Restez connectés avec nous
Riolo s'en prend à Icardi et assure que Leonardo "a déconné" en laissant Cavani partir

Autour du PSG

Riolo s’en prend à Icardi et assure que Leonardo « a déconné » en laissant Cavani partir

Daniel Riolo, journaliste de RMC Sport, a pris la parole au micro du média sportif afin d’évoquer les difficultés de Mauro Icardi, buteur de 27 ans du Paris Saint-Germain, ces dernières semaines. Il l’invite à faire plus d’efforts et critique violemment tous ceux qui ont voulu qu’il prenne au plus vite la place d’Edinson Cavani, buteur de 33 ans arrivé à la fin de son contrat au PSG et qui est dorénavant à la recherche d’un nouveau club.

« Icardi, c’est à lui de faire les appels et d’être présent. Il est absent. Que Kylian Mbappé ne lui donne pas le ballon ok, mais il n’est pas là. Le souci c’est qu’il n’est pas en forme, il a l’air un peu gros, il n’est pas mobile et il ne se met pas au bon endroit pour recevoir les ballons. Quand tu es un attaquant comme lui qui vit pour le but et qui ,’est pas capable de toucher 10 ballons dans le match pour en mettre un dedans, il faut que tu sois fort.

Riolo « J’espère que tous ces aveugles stupides vont reconnaitre à quel point ils se sont trompés. »

Icardi, il faut qu’il se bouge. J’attends maintenant tous ceux qui l’on vu comme le messie quand il est arrivé et qui ont hurlé qu’il fallait immédiatement mettre Cavani sur le banc. J’espère que tous ces aveugles stupides vont reconnaitre à quel point ils se sont trompés et à quel point remplacer Cavani ne sera pas simple pour un autre n°9. Cavani a été balancé à la poubelle par une partie des supporters, pas tous, car il reste une idole pour certains, et par le club d’une façon honteuse. Cavani, aujourd’hui, il serait au club il aurait fait la Ligue des Champions, la préparation et il est titulaire les yeux fermés. On se rendra compte trop tard à quel point on a laissé partir un très très grand joueur. Leonardo a déconné là-dessus. »

En effet, Icardi n’a pas été en pleine forme dernièrement. Il a peut-être manqué de sérieux durant le confinement et est revenu relativement lourd. Mais on le voit s’affiner depuis la reprise. Pour les deux derniers matchs, il ne faut pas oublier que l’Argentin a eu le coronavirus et a dû enchaîner dès son retour. Rien de simple. Pourtant, il n’est pas passé loin de marquer avec quelques bonnes reprises et un poteau. Sans oublier qu’il a réussi 4 excellentes passes (3 contre Metz et 1 contre Nice) qui auraient été décisives si son coéquipier avait mieux réussi son tir. Ce n’est pas rien et c’est un domaine (le pivot et la remise) dans lequel Cavani est bien moins habile.

Alors oui, l’Uruguayen est un excellent buteur, plus vif et qui est capable d’un peu plus multiplier les courses. Mais il ne faut tout simplement pas attendre les mêmes choses d’Icardi. Lequel fait tout de même toujours le premier pressing pour gêner la relance adverse. Il lance aussi de très bons appels, pas toujours servis par manque d’automatisme. Et il lui faut regagner un peu de vivacité. Il ne faut pas oublier que son placement libère aussi des espaces pour les autres, comme avec sa course qui laisse toute la place pour Mbappé et Di Maria sur le 2e match à Nice. Il est un grand buteur en manque de confiance, on peut penser qu’il suffira d’un but pour le déclic.

Quant à l’idée d’un PSG qui aurait « balancé » Cavani à la poubelle, rappelons que l’Uruguayen garde de grandes exigences financières qui ont repoussé tous les prétendants annoncés ces dernières semaines. Cela a sans doute joué dans la discussion avec le PSG également.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast à propos de Nice/PSG : Debrief d’une victoire satisfaisante, mais au score un peu flatteur ?

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG