Restez connectés avec nous

Adversaires

Lorient/PSG – Lemoine explique que « beaucoup de joueurs étaient super contents de jouer Paris, moi c’était un peu moins le cas. »

Lorient/PSG - Lemoine explique que "beaucoup de joueurs étaient super contents de jouer Paris, moi c’était un peu moins le cas."

Fabien Lemoine, ancien milieu de 32 ans du Stade Rennais (2007-2011) et de l’AS Saint-Etienne (2011-2017) aujourd’hui au FC Lorient, a évoqué au micro de RMC Sport la réception du Paris Saint-Germain dimanche soir (coup d’envoi à 20h55, diffusion sur Eurosport 2) dans le cadre des 16es de finale de la Coupe de France. Après avoir déjà affronté Paris à plusieurs reprises au fil de sa carrière, le joueur du leader de Ligue 2 a expliqué qu’il n’est pas particulièrement enthousiaste.

« On ne va pas les regarder jouer. L’idée, c’est de jouer notre carte et de faire ce qu’on sait faire. On aura beaucoup moins le ballon, on va souffrir, il faudra énormément courir, mais quand on aura la possibilité, il faudra jouer notre jeu. Il ne faudra pas se prendre pour d’autres. Si on a une infime chance de pouvoir rivaliser, il faudra avoir un gros collectif.

Ces derniers mois, ils ont vraiment un investissement défensif avec un bloc compact. C’est impressionnant. Et on connaît tous les qualités de Paris dans le jeu, avec ses stars. Ils ont le projet de jouer court, avec peu de jeu long. Ça use. Ils ont des joueurs hyper vifs et techniques. Ce qui les rend redoutables aujourd’hui, c’est vraiment leur investissement défensif. (…)

Lemoine « tu cours pendant 90 minutes et tu prends une valise. »

Je ne prends pas ça comme un cadeau. Le tirage fait partie du jeu. Beaucoup de joueurs étaient super contents de jouer Paris, moi c’était un peu moins le cas. J’ai pris quelques pilules contre Paris. Et en plus, je ne suis pas du style à demander le maillot de l’adversaire donc qu’est-ce que j’y gagne à jouer Paris? Je n’ai pas de maillot, tu cours pendant 90 minutes et tu prends une valise. J’aurais bien aimé avoir un club de Ligue 1 avec plus de chances de pouvoir rivaliser. (…) Ça reste un match super intéressant et très agréable à jouer. Ce sera une belle fête pour nos supporters. Il faudra faire honneur au maillot. »

Comme souvent au moment d’affronter le PSG, l’adversaire garde une petite partie d’espoir tout en sachant que le match s’annonce particulièrement difficile. Mais Lemoine ne veut pas trop s’accrocher à la possibilité de gagner en sachant que les Parisiens peuvent vite être injouables. Son discours pourrait même sembler un peu trop défaitiste. Même s’il est aussi un peu compréhensible pour un habitué de la Ligue 1.

Lemoine n’oublie tout de même pas de souligner qu’il faut jouer au mieux. C’est la meilleure façon d’avoir une chance d’obtenir la qualification. Et au pire, c’est le meilleur de sortir avec les honneurs et la tête haute. Même si c’est parfois difficile de passer outre la frustration d’avoir vécu un match maîtrisé par le PSG. Ce qui n’est jamais une certitude avant le coup d’envoi. Les Parisiens ne doivent pas se déconcentrer. Surtout qu’il y aura un adversaire sans doute très motivé en face.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Adversaires