Restez connectés avec nous

Club

Reims/PSG – Tuchel évoque le cas de Cavani, le terrain, Verratti et Mbappé

Reims/PSG - Tuchel en conf :

Mercredi, pour le compte des demi-finales de la Coupe de la Ligue, le Paris Saint-Germain affrontera le Stade de Reims (8e de Ligue 1) au Stade Auguste-Delaune (coup d’envoi à 21h00, diffusion sur Canal+). A la veille de cette rencontre, le coach parisien Thomas Tuchel a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. L’occasion d’évoquer le match difficile demain, la situation d’Edinson Cavani (buteur de 32 ans qui a demandé un départ cet hiver), les mauvais terrains sur lesquels Paris pourrait jouer, Marco Verratti (milieu de 27 ans), la relation entre Kylian Mbappé et Neymar (attaquant de 21 et 27 ans) ainsi que l’envie de triplé de l’international français. Retrouvez ici le point sur le groupe.

Comment battre Reims ?

Ils sont très forts défensivement. Ils encaissent très peu, c’est la meilleure défense en Ligue 1. C’est difficile de créer des occasions. Mais on va analyser et on va essayer de maintenir notre qualité. Il faudra peut-être de la patience et surtout bien surveiller les contres. Ce sera un match difficile, ils ont l’occasion d’aller en finale et nous aussi. Je pense que nous sommes prêts. On veut absolument jouer cette finale.

Tuchel « Edinson est mon joueur et je suis heureux. Si cela change, on doit s’adapter. »

Il y a moins j’avais dit que j’aimerais que l’effectif ne bouge pas durant le mercato ? Un remplaçant pour Cavani ?

Mon avis n’a pas changé. J’aime ce groupe avec chaque joueur. On ne veut pas perdre un joueur. Mais dans quelques moments, cela peut arriver. On doit attendre. Peut-être que rien ne va arriver. Leonardo vous a tout dit, c’est bien. Aujourd’hui, Edinson est mon joueur et je suis heureux. Si cela change, on doit s’adapter.

L’état du terrain à Lorient, Reims et Pau m’inquiète ?

Je ne veux pas seulement me plaindre, mais il faut dire que le terrain à Lorient était très difficile. Oui, on pouvait jouer. Mais c’est difficile pour une équipe qui a beaucoup de possession. C’est difficile d’accélérer, de changer de direction. Cela joue contre Lorient, ou demain à Reims. Cela peut faire la différence contre une équipe qui défend beaucoup. Mais oui on doit s’adapter, c’est clair. Je suis aussi inquiet pour les blessures. Pour Pau, je suis sûr que ce serait dangereux. On ne veut pas se plaindre, mais les choses sont comme ça.

Tuchel « Verratti est super important pour nous. Il doit d’abord retrouver la santé. »

Dans un milieu à 2, le jeu de Verratti est limité ? 

Peut-être un peu. C’est plus d’efforts pour lui que dans un milieu à 3. Mais il fait toujours le maximum. Dans quelques moments, il court trop pour aider tout le monde. Il a le cœur pour faire cela. Maintenant, il a un peu mal à l’épaule. Donc cela le limite un peu. C’est super important qu’il ait sa capacité maximum pour nous aider. C’est nécessaire en jouant à 2 de protéger des espaces et peut-être de jouer un peu plus simple pour accélérer le jeu. Alors c’est possible pour lui d’être plus offensif et créatif. C’est le défi d’adapter le style. Il est super important pour nous. Il doit d’abord retrouver la santé.

La relation technique entre Neymar et Mbappé ?

On travaille toujours les positions et ils sont toujours ensemble dans chaque jeu de possession. Ils aiment jouer ensemble. Ils ont des mouvements qu’ils ont bien ensemble, ils trouvent des espaces très fluides. C’est une bonne complicité. Ce n’est pas à nous d’améliorer les deux, puisqu’ils ont leurs qualités, on doit surtout trouver les espaces pour qu’ils puissent attaquer et avec une compréhension du jeu pour savoir s’ils peuvent prendre des risques ou non. On doit aussi jouer du côté droit, pas que à gauche (sourire).

Tuchel « Ce serait mieux s’il pouvait jouer avec nous, mais il est un peu blessé donc on ne peut pas lui donner des minutes. Cela n’aide pas. »

La perte de confiance de Cavani ?

Il y a des gars qui ont de la qualité et qui sont habitués à jouer tous les 3 jours, et quand la situation change, il manque des minutes et il perd de la confiance. Alors que c’est très important pour un buteur. C’est comme ça. Mais c’est aussi comme ça dans les grands clubs qu’il y a une grande concurrence. Ce n’est pas une situation facile pour lui, je comprends. Je suis très heureux qu’il reste positif et professionnel, qu’il soit là. Si quelqu’un est blessé, on a un remplaçant extraordinaire. S’il retrouve le rythme, il peut jouer et peut-être mettre quelqu’un d’autre sur le banc. Sauf que s’il manque toujours de rythme, c’est difficile. Ce serait mieux s’il pouvait jouer avec nous, mais il est un peu blessé donc on ne peut pas lui donner des minutes. Cela n’aide pas.

Si je dois parler avec lui ?

Oui, mais Leonardo a dit qu’elle est la situation et on doit attendre quelques jours pour clarifier, on doit attendre qu’il ne soit plus blessé. Il doit recombattre pour avoir sa place. Cette saison, il est trop blessé. Ce n’est pas de sa faute, mais pas la notre non plus. Il est trop souvent en individuel, donc il lui manque des minutes, du rythme et des buts. On ne peut pas trop réfléchir à la suite. On doit s’adapter.

Tuchel « C’est bien, il a de la confiance et il en faut pour atteindre ces objectifs. »

Mbappé veut le triplé Ligue des Champions, Euro et Jeux Olympiques ?

Ah oui (rires) ! C’est bien, cela veut dire que l’on peut travailler. C’est un grand objectif. Il est comme ça, il ne rigole pas. C’est bien, il a de la confiance et il en faut pour atteindre ces objectifs. J’espère que l’on pourra faire le premier, les deux autres ce n’est pas avec moi.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Club