Club

UEFA : Thiriez défend bec et ongles le PSG

La Première Ligue refusée par le TGI en tant que nouveau syndicat des clubs français
Publie le 29/03/2013 a 15:09



  • Nombreux sont les grands clubs et dirigeants du football européen à se poser des questions sur le contrat d’image qui permettra au PSG de contrer le fair-play financier. Des doutes que ne comprend pas vraiment Frédéric Thiriez, le président de la LFP.

    « J’ai entendu certains grands clubs européens, le Bayern, le Real ou Manchester United dire que ce que faisait le PSG n’était pas conforme au fair-play financier. Je ne vois pas pourquoi. Il s’agit d’un contrat d’image qui vise à assurer, à travers le PSG, le rayonnement du Qatar dans le monde. Il n’y a pas beaucoup de précédents. En concluant cet accord, le PSG a voulu se mettre en conformité avec les règles du fair-play financier. Je serais assez étonné que l’UEFA ne l’accepte pas. Il ne faut pas que le fair-play financier soit instrumentalisé dans le but de préserver les positions acquises et empêcher l’émergence d’un club comme le PSG », a demandé dans L’Equipe le patron du football français, qui a donc beaucoup moins de doutes que Jean-Michel Aulas.

    « L’UEFA définit les règles du fair-play financier pour que l’équité soit respectée, a rappelé le président de l’OL. Si on est dans le financement d’une exploitation au travers, non plus de contrats de sponsoring traditionnels, mais de contrats d’image en faveur de pays, qui viennent s’instituer comme le poumon et l’oxygène du club au détriment des autres, il faut probablement regarder si on est dans le marché. Si on y est, pourquoi pas ! Mais si on n’est pas dans le marché, il peut se poser un vrai problème de concurrence. »

    Publie le 29/03/2013 a 15:09

    UEFA : Thiriez défend bec et ongles le PSG

    Nombreux sont les grands clubs et dirigeants du football européen à se poser des questions sur le contrat d’image qui permettra au PSG de contrer le fair-play financier. Des doutes que ne comprend pas vraiment Frédéric Thiriez, le président de la LFP.

    « J’ai entendu certains grands clubs européens, le Bayern, le Real ou Manchester United dire que ce que faisait le PSG n’était pas conforme au fair-play financier. Je ne vois pas pourquoi. Il s’agit d’un contrat d’image qui vise à assurer, à travers le PSG, le rayonnement du Qatar dans le monde. Il n’y a pas beaucoup de précédents. En concluant cet accord, le PSG a voulu se mettre en conformité avec les règles du fair-play financier. Je serais assez étonné que l’UEFA ne l’accepte pas. Il ne faut pas que le fair-play financier soit instrumentalisé dans le but de préserver les positions acquises et empêcher l’émergence d’un club comme le PSG », a demandé dans L’Equipe le patron du football français, qui a donc beaucoup moins de doutes que Jean-Michel Aulas.

    « L’UEFA définit les règles du fair-play financier pour que l’équité soit respectée, a rappelé le président de l’OL. Si on est dans le financement d’une exploitation au travers, non plus de contrats de sponsoring traditionnels, mais de contrats d’image en faveur de pays, qui viennent s’instituer comme le poumon et l’oxygène du club au détriment des autres, il faut probablement regarder si on est dans le marché. Si on y est, pourquoi pas ! Mais si on n’est pas dans le marché, il peut se poser un vrai problème de concurrence. »




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Jusdete91

      T’ as recu combien Thiriez? Allez !!! C’ est entre nous ^^.

      • Birane

        loool c’est tout bénéf pour lui et sa ligue 1 en termes d’image s et de prestige et donc plus de fric donc pas besoin que le Qatar lui file des valises même si on peut penser que c’est déjà fait loool!!!

    • zapata

      « Il ne faut pas que le fair-play financier soit instrumentalisé dans
      le but de préserver les positions acquises et empêcher l’émergence d’un
      club… » ça doit être la chose la plus sensée qui ait été dite sur le sujet. Merci Fred.

      • Birane

        C’est aussi ce que je retiens et pour moi la principale raison qui fait parler les grands clubs!!! Il ssavnt que le PSG va venir les titiller d’ici 2 ans à ce rythme et devenir une sorte de Barcelone de ces dernières années avec surement un jeu moins flamboyant mais tout aussi efficace. Ils peuvent pas concevoir qu’il aient mis presque un siecle à asseoir leur hégémonie et qu’un club les rejoigne et les dépasse en moins de 10 ans.

    • Shadcfc

      Je pense que les propriétaires ont de bons avocats.
      Des gens compétents qui savent ce qu’ils font.

    • Slash1276

      N’empêche on peut se foutre de sa gueule mais lui au moins il défend les leaders de sa L1 et je trouve ça plutôt cool quand tout le monde, à côté, nous défonce…

      • OPEN_H

        on appelle sa le syndrome de la jalousie la haine et l’envie

        voilà le résumé de la pensée de 90% des français vis a vis du psg

        • Je pense qu’à part aulas et le patron de M6, l’ensemble du foot francais est derrière nous, à commencer par les analystes de la DNCG

          • OPEN_H

            mdr sa m’étonnerait beaucoup en tout cas ce n’est pas le discours que j’entendais en début de saison ni même après le match contre porto où on nous prédisait l’enfer en LDC à commencer par les journalistes tous sans exceptions maintenant certains changent d’avis car PARIS leur donne tord c’est Daniel bravo a deja fait son mea culpa il reste les sardines de commentateurs sportif

            • Là tu parles des journalistes. Moi je te parlais des dirigeants de clubs qui pour la plupart sont contents qu’on ai un clubs capable de concurencer les plus gros, ne serai t ce que pour la renégociation des droits télés. Puis pour une fois qu’on peut attirer les gros joueurs chez nous. Regarde les réactions suite au contrat d’image, que ce soit Seydoux, Sadran , même Labrune nous ont soutenus , sans parler de Caiazo qui a carrement pris notre défense, tout comme Ler graet et le boss de la DNCG. Non, il y a que ce guignol de Aulas, ça lui fait drôle de plus être le boss en France

      • C’est clair !!! Le fair play financier a été créé pour protéger les grosses écuries européennes contre l’ascencion de nouveaux riches comme nous. Il doit y avoir une grosse pression de leur lobyying auprès de L’uefa en ce moment. Et l’uefa se ferait un plaisir de nous faire la peau. Mais je pense qu’au niveau du droit ils sont baisés. Elle est ou l’équité quand tu sais que le real, le barca, les clubs anglais, les glubs de milan, ont des revenus 4 fois supérieurs aux notres par ce que ces 20 dernières années ils ont fait venir les meilleurs joueurs au monde et ont fait explosés leur droit TV, marchandising et sponsoring. Car là bas il n’y avait pasnotre fiscalité, de dncg, ils ont pu s’endetter sans vergogne et dopé leur revenus. Maintenant que nous nous avons les moyens tout le monde nous tape dessus. Mais comment développer ces revenus si on a pas le droit d’investir dans un capital joueur ??? La vérité c’est que les gros clubs ont peur que Paris devienne un monstre capable à moyen terme de les concurencer financièrement. A conditioin qu’on nous laisse nous dévellopper. Je pense que pour des raisons politiques, pour pas perdre la face et montrer que leur FPF c’est pas du vent ces hypocrites de L’UEFA vont diminués notre contrat d’image. Mais il s’expose à notre contre feu judiciaire, ils sont pas au dessus des lois et je pense , même je suis sûr que devant les tribunaux on va les démonter. En tout cas j’attends le dénouement avec beaucoup d’impatience, si le contrat est retoqué, je vois déja rummenige , aulas et les gros clubs félicités l’uefa, par contre si ça passe ……. J’aimerais bien avoir l’avis de thierry 17 sur ça , il est expert comptable je pense, dommage on le voit plus beaucoup.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC - Aubameyang "J'aimerais jouer contre Paris"

    LDC – Aubameyang « J’aimerais jouer contre Paris »

    Adversaires

    Grâce à son match nul face au Real Madrid (2-2), le Borussia Dortmund a terminé premier ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."LDC - Aubameyang "J'aimerais jouer contre Paris""
    21 minutes ago
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Le PSG voudrait renforcer sa défense avec Ricardo Rodriguez"
    1 hour ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    UEFA : Thiriez défend bec et ongles le PSG

    La Première Ligue refusée par le TGI en tant que nouveau syndicat des clubs français <Club , Interviews , Ligue 1

    Nombreux sont les grands clubs et dirigeants du football européen à se poser des questions sur le contrat d’image qui permettra au PSG de contrer le fair-play financier. Des doutes que ne comprend pas vraiment Frédéric Thiriez, le président de la LFP.

    « J’ai entendu certains grands clubs européens, le Bayern, le Real ou Manchester United dire que ce que faisait le PSG n’était pas conforme au fair-play financier. Je ne vois pas pourquoi. Il s’agit d’un contrat d’image qui vise à assurer, à travers le PSG, le rayonnement du Qatar dans le monde. Il n’y a pas beaucoup de précédents. En concluant cet accord, le PSG a voulu se mettre en conformité avec les règles du fair-play financier. Je serais assez étonné que l’UEFA ne l’accepte pas. Il ne faut pas que le fair-play financier soit instrumentalisé dans le but de préserver les positions acquises et empêcher l’émergence d’un club comme le PSG », a demandé dans L’Equipe le patron du football français, qui a donc beaucoup moins de doutes que Jean-Michel Aulas.

    « L’UEFA définit les règles du fair-play financier pour que l’équité soit respectée, a rappelé le président de l’OL. Si on est dans le financement d’une exploitation au travers, non plus de contrats de sponsoring traditionnels, mais de contrats d’image en faveur de pays, qui viennent s’instituer comme le poumon et l’oxygène du club au détriment des autres, il faut probablement regarder si on est dans le marché. Si on y est, pourquoi pas ! Mais si on n’est pas dans le marché, il peut se poser un vrai problème de concurrence. »

    By
    @
    OTER ?>