Restez connectés avec nous
VAR: Didier Roustan dénonce l'influence du Real dans l'annulation du penalty

Autour du PSG

VAR: Didier Roustan dénonce l’influence du Real dans l’annulation du penalty

Hier soir à Madrid, le Paris Saint-Germain a eu très chaud et n’est pas passé loin de sa première défaite de la saison en Ligue des Champions. Beaucoup reviennent depuis sur le penalty accordé puis annulé, fait de jeu qui aurait pu changer le visage de la rencontre. Dans L’Equipe du Soir, Didier Roustan, journaliste sportif, est lui aussi revenu sur cette décision et pointe du doigt l’histoire et le poids du Real Madrid, véritables influenceurs selon lui.

“Le poids d’un club, le poids d’un maillot a toujours une grande importance dans ce genre de matches. Si la même situation arrive au Parc des Princes en faveur du Real Madrid, tu crois que les joueurs parisiens vont hurler comme ça et obtenir gain de cause ? Moi, je n’en suis pas sûr… ”

On imagine mal un Marco Verratti ne pas aller voir l’arbitre dans le cas qu’il décrit mais en revanche, on peut très bien imaginer qu’à l’inverse des Madrilènes, il n’obtienne pas gain de cause. Dans notre présentation de l’arbitre, nous avions remarqué qu’il accorde en général beaucoup plus facilement un penalty aux hôtes qu’aux visiteurs. Il l’aura encore prouvé hier soir.

“Comment un arbitre, à 5 mètres de l’action, peut la juger, estimer qu’il n’y a pas faute, et dire “jouez, jouez !” et après quelqu’un là haut lui dit : “T’es sûr qu’il n’y a pas faute ?” et il revient là-dessus… ça veut dire une chose fondamentale. Plus on avancera, plus ce sont des gens en haut qui arbitreront. ”

 Roustan: « Plus on avancera, plus ce sont des gens en haut qui arbitreront »

Au-delà de l’annulation, ce sera certainement la décision de Mr Dias qui interroge le plus. Quelle a été la raison qui l’a poussé à revenir sur cette action, 40 secondes plus tôt alors qu’il avait fait signe à Marcelo de se relever et de continuer. C’est malheureusement ce genre d’action, déjà trop vues contre le PSG, qui poussent bon nombre d’observateurs à crier au scandale et à l’escroquerie. Sans aller jusque là, on peut quand même se demander pourquoi ce genre de décisions uniques en leur genre tombe très souvent sur le PSG lorsqu’il est face à des clubs européens à l’histoire plus chargée.

“Déjà, tu vois que les arbitres de terrain n’arbitrent plus de la même manière. Pourquoi tu remontes en arrière l’action alors que l’arbitre avait dit de jouer ? Le VAR est là pour aider l’arbitre. Si tu reviens, c’est par rapport à ce poids, les joueurs de Madrid qui sont là, qui te harcèlent.”

Le PSG ne se déplaçait pas pour la première fois à Bernabeu et savait très bien qu’il allait dans un stade compliqué. L’ambiance et les joueurs ont certainement influencé la décision de l’arbitre, mais est-ce normal à ce moment-là d’autoriser qu’un arbitre se laisse manipuler ou intimider ? Doit-on vraiment tolérer ces comportements dans le football ? Lorsque le PSG affronte des plus petits clubs, bénéficie-t-il lui aussi de cette clémence des arbitres ? Il faut maintenant laisser cela derrière soi et continuer sa route.

De son temps, La Fontaine écrivait « selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir ». C’est malheureusement toujours vrai 340 ans plus tard.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG