. Le CUP a même scandé le nom de l’Argentin et les chants suivants ont été plutôt suivis. Même si c’est ensuite retombé face à un match toujours pauvre en occasions. Il y a eu les changements 10 minutes plus tard avec l’accueil pour le retour de blessure de Presnel Kimpembe (défenseur de 24 ans) et la première d’Ander Herrera (milieu de 30 ans), sans que ce soit extraordinaire.

C’est finalement Navas qui a vraiment réveillé tout le Parc avec un très bel arrêté pour empêcher Strasbourg d’ouvrir le score. De quoi déclencher une belle acclamation. Dans la minute qui suit, Neymar s’est approché du but sans être vraiment sifflé. La colère des supporters a ensuite pu se diriger vers l’arbitre et la VAR alors qu’une grosse partie du Parc réclamait un penalty pour une main dans la surface. Amaury Delerue a pris le temps d’écouter ses assistants et a fini demander au jeu de reprendre.

Neymar change la donne.

PSG/Strasbourg - Vu du Parc : accueil particulier pour Neymar et les recrues

Les Parisiens fêtent le but de Neymar, les Strasbourgeois sont dépités.

On se dirigeait alors vers un triste match nul, surtout que le PSG était à 10 suite à la blessure de Colin Dagba (arrière droit de 21 ans), surtout marqué des sifflets et Abdou Diallo (défenseur de 23 ans) a centré vers Neymar, qui a sorti une reprise acrobatique du gauche qui fait poteau rentrant. Le CUP est plutôt resté de marbre, mais la majorité du Parc a exulté sur ce but de la victoire. Et a scandé le nom de Neymar en applaudissant. Le Brésilien a applaudi en retour, de quoi sans doute marquer des points et avoir un meilleur accueil les prochaines fois même si le débat continue. Surtout que le CUP a promis « l’indifférence » ensuite et que l’attaquant a eu une plutôt bonne communication après le match.

La soirée s’est tout de même terminée sur un petit point négatif, puisque les joueurs ne sont pas allés vers les tribunes alors qu’ils le font souvent. Que Neymar sorte vite, avec un câlin à Tuchel avant, on pouvait le comprendre, mais on espérait que les autres joueurs fassent le tour habituel. Il y a donc eu quelques sifflets.

Des images du tifo et des banderoles :

PSG/Strasbourg - Vu du Parc : accueil particulier pour Neymar et les recrues

« Ton nom sur le Tour Eiffel, les M€ sur tes comptes, tes virées open-bar : bienvenue en enfer, Calimero »

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG