Restez connectés avec nous
Gurtner revient sur la défaite contre le PSG "On prend deux buts trop rapides dans chaque mi-temps"

Adversaires

Gurtner revient sur la défaite contre le PSG « On prend deux buts trop rapides dans chaque mi-temps »

Régis Gurtner, gardien de 33 ans de l’Amiens SC, est revenu auprès des médias sur la défaite 4-1 contre le Paris Saint-Germain vendredi dernier au Parc des Princes dans le cadre de la 19e journée de Ligue 1.

« On prend deux buts trop rapides dans chaque mi-temps, cela nous plombe le match. A la mi-temps, on se dit qu’il faut rester le plus longtemps possible à 1-0 mais au bout d’une minute ça fait 2-0. Dans un match contre une équipe aussi forte, ça devient très compliqué à 2-0. Malgré tout, sur la deuxième mi-temps, on a réussi à produire du jeu, on a eu des situations dangereuses. Au fond de nous, on espérait faire un petit coup mais ça n’a pas pu être possible. 

Gurtner « il fallait minimiser nos erreurs. »

Le PSG, ça va vite, encore plus au Parc. On savait que ce serait un match difficile, où il fallait minimiser nos erreurs. Je pense qu’on en a encore fait pas mal et on l’a payé cash. », propos de Gurtner relayés par le11amiénois.

Avec un but de Mbappé dès la 10ème minute, puis celui de Neymar à la 46ème, le PSG a effectivement su se mettre à l’abri très tôt au coup d’envoi de chaque mi-temps. Il a ainsi pu se faciliter la tâche face à un adversaire qui n’a rien lâché jusqu’au bout, avec en point d’orgue la réduction du score à la 70ème. Mais la classe d’écart entre les deux clubs, qui plus est dans l’antre des Parisiens, a été suffisante pour que le PSG puisse finir l’année 2019 de la meilleure des façons avec 9 victoires d’affilées toutes compétitions confondues.

Avec 24 buts marqués pour 3 encaissés depuis le début de saison en championnat, le PSG est quasi intraitable chez lui, seul Reims ayant réussi à le faire tomber au Parc (0-2), la seule autre équipe ayant réussi à lui marquer un but a été Angers lors de la dernière journée de championnat. Alors on peut dire que les Angevins ont déjà fait mieux que beaucoup, même si cela s’est avéré insuffisant face à une équipe parisienne de plus en plus rodée, qui met à mal toutes les défenses qu’elle rencontre. Le rouleau-compresseur est-il enfin en place?

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires