Restez connectés avec nous
Diallo se confie sur sa possible opération, la suspension de la saison et son bilan au PSG

Club

Diallo se confie sur sa possible opération, la suspension de la saison et son bilan au PSG

Abdou Diallo, défenseur de 23 ans arrivé au Paris Saint-Germain l’été dernier en provenance du Borussia Dortmund, a répondu aux questions de Téléfoot ce mardi. L’occasion d’évoquer, dans des propos que nous avons retranscrits, sa vie durant le confinement, la possibilité d’être opéré pour soigner un souci lombaire, la suspension de la saison 2019-2020 et sa situation personnelle au PSG. 

Retrouvez ici l’interview dans le même genre d’Ander Herrera (milieu de 30 ans) pour Canal+.

Comment je me sens ?

Ça va très bien, le moral est bon. Je me sens bien, on respecte les règles.

Mes journées ?

Je suis en mode grasse mat’, faut l’avouer. Je mange, je fais ma séance de sport. Sinon, la motivation part. J’avance sur des projets et je me reconnecte avec ma famille.

J’ai ouvert un compte Instagram, j’étais le dernier joueur du PSG pas sur les réseaux sociaux ?

Oui, ça y est l’exception est terminée. Je pensais que c’était le bon moment. Tout le monde est à la maison, a du temps. Cela me permet de retrouver des gens. C’est plutôt cool.

Diallo « on va voir quel timing on va adopter. »

Ma blessure ?

J’ai un petit souci lombaire qui ne m’empêche pas de m’entraîner ou de jouer, c’est pour cela que j’étais dans le groupe sur le dernier match. On va voir avec le staff médical pour la fin de saison, même si pour le moment on ne sait pas trop comment ça va se passer.

Une opération ensuite ?

A la base, c’était ça le projet. Cela permettait de ne pas rater de compétition. Maintenant, on va voir quel timing on va adopter.

Si on veut finir la saison ?

C’est sûr que pour nous ce n’est pas l’idéal. On aimerait jouer, on était bien, en tête du championnat et qualifié dans toutes les compétitions. C’est dommage que cela s’arrête comme ça. Mais on est obligé de faire comme tout le monde. On attend les directives du gouvernement et du club.

Diallo « on pourrait avoir une superbe fin de saison. »

Une frustration en plus ?

Forcément, puisque l’on est en course dans toutes les compétitions dont 2 finales. C’est dommage, on pourrait avoir une superbe fin de saison. On aurait pu savourer. En Ligue des Champions, cela faisait 3 ans que le club voulait se qualifier en quart de finale. Il y avait une ferveur, c’est frustrant.

On en parle entre joueurs ?

On en a parlé un petit peu au début, après le temps fait qu’on en parle un peu moins et on est tous soumis aux directives. On attend.

Le club nous tient au courant ?

Oui, à chaque changement. Comme pour l’arrêt du footing dans la journée. Et il nous donne des conseils pour faire le maximum.

Diallo « A Paris, c’est limite exacerbé. On veut tout, tout de suite. »

Mon bilan de la saison ?

C’est une première saison d’adaptation, qui au final au niveau du temps de jeu n’est pas mauvaise. Même si je suis compétiteur et ambitieux donc j’aurais aimé avoir et faire plus. Mais c’est comme ça et je me concentre sur la suite.

Paris c’est la marche au-dessus par rapport à avant ?

C’est différent. Dortmund, c’est un très gros club allemand, avec de la ferveur,donc il y a de la pression. A Paris, c’est limite exacerbé. On veut tout, tout de suite.

Un message à faire passer ?

Forcément. Il y a beaucoup de messages pour le corps médical, c’est mérité. Il se sacrifie pour nous et on doit respecter les consignes, c’est ce que l’on peut faire pour eux.

Publicités

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club