Restez connectés avec nous

Interviews

Kombouaré : « Ça se jouera au mental »

A la veille de rencontrer les Girondins de Bordeaux, le Paris Saint Germain peut se mettre en bonne position pour une éventuelle qualification pour le tour préliminaire de la prochaine Ligue des Champions. En effet, en cas de victoire demain soir, le PSG montera sur la troisième marche du podium avec un point d’avance sur l’OL. Antoine Kombouaré affirme que tout le club en a l’envie et qu’il croit capable ses joueurs d’aller chercher cette troisième place malgré le grand nombre de match disputés depuis le début de la saison.

« Les organismes sont un peu touchés. Physiquement, c’est de plus en plus dur. On ne souligne pas assez que c’est le 64e match d’un effectif restreint, qui a joué sur tous les tableaux avec l’idée d’aller le plus loin possible. C’est déjà une belle saison. On a envie d’aller chercher un trophée et la Ligue des champions en serait un. Il y a beaucoup de matches et beaucoup de pression aussi. Ça se jouera au mental. Si la Ligue des champions n’est pas un élément motivant, je n’y comprends plus rien ! »

En revanche, en cas de mauvais résultat, la tâche s’annoncerait compliquée pour Kombouaré et ses joueurs, avec deux derniers matchs difficiles face à Lille et à St-Etienne, alors que Lyon recevra Caen et se déplacera à Monaco. De là à parler de dernière chance pour le club, le kanak répond sans détours.

« Je me rappelle un fameux match nul à domicile contre Nancy après lequel on a dit que la Ligue des champions s’éloignait. Il ne faut pas aller trop vite en besogne. C’est une occasion fantastique et unique de passer devant Lyon qui se présente à nous. Il faut tout faire pour la saisir. Il faut savoir ce qu’on veut. Se retrouver devant avec deux matches restant à jouer, ce serait très intéressant. Ce serait un avantage psychologique mais je reste persuadé que ça va se jouer à la dernière journée. »

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Interviews