Restez connectés avec nous

Adversaires

Reims/PSG – Caillot y croit avec un public qui « ne se déplacera pas uniquement pour voir les stars parisiennes »

Reims/PSG - Caillot y croit avec un public qui "ne se déplacement pas uniquement pour voir les stars parisiennes"
@IconSport.

Seule équipe de la saison à avoir fait tomber le Paris Saint-Germain au Parc des Princes, le Stade de Reims a vécu ce soir là, un rêve éveillé au Parc des Princes (0-2, 7e journée de Ligue 1). 4 mois plus tard, le club parisien aura l’occasion de laver l’affront reçu le 25 septembre en se déplaçant cette fois au Stade Auguste Delaune en demi-finale de la Coupe de la Ligue. Le président reimois Jean-Pierre Caillot s’est confié au journal L’Union sur ce souvenir particulier et sur les attentes concernant le match de coupe.

« Le plus grand symbole (de la réussite cette saison, ndlr) reste notre victoire au Parc des Princes. Le Paris SG ne perd pas tous les quatre matins et encore moins à domicile. C’est un match référence, qui demeurera un moment marquant dans ma carrière de président.

Je caresse l’espoir de vivre un jour une finale de coupe et de voir la moitié du Stade de France en Rouge et Blanc. On avait disputé une demi-finale de Coupe de la Ligue il y a treize ans. On était en Ligue 2 et on était tombés contre Bordeaux, qui était alors au zénith. C’est à peu près la même tache qui va se présenter face au Paris SG.

Caillot « Avec cette équipe, on a montré qu’on avait des chances de battre le PSG. On a le droit de rêver. »

Je suis sûr que gagner la dernière Coupe de la Ligue de l’histoire constitue l’un des objectifs du PSG. Mais le stade Auguste-Delaune sera plein et je pense que, cette fois, le public ne se déplacera pas uniquement pour voir les stars parisiennes. Ces matches-là sont faits pour vibrer. On aura à cœur de rendre fiers les Rémois. Avec cette équipe, on a montré qu’on avait des chances de battre le PSG. On a le droit de rêver. »

Les saisons des deux clubs n’ont rien à voir avec notamment la campagne européenne parisienne dont la deuxième partie va seulement commencer. Par conséquent, les préparations des deux clubs ont été très différentes pour ce match de championnat et le Stade Reims a su saisir sa chance au Parc des Princes avec une équipe très amoindrie par les blessures. La donne a bien changé depuis et le visage affiché par Paris est bien meilleur que celui du début de saison.

Fini les dilettantes, bonjour aux guerriers. Le PSG comme ses joueurs sont là pour écrire l’histoire et quoi de mieux que de remporter la dernière édition prévue de la Coupe de La Ligue. Le club parisien a perdu la main mise sur ses trophées nationaux et l’heure de la révolte a sonné pour Thomas Tuchel et ses troupes. Ils doivent donc être sans pitié face aux Rémois et se qualifier avec la manière pour la finale au Stade de France (4 avril 2020).

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Adversaires