Restez connectés avec nous

Club

Thiago Silva évoque l’état d’esprit et la tactique « Sur le papier, c’est un 4-4-2, mais sur le terrain, ce n’est pas ça »

Thiago Silva évoque l'état d'esprit et la tactique "Sur le papier, c'est un 4-4-2, mais sur le terrain, ce n'est pas ça"
©IconSport
Publicités

Thiago Silva, défenseur central et capitaine de 35 ans du Paris Saint-Germain, s’est exprimé en zone mixte mercredi soir au Stade Louis II après la victoire 1-4 en match en retard de la 15e journée de Ligue 1 qui suivait le match nul 3-3 concédé au Parc des Princes dimanche dernier face aux Monégasques (20e journée de Ligue 1). Le Brésilien a alors évoqué, outre la situation d’Edinson Cavani (buteur de 32 ans), le travail de son équipe.

« On a réussi à contrôler le match. Des situations qui n’avaient pas fonctionné au Parc (3-3) ont fonctionné cette fois. On avait conscience qu’on n’avait pas très bien joué au Parc. Aujourd’hui c’était différent. Il faut garder cette mentalité, cet état d’esprit. Cette équipe de Monaco nous a mis un peu plus de motivation parce qu’elle joue bien au ballon. Au Parc, ils avaient fait un match de très, très haut niveau. Aujourd’hui, on a bien commencé le match et on l’a mieux contrôlé.

Thiago Silva « on joue partout. »

Ce 4-4-2 ?

J’aime beaucoup. Après le match au Parc, les gens disaient beaucoup que ce système n’était pas assez défensif. Sur le papier, c’est un 4-4-2, mais sur le terrain, ce n’est pas ça, on joue partout, les joueurs font des mouvements incroyables, Ney est à l’intérieur, Di Maria est à l’intérieur…« , propos de Thiago Silva relayés par L’Equipe.

C’était indéniable, le PSG n’avait pas été excellent face à Monaco dimanche. Pas de quoi paniquer ou tout changer, contrairement à ce qu’on voyait dans les déclarations des « spécialistes ». Il fallait analyser tranquillement et travailler pour régler les détails qui en avaient besoin. Ce que Paris a très bien fait, même si Monaco a aussi sans doute était un peu moins. Mais cela vient aussi du meilleur placement des Parisiens pour bloquer les contres et avoir plus de maîtrise.

En tout cas, ce match a rappelé qu’il est possible de jouer en 4-4-2. Avec peut-être une plus grande prise de risque que dans d’autres systèmes. Mais prendre 1 but pour en marquer au minimum 3 (comme sur les 9 derniers matchs) ce n’est pas si mal. Le tout étant tout de même minimiser le nombre d’occasions concédées en continuant à attaquer. Il faut beaucoup d’efforts pour cela, ainsi qu’encore progresser sur le placement et les automatismes. On fait confiance aux Parisiens pour cela. Ils ont l’air bien déterminés à réussir une grande saison tous ensemble. Ce qui passe par le travail et une mentalité collective.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Club