Restez connectés avec nous
Maxwell évoque son histoire au PSG, Ibrahimovic, les supporters et la Ligue des Champions
©IconSport

Club

Maxwell évoque son histoire au PSG, Ibrahimovic, les supporters et la Ligue des Champions

Scherrer Maxwell, ancien arrière gauche (janvier 2012 à juin 2017), coordinateur sportif (2017-2019) et aujourd’hui ambassadeur du Paris Saint-Germain, s’était déjà exprimé au micro de PSG TV mardi. Le Brésilien avait notamment parlé de sa décision de venir à Paris, sa vie au sein du groupe parisien, des joueurs qui l’ont impressionné et de ses buts, notamment contre l’Olympique de Marseille. Sauf que les soucis techniques avaient raccourci l’interview. Le club a donc décidé de la finir ce mercredi. Ici, l’ancien latéral a évoqué son meilleur souvenir à Paris, Zlatan Ibrahimovic (attaquant parisien de 2012 à 2016), sa fin de carrière, sa relation avec les supporters, son rôle d’ambassadeur, la Ligue des Champions et l’histoire des Brésiliens à Paris.

Maxwell « A partir de là, on a eu la confiance pour remporter d’autres titres. »

Mon meilleur souvenir au PSG ?

J’en ai beaucoup de positifs. On a beaucoup gagné quand j’étais là, je peux citer de nombreux titres. Mon dernier match, en finale de Coupe de France, c’était très spécial. Mais entre 2013-2015, l’ambiance a été très spéciale. J’étais toujours très heureux d’aller à l’entraînement. J’y repense avec le sourire. C’était superbe.

Le sentiment en remportant la première Ligue 1 ?

C’était exceptionnel. On avait perdu lors de la première saison. Les gens avaient la faim de gagner. C’est ce qui pouvait ramener le PSG au devant de la scène. C’était exceptionnel, on a vu de nombreux supporters célébrer dans la ville. C’était magnifique de partager cela avec mes coéquipiers. A partir de là, on a eu la confiance pour remporter d’autres titres. On a montré que l’on était là.

Maxwell « C’est l’un des grands responsables de la progression de la notoriété du PSG dans le monde. »

Mon amitié avec Zlatan Ibrahimovic ? Je lui ai parlé avant qu’il vienne ?

Je lui ai dit comment était la situation avant sa signature et c’était un plaisir qu’il vienne. Le projet a avancé encore, avec son caractère et ses qualités. C’est l’un des grands responsables de la progression de la notoriété du PSG dans le monde. On a profité de sa présence sur le terrain et en dehors. On a fait des ballades ensemble dans Paris. On est proche. C’était un plaisir de rester longtemps avec lui. Il a laissé sa trace à Paris.

Il était toujours professionnel et n’acceptait pas de perdre, même à l’entraînement. Cette mentalité, il l’a amené aussi au sein du club. Il nous l’a donné, aux jeunes aussi. Comme Adrien Rabiot. Ibrahimovic est un gagnant et il a changé les joueurs.

Maxwell « C’était très spécial de continuer le projet, dans un club que j’adore. »

Comment j’ai vécu mon départ ?

C’est toujours difficile pour un joueur d’arrêter sa carrière. Même en me préparant 2-3 pour arrêter, j’ai été un peu perdu. J’ai été soulagé de gagner la Coupe de France à la fin. J’ai eu une belle célébration avec tout le club, avec toutes les personnes. Je ne l’oublierai pas. J’ai été très ému. Cela a été un plaisir de finir ma carrière dans un club comme le PSG. J’avais beaucoup de sentiments différents. Mais c’était très difficile de me dire ‘Maintenant, je fais quoi ?’. En tant que joueur, on est habitué à savoir quoi faire, on a le travail auprès du ballon.

J’ai essayé de parler avec beaucoup d’anciens joueurs. Il y a eu beaucoup de changements. J’ai été vraiment reconnaissant envers le club, qui m’a donné la possibilité de rester dans un autre rôle. C’était très spécial de continuer le projet, dans un club que j’adore, avec des joueurs qui sont mes amis. Le club m’a donné la possibilité d’apprendre sur un autre aspect le monde du football.

Maxwell « Les titres ne comptent pas si vous n’avez pas de respect pour les gens autour de vous. »

Maxwell évoque son histoire au PSG, Ibrahimovic, les supporters et la Ligue des Champions

PSG sporting coordinator Sherrer Maxwell during the Final of the French League Cup between Paris Saint Germain (PSG) and AS Monaco on March 31, 2018 in Bordeaux, France. (Photo by Dave Winter/Icon Sport)

Qu’est-ce qui a rendu le PSG si spécial pour moi ? Les supporters ? J’ai su gagner leur respect et j’ai peu parlé ?

Bien sûr, ils sont très importants. C’est une grande partie de notre travail. On ne peut pas être heureux dans un club si les supporters ne nous apprécient pas. Ce qu’ils aiment, je pense, c’est l’implication. J’ai essayé de toujours montrer cela, de travailler et d’afficher la fierté de porter ce maillot.

Je n’ai jamais beaucoup parlé, mais j’étais à fond avec le club et j’ai toujours respecté le club. Je pense que les supporters ont aimé cela et j’ai aimé qu’ils le montrent. C’est un respect mutuel, c’est ce qui compte. Les titres ne comptent pas si vous n’avez pas de respect pour les gens autour de vous. Maintenant, à chaque fois que je viens à Paris je sens que les gens sont contents.

Maxwell « je serais toujours prêt à représenter le club. »

Avec quels joueurs je reste en contact ?

Presque tous (rires). J’ai aussi participé à un cours de l’UEFA avec Djorkaeff. J’essaye de maintenir le contact par message et vidéo. C’est important, car on vit beaucoup plus avec les joueurs et les coéquipiers pendant certaines saisons qu’avec la famille. J’essaye de maintenir un contact presque tous, pas tous parce que c’est impossible. Si on se retrouve, on a toujours le sourire et le souvenir d’avoir joué ensemble.

Quel est mon rôle d’ambassadeur du PSG ?

Aujourd’hui, je suis impliqué dans certains événements, comme à Tokyo ou au Brésil, à Miami. J’essaye de représenter le club de la meilleure façon que je peux. Au Brésil, je peux être dans les PSG Academy. Même sans ce contrat, je serais toujours prêt à représenter le club. Il faut toujours partager nos valeurs et notre amour pour le football.

Maxwell « On a une équipe plus équilibrée que les années passées. »

Ce qu’il manque pour que le PSG gagne la Ligue des Champions ?

La réponse est très difficile. On ne peut pas dire que c’est juste une chose. Ce sont des détails. Il peut y avoir la personnalité, la concentration, la chance, il y a des choses. On a fait aussi des performances qui n’étaient pas à la hauteur du match. Il y a aussi la malchance de ne pas avoir l’équipe au complet pour les matchs. Mais on s’en rapproche. Les expériences vécues nous aident à arriver plus sûrs et plus matures.

On espère continuer à la jouer cette année. On a une équipe plus équilibrée que les années passées. Il y a une vraie confiance. Je sens que l’on est bien, on est solide. J’espère qu’on peut donner ce cadeau, que l’on pourra célébrer ce titre. C’est le rêve de tout le club et il le mérite, les supporters aussi.

Maxwell « C’est incroyable tout ce que Rai a vécu à Paris, la relation qu’il a avec le club. »

Quel est le joueur le plus important dans l’histoire du PSG ? Et quelle est l’importance des Brésiliens dans l’identité du club ?

Il y a des joueurs incroyables qui sont passés au PSG. Il y a Valdo, avec qui j’ai joué quand j’étais très jeune. Je peux penser Ricardo ou à Rai bien sûr. Il y a Ronaldinho aussi. C’est difficile de dire un nom. En tant que Brésilien, je dirais que c’est Rai. C’est incroyable tout ce qu’il a vécu à Paris, la relation qu’il a avec le club.

Le lien est fort des deux côtés. Il y a beaucoup de Parisiens au Brésil et des Brésiliens à Paris. Il y a toujours eu cet esprit chez les Brésiliens de participer à la fête de Paris, à la vie du club. Il y a eu de grands Brésiliens au PSG et il y en a encore. J’espère que la relation pourra continuer.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club