Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Riolo fustige le PSG après sa défaite à Dortmund et propose de « virer Tuchel »

Riolo fustige le PSG après sa défaite à Dortmund et propose de "virer Tuchel"

Daniel Riolo avait déjà descendu le Paris Saint-Germain et la Ligue 1 au micro de RMC Sport après la défaite 2-1 mardi au Signal Iduna Park contre le Borussia Dortmund en 8e de finale aller de la Ligue des Champions (retrouvez ici les résultats et le calendrier). Le journaliste du média sportif a décidé de revenir plus en longueur sur ce qui ne va pas au club selon lui. Via un édito, il a donc envoyé plusieurs piques à l’ensemble du club. Il termine avec une éventuelle solution : remplacer l’entraîneur Thomas Tuchel.

« Neymar a été nul. On l’a tous vu. Lui aussi. En sortant du stade, il a trouvé un micro pour proposer l’excuse idéale:Le manque de rythme. Mieux, c’est à cause du club s’il n’a pas joué depuis la veille de son anniversaire début février. (…) Ce qu’on sait nous, c’est que la gestion de ce club est toujours aussi grotesque. 

Riolo « Quand arrive la Coupe d’Europe, tout devient liquide dans ce club. »

Au PSG, plus on s’approche du huitième de finale, plus la panique grandit. On met Neymar dans le formol pour le protéger. Il faut qu’il arrive frais à Dortmund. Ah mais il n’a pas de rythme. On fait tourner l’équipe pour être en forme. Pourtant, Marquinhos, Thiago Silva n’étaient pas au top. Bernat, lui, n’est jamais revenu. Bon, mais on a un système. On a bien bossé sur le 4-2-4. Mais le jour du match, Tuchel invente un 3-4-3. 

Quand arrive la Coupe d’Europe, tout devient liquide dans ce club. Tuchel est responsable et on veut sa tête ? Ok, mais il n’a fait qu’entretenir des habitudes. Tactiquement, mentalement quand il n’y a aucune préparation, comment voulez vous réussir?

Riolo « Tuchel s’est trompé de À à Z. »

Aucun coach à Paris n’a voulu admettre que le niveau de la L1 était un handicap terrible. Mais alors pourquoi ils changent tout? Les coaches du PSG ne veulent pas manquer de respect à notre L1. Ok, on veut bien comprendre. Mais ce déni pousse à l’improvisation. Tactiquement, mentalement quand il n’y a aucune préparation, comment voulez vous réussir? (…)  Caché derrière Neymar, l’autre star a été tout aussi nulle. Mbappé en 9, ça ne marche pas. Tuchel s’est trompé de À à Z. Reste l’attitude du joueur. Indigne de ce niveau. (…)

Nul à l’aller, bon au retour, ça existe. 1-2, c’est un score abordable. Le BVB a fait un gros match mais n’a finalement gagné que 2-1. Le PSG doit se raccrocher à ça. Construire l’idée qu’un match fondateur en huitième est possible. Plus que sur le jeu, il va falloir travailler sur les têtes. Tuchel nie tout problème de ce côté là. Emery avait nié aussi. Les deux ont été humiliés en Europe.

Riolo « Paris se meurt de ses habitudes. Autant essayer d’en sortir avec fracas. »

Électrochoc? Comment? Une folie. Virer Tuchel maintenant. Tenter le gros coup. Allegri ou Pochettino sont dispo. Au point où en est le PSG, qui sait quelle est la meilleure solution? Est-elle forcément dans la raison? Paris se meurt de ses habitudes. Autant essayer d’en sortir avec fracas. »

Ce journaliste fait souvent dans l’exagération, alors il faut garder une certaine mesure face à ses arguments et conclusions. Cependant, on peut bien admettre ici qu’il a raison de souligner plusieurs points négatifs. Et il n’y a pas forcément à faire dans la douceur après ce match raté. On a vu un PSG oublier tout ce qu’il avait appris et se perdre dans ses défauts habituels, avec peut-être en plus la peur de mal faire. Sauf que c’est justement cela qui conduit en général à se louper.

Là, on peut se demander pourquoi Tuchel a mis en un 3-4-3 qui sort les joueurs de leurs habitudes. Il y avait sans doute une explication tactique, car il a fait ce choix après analyse. Mais les bienfaits de cette décision ont été que très peu visibles. A part que le PSG, en étant plutôt mauvais, n’a perdu que 2-1. On ne sait pas ce qui se serait passé en restant en 4-4-2, certes. Sauf que les joueurs avaient forcément plus d’automatismes. Même dans la difficulté, c’est plus simple d’y trouver des solutions. Surtout, on peut se demander pourquoi le coach n’a rien changé alors que clairement le contenu n’était pas bon. Il n’y a eu qu’un seul changement (Pablo Sarabia à la place d’Angel Di Maria à la 75e minute) alors que l’équipe souffrait physiquement. Et il y avait de belles options sur le banc.

Est-ce que tout cela doit mener à remplacer Tuchel ? C’est peut-être hâtif. Le PSG n’est pas éliminé et le changement de coach maintenant n’est pas la garantie d’un réveil général. Cela ne veut pas dire que ça ne fonctionnerait forcément pas, mais il y a un vrai risque. On peut encore espérer que Paris va retrouver son jeu plus habituel pour retour et jouer cette fois sans trop réfléchir. Il faut simplement penser à l’envie de se qualifier et aux efforts collectifs. Ce n’est pas forcément le moment de « couper des têtes ». Surtout que les joueurs aussi sont responsables, avec un manque de combativité et de très mauvais choix. Il ne faut pas qu’ils oublient de se remettre en question. Cette petite claque doit amener un réveil.

Ce qui est triste, c’est que l’on a déjà fait ce constat cette saison après le déplacement à Madrid (2-2) durant la phase de poules. Il y a eu du mieux ensuite, avec notamment une grande implication sur les matchs de Ligue 1. Ce qui est incompréhensible, c’est d’avoir arrêté cela sur le match qui était si attendu. Peut-être par pression ? Difficile à dire sans être au sein du groupe. En tout cas, le PSG doit trouver des solutions pour le retour. Une nouvelle élimination en 8e de finale serait très mauvaise pour tous les Parisiens.

Retrouvez notre podcast à propos de ce match ici :

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG