Restez connectés avec nous
PSG/Leipzig - Paredes explique la tactique par l'état physique de l'équipe
©Photo Icon Sport

LDC

PSG/Leipzig – Paredes explique la tactique par l’état physique de l’équipe

Ce mardi, c’était le début de la 4e journée de la phase de groupe de la Ligue des Champions et le Paris Saint-Germain s’est imposé 1-0 contre le RB Leipzig (retrouvez le résumé ici). Les Parisiens ont souffert et n’ont pas réussi à jouer un grand match en étant en difficulté dans tous les compartiments du jeu. L’équipe a joué très bas et Leandro Paredes, milieu parisien de 26 ans, est revenu au micro de Téléfoot sur les raisons d’un tel choix tactique. Pour lui, le PSG n’est pas prêt physiquement et cela explique les difficultés.

Paredes « On a des joueurs qui reviennent de blessures »

On a joué très bas ? Une demande du coach ?

Nous savions que nous allions jouer un match contre une équipe très physique. Et nous n’étions pas prêts physiquement pour être bien en 1 contre 1, on a des joueurs qui reviennent de blessures. On a joué pour les contres, pour bien défendre. Mais on savait que ce serait comme ça. »

Leandro Paredes répond en partie aux questionnements. Il s’agit alors d’une tactique mise en place par le coach parisien et cela laisse dubitatif. On le sait, le football est toujours plus long quand on subit et ce soir, le PSG a été pressé et a été dominé dans tous les secteurs de jeu. Physiquement, il est difficile de défendre aussi bas et Paredes a raison de préciser que les 1 contre 1 auraient été durs à gérer. Mais ce soir malgré cela, le PSG n’a pas réussi à bien défendre. Une tactique contre nature quand on sait que le PSG est habitué à dominer.

Paris a joué les contres, mais ce ne fut pas des contres menés en équipe. Seuls les attaquants se sont projetés et vu leur état physique, on a assisté à un match très compliqué à regarder. On n’est pas habitué non plus à voir les Parisiens balancer de longs ballons pour personne, et cela, aussi, ils ne savent pas le faire.

Seule réjouissance dans le jeu, la rentrée de Marco Verratti. Le milieu de 27 a permis à son équipe de jouer plus haut et a pris les choses en main. Il est ce liant qui manque tant au PSG ces derniers temps, et son retour constitue avec la victoire une bonne nouvelle pour Thomas Tuchel, le coach parisien.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans LDC