Restez connectés avec nous
PSG/Montpellier - Echouafni évoque les qualités de l'adversaire et le besoin de gagner
©Iconsport

Club

PSG/Montpellier – Echouafni évoque les qualités de l’adversaire et le besoin de gagner

Ce week-end aura lieu la 5e journée de la D1 Arkema. Les joueuses du Paris Saint-Germain, deuxièmes, recevront le Montpellier Hérault Sport Club, troisièmes avec autant de points (10) samedi à 20h45. C’est un match au sommet en perspective, il ne faudra pas se rater, car en D1 féminine l’équipe féminine de l’Olympique Lyonnais fait figure d’épouvantail. Olivier Echouafni, le coach des Parisiennes s’est confié en conférence de presse sur ce match dont il se méfie, mais assure que son équipe a « des objectifs importants« . Propos relayés par L’Equipe.

Echouafni « Grace se sent plutôt bien »

« Comment va Geyoro ?

Grace se sent plutôt bien. On a toujours peur d’une récidive. Elle va bien, elle s’est bien entraînée depuis dix jours. Elle revient petit à petit dans le groupe. On va y aller doucement pour qu’elle puisse retrouver le rythme, la compétition. On est prudent car on sait que les fractures de fatigue sont problématiques. Il faut être prudent. »

Geyoro est un des éléments clef de cette équipe parisienne. Son absence pourrait être préjudiciable, c’est pour cela qu’Echouafni se montre prudent. Les fractures de fatigues sont toujours compliquées à jauger. Mais la D1 Arkema est un championnat où les Parisiennes n’ont pas le droit à l’erreur tant les Lyonnaises ne se ratent que très rarement. La présence de Geyoro pourrait être précieuse pour le PSG afin de rester à l’affût d’un loupé Le PSG se doit de l’emporter dans ce match choc et aura donc besoin de toutes ses forces en présence.

Echouafni « C’est pour nous un concurrent direct, un adversaire redoutable »

Si on redoute cette équipe ?

Il faut reconnaître qu’elles réalisent un très bon début de saison. Après quatre journées, elles ont fait exactement le même nombre de points que nous (10), elles ont presque marqué le même nombre de buts (11 pour le PSG, 8 pour le MHSC). Elles en ont très peu encaissé (2). C’est pour nous un concurrent direct, un adversaire redoutable. Elles ont de l’expérience et de générosité dans leur jeu. Il faudra être très vigilant, conquérant. À domicile, on marque et on est capable de produire du jeu.

Echouafni « On a des objectifs importants, il faut s’y tenir. »

Ne pas gagner serait un problème ?

On ne se pose pas cette question. On sait qu’on n’a pas beaucoup le droit à l’erreur si on veut aller chercher un titre. Maintenant, cette année, il y a trois places pour la Ligue des champions, plus on sera dans cette partie-là, plus on pourra aller chercher une récompense. On a des objectifs importants, il faut s’y tenir. »

On le sent dans les propos d’Echouafni que son équipe n’a pas beaucoup de marge de manœuvre dans une D1 Arkema dominée par la locomotive lyonnaise. Mais il cherche à ne pas tomber dans le piège du match couperet. Il le sait, son équipe a pour mission principale de se qualifier pour la Ligue des Champions comme chaque année. En précisant qu’il y a trois places qualificatives pour l’épreuve reine, il tente aussi de « minimiser » le côté capital de ce match choc de la 5e journée.

Sur de la force de son équipe à domicile, il ne se cache pas non plus. C’est vrai que les Lyonnaises ne laissent que des miettes, et même si l’objectif des Parisiennes est avant tout une des trois premières places, on sent bien dans le discours d’Echouafni que tant qu’il y a de l’espoir, ils ne tireront pas un trait sur la victoire en championnat. Ce match sera sans doute passionnant à suivre.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast avec le bilan du mercato du PSG : 

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club