Restez connectés avec nous
Coupe de France - Pour Puel, une finale à 5 000 personnes c'est comme si c'était "sans supporters"
©IconSport

Adversaires

Coupe de France – Pour Puel, une finale à 5 000 personnes c’est comme si c’était « sans supporters »

Claude Puel, entraîneur de l’AS Saint-Étienne, s’est exprimé en conférence de presse, à propos de la limitation à 5 000 personnes au sein des stades de football pour les semaines à venir. Ce qui concerne notamment la finale de Coupe de France le 24 juillet au Stade de France opposant les Verts au Paris Saint-Germain.

« C’est quelque chose de très particulier quand on fait des matchs de football sans supporters. Si c’est une jauge qui reste à 5000, cela veut dire 5000 tout compris avec les joueurs, le staff, les encadrements, vous les journalistes, la presse, donc quand on regarde ça va très vite, pour moi c’est sans supporters. 5000 cela veut dire qu’il y aura un peu plus de gens qui vont graviter autour des deux équipes, mais ce ne sont pas des supporters, ce n’est pas un support. », propos de Puel relayés par RMC Sport.

Tous les championnats qui ont repris que ce soit en Espagne, Italie, Allemagne ou Angleterre, évoluent dans des stades à huis clos. Une décision plutôt logique compte tenu de la situation actuelle. Il semble donc aberrant de se plaindre ou de demander à ce que les stades ne soient pas limités en terme d’affluence. Pour le moment et certainement pendant plusieurs mois, il ne sera pas possible de retrouver des stades pleins avec les meilleures ambiances possibles.

Bien sûr, ce n’est pas l’idéal et on est impatient de retrouver la situation normale. Aujourd’hui pouvoir simplement jouer au football devrait être une satisfaction après autant de semaines d’arrêts et de privation. Il faut avoir à l’esprit qu’il faut accepter de s’adapter à ce contexte si particulier. Le coronavirus n’a pas disparu, la prudence doit donc toujours être de mise.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires