Restez connectés avec nous
Saint-Etienne refuse la finale de Coupe de France à huis clos, L'Equipe évoque un possible forfait

Adversaires

Saint-Etienne refuse la finale de Coupe de France à huis clos, L’Equipe évoque un possible forfait

Alors que la Ligue 1 2019-2020 est définitivement arrêtée, il reste un petit espoir de jouer les finales de coupes nationales et la Ligue des Champions au mois d’août. Mais ce serait très certainement à huis clos. Roland Romeyer, président du directoire de l’AS Saint-Etienne, qui est en finale de Coupe de France face au Paris Saint-Germain, s’est fermement opposé à cette idée hier. Ce lundi, L’Equipe indique que c’est la position de tout le club et parle de l’option d’un forfait des Verts.

« Bernard Caïazzo, les joueurs et les supporters se rangent derrière le refus du président du directoire de l’ASSE de disputer la finale de la Coupe de France à huis clos, début août. S’ils déclarent forfait, par écrit et par avance, l’article 10 des règlements de la Coupe de France 2019-2020 prévoit qu’ils auraient match perdu. Mais ils ne se verraient pas exclus des prochaines éditions. Quant au manque à gagner, il ne serait pas de nature à contraindre leurs dirigeants à revoir leur position à tout prix.

Selon l’article 4.1 du protocole d’accord financier passé entre la FFF, organisatrice de l’épreuve, et la LFP, à laquelle tous les clubs professionnels sont affiliés, les droits de retransmission des rencontres de la Coupe de France à compter du 8e tour jusqu’à la finale sont encaissés par la FFF. L’ASSE ne se trouve dès lors pas concernée par les 4 M€ encore dus par les diffuseurs (France Télévisions et Eurosport).

« l’opération économique se révélerait neutre. »

Tout au plus, le club forézien renoncerait à 2 065 000 €, gain promis au vainqueur, ou à 1 515 000 €, celui du finaliste. Au regard des primes à reverser aux joueurs, l’opération économique se révélerait neutre pour un club doté d’un budget prévisionnel de 109 M€. Pas sur le plan sportif, où Saint-Étienne renoncerait à sa dernière chance d’être européen (en cas de victoire) et au prestige d’une finale au Stade de France. On n’en est pas encore là. »

En effet, l’option d’un forfait ne semble pas totalement impossible. Si l’ASSE ne veut vraiment pas de cette finale à huis clos alors que l’instance arrive à la fixer, ce sera une option envisageable. Cependant, c’est encore loin d’être fait. Notamment, parce qu’il reste très incertain que la FFF arrive à organiser cette rencontre. Le calendrier de la reprise reste très flou. Il faut rester très prudent dans les prochains mois, car le problème du coronavirus est loin d’être réglé.

Aussi, même si c’est une option qui serait possible, cela ne veut pas dire que l’ASSE irait jusque-là. La perte est tout de même grande comparer à l’espoir de retrouver l’Europe. De quoi renflouer un peu les caisses et vivre de beaux moments avec les supporters. Il ne faudrait pas oublier. Restons donc patients pour voir les choses s’éclaircir petit à petit. Il n’y a pas besoin de se précipiter à 3 mois de l’éventuelle finale.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires