Restez connectés avec nous

Interviews

Deutsch : «Si on perd, on sera ridicule»

« Je suis stupéfait, un peu ébahi, ébloui. Je suis un peu comme un lapin devant des phares de voiture. Ça fait dix ans qu’on mange notre pain noir, qu’on n’arrive pas à se remettre sur pied. Et au moment où ça commence à venir, on nous propose un énorme pot de Nutella où on écrase tout. On veut écraser la concurrence, le championnat avec des gros noms, de l’argent, avec les moyens de rivaliser avec des grands noms. C’est un peu raide et ça ne va pas nous servir parce si on gagne on dira qu’on a écrasé un championnat de débutants. Si on perd, on sera ridicule », a lâché le comédien sur les ondes de RMC.

Derniers articles

Autres articles présents dans Interviews