Restez connectés avec nous
Sévérac "Le PSG peut gagner la Ligue des Champions", mais cela passe par plusieurs changements

Autour du PSG

Sévérac « Le PSG peut gagner la Ligue des Champions », mais cela passe par plusieurs changements

Malgré le fiasco en 8e de finale de la Ligue des Champions face à Manchester United, Dominique Sévérac, journaliste du Parisien, estime que le Paris Saint-Germain a bien le potentiel pour remporter la Ligue des Champions prochainement. Cependant, le club parisien doit faire sa révolution aussi bien au niveau de l’effectif que de la direction.

Au revoir à Buffon, Dani Alves, Draxler et Cavani ?

« Je n’ai pas changé d’avis. Malgré le fiasco face à Manchester United, le PSG peut gagner la Ligue des champions. Mais il va falloir changer quelques petits trucs. Rabiot s’en va. Buffon, nous nous sommes tant aimés mais non. C’était super mais non. Dani Alves, c’est un peu le même procédé. 36 ans en mai, blessé deux fois en moins d’un an. Merci pour tout Dani, c’était sympa, on a bien rigolé. Draxler, depuis qu’il est au PSG c’est non. Je peux me tromper mais c’est un but en Ligue des champions face à Barcelone, le 4-0. Depuis on a éteint la lumière.

« C’est la dernière fenêtre pour récupérer un peu de sous.« 

Enfin, évidemment je vais me faire lyncher. Edinson Cavani, le meilleur buteur de l’histoire du Paris Saint-Germain. C’est la dernière fenêtre pour récupérer un peu de sous. Alors là en revanche, pas beaucoup d’ironie : c’était vraiment génial mais toutes les bonnes choses ont une fin. », a déclaré Séverac.

Buffon (gardien de 41 ans) et Dani Alves (latéral droit de 35 ans) ont été recrutés pour apporter leur expérience au plus haut niveau et ainsi rendre l’équipe plus « forte ». Pas seulement dans la technique, mais aussi dans la force mentale. Malheureusement, même si le groupe a indéniablement progressé cette saison, c’est au final plutôt un échec. Paris ne passe toujours pas le 8e de finale. Pire encore, Buffon est coupable d’une erreur fatale sur le retour contre Manchester United. Quant à Dani Alves, ses 2 blessures en un an et la fin de son contrat en juin font penser qu’il faut tourner la page.

Pour ce qui est de Julian Draxler (milieu/attaquant de 25 ans), on a vu plusieurs qu’il a du talent. Mais il lui arrive aussi d’être presque fantomatique. On attend toujours de lui d’être plus régulier et de savoir « peser » un peu plus. Il fait partie des candidats à un départ s’il peut être bien remplacé. Même si on peut préférer le voir franchir le palier attendu à Paris.

Le cas le plus compliqué est clairement celui d’Edinson Cavani (buteur de 32 ans). Le chouchou du Parc des Princes a terriblement manqué lors du 8e de finale retour de Ligue des Champions. Difficile de souhaiter le départ du meilleur buteur de l’histoire du club, surtout quand il est aussi exemplaire dans son étant d’esprit. Il faut partie de ceux à toujours se battre pour nos couleurs. Le souci, c’est que son contrat s’arrête en 2020 et il serait dommage de voir un tel joueur partir gratuitement. Il y a de quoi préférer une prolongation de contrat. Mais si l’Uruguayen n’en veut pas, il y aura une réflexion compliquée pour le club cet été. Sans oublier qu’avant de laisser partir un tel joueur, il faut être sûr d’avoir un excellent remplaçant.

« Il faut aussi donner les pleins pouvoirs à Thomas Tuchel. »

Séverac évoque ensuite ce qui doit être fait au niveau de la direction et de l’organisation.

« Après, on tire les leçons de ce qu’il s’est passé depuis quelques années, il faut changer d’ère. Nasser al-Khelaïfi, il n’a pas tout raté, il a quelques réussites : Neymar et Mbappé, c’est fantastique. Il ne faut pas le remplacer par un Qatari qui viendra faire la même chose avec un autre nom, il faut vraiment trouver quelqu’un qui incarne un pouvoir fort et puis dans la foulée le directeur sportif. Il faut aussi donner les pleins pouvoirs à Thomas Tuchel. Le coach n’a pas tout réussi lui non plus mais personne ne réussit tout. Est-ce que ça suffira ? On ne sait pas mais je maintiens que le PSG peut remporter la Ligue des champions. »

Peut-être qu’il y aurait un meilleur président possible que Nasser Al-Khelaïfi. Mais le problème est encore d’avoir un vrai remplaçant qui apporte un plus. Il ne faut pas changer pour changer. Et c’est souvent très difficile pour ce rôle. Le président parisien est loin d’avoir tout loupé. Par contre, il faudrait probablement une figure forte pour représenter le club face aux médias, quelqu’un pour « épauler » l’entraîneur souvent laissé seul ces dernières années. Ce peut être un directeur sportif ou un autre poste plutôt proche. Le tout est d’avoir une bonne entente de travail. Cela sans doute dans un système où l’entraîneur est écouté avec attention. Tuchel a prouvé qu’il a de bonnes idées et qu’il mérite d’avoir un vrai poids dans les décisions. Sans oublier qu’il a le soutien et l’affection des joueurs.

Mais oui, même s’il y a des progrès à faire, le PSG peut toujours penser à la Ligue des Champions. Le tout sera de bien gérer l’été pour continuer à progresser. Il y a des bases qui ne sont pas si mal que cela.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG