Restez connectés avec nous
Guingamp/PSG - Antoine Kombouaré se livre sur la rencontre de Ligue 1 à venir

Adversaires

Guingamp/PSG – Antoine Kombouaré se livre sur la rencontre de Ligue 1 à venir

Samedi (17h), le Paris Saint-Germain se déplacera au stade du Roudourou pour y affronter l’En Avant Guingamp. Ce match comptera pour la deuxième journée de Ligue 1. A cette occasion, l’entraineur guingampais, Antoine Kombouaré s’est livré à Ouest-France. Il y a notamment évoqué la rencontre à venir et le soutien indispensable du public.

« D’abord, c’est à nous de créer l’exploit. On doit être prêt à faire un grand match. »

L’ancien entraineur parisien a tout d’abord évoqué la manière de jouer qu’il devrait mettre en place pour lutter face au PSG.

« Il faudra qu’on aille jouer chez eux. Il y aura des temps forts pour le PSG, et à ce moment-là, il faudra savoir fermer la boutique. Dans leurs temps faibles, on poussera, et c’est là qu’on devra être efficace. »

Kombouaré le sait, ce ne sera pas un match facile. Le club francilien n’est pas champion de France par hasard. La possession devrait aller au club de la capitale, le but des guingampais sera alors de bien défendre. Le club breton devrait prôner un football défensif attendant un moins bien parisien et en procédant en contre-attaque. L’efficacité sera nécessaire face à l’ogre parisien car les occasions ne seront pas légion. Kombouaré ajoute l’importance du jeu pour fédérer le public.

« D’abord, c’est à nous de créer l’exploit. On doit être prêt à faire un grand match. Le public doit voir des guerriers, des combattants, prêts à tout donner. À nous d’amener de la ferveur, pour que les gens nous donnent de l’énergie.« 

« Face au PSG ce sera particulier (…) Mais, samedi, ce sera un adversaire. « 

Les supporters viennent au stade pour soutenir leur équipe dans les bons comme dans les mauvais moments. En remerciement, les joueurs essayent de transmettre de la joie et de la bonne humeur au public. Et cela passe par le beau jeu et un grand match. Ce que les supporters réclament ce sont des joueurs prêts à défendre les couleurs de leur équipe. Et c’est ce que devront réaliser les guingampais samedi, un match de haute intensité et sans bavures. Un match qui aura une saveur particulière pour Kombouaré passé par le club parisien à la fois en tant que joueur, et en tant qu’entraineur.

« Oui, ce sera particulier. Au PSG, j’ai été directeur de la formation, c’est la première équipe qui m’a donné l’opportunité de devenir entraîneur (de la réserve de 1999 à 2003, puis des pros de 2009 à 2011). Passer 13 ans dans ce club, c’est énorme. Je suis un fan inconditionnel de Paris. J’espère les voir aller le plus loin possible en Ligue des champions. Mais, samedi, ce sera un adversaire. Il n’y aura aucun cadeau sur le terrain, même si après on va se retrouver avec certains membres du staff technique, médical,… parce qu’on se connaît bien. »

Peu importe l’équipe qu’il entrainera, Antoine Kombouaré restera pour toujours un parisien. L’ancien défenseur a tellement apporté au club francilien, tant en joueur qu’en entraineur. Il a marqué l’histoire du club en devenant « Casque d’Or » un soir de mars 1993, offrant la victoire aux siens face au Real Madrid (4-1). Toutefois, samedi, il sera sur un autre banc de touche, celui de Guingamp. Pendant 90 minutes il deviendra un adversaire que Paris se devra de battre. Au terme de cette rencontre les embrassades et autres gestes affectifs seront de rigueur, de nouveau.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires