Restez connectés avec nous
Ligue 1 - La ballade des parisiens au Parc, menés par Ibra.

Ligue 1

Ligue 1 – La ballade des parisiens au Parc, menés par Ibra.

   Hier soir le Paris-Saint-Germain devait se relancer au Parc des Princes après un match nul à Evian. Pour cela, les parisiens pouvaient compter sur Zlatan Ibrahimovic de retour de blessure.

    Et peut-être que l’enjeu de ce match, l’obligation de victoire à domicile après un second match nul à l’extérieur, peut expliquer un début timoré du PSG.  Car si le score final est lourd (5-0), le début ne laissait pas présager une large victoire. En effet, à l’entame de match, plusieurs parisiens peinent à rentrer dans la rencontre, notamment J. Pastore et T. Motta, auteurs de pertes de balles inquiétante dans le camp parisien. Du coup, peu d’occasions en première période, encore moins de frappes, mais tout de même deux buts, grâce à S. Ruffier qui loupe son contrôle pour un but gag, et Ibra qui marque dès qu’une balle lui arrive dans la surface sur un très beau centre en une touche de balle de S. Maxwell. Pendant la seconde période la rencontre est bien plus aisée, les stéphanois n’arrivent plus à presser et la défense est mal alignée. Sans oublier la passe de Monnet-Paquet à Ibrahimovic pour son doublé. Ajoutons à cela un contre très bien joué et une frappe superbe de E. Cavani, et on obtient une ballade des joueurs du PSG dans leur Parc. L’attaque parisienne était en forme hier, sauf Ruffier.

Ligue 1 - La ballade des parisiens au Parc, menés par Ibra.

Tops – 

S. Sirigu – Quand on voit 5-0 on pourrait penser que le PSG n’a pas été inquiété, pourtant à 1-0 M. Erding, l’ancien parisien, est auteur d’une belle reprise de volée sous la barre, repoussée par l’italien. Malgré une sortie sur un corner en deux-temps, le gardien du PSG s’est montré très solide et a fait les deux parades qu’il devait. De quoi dégoûter les stéphanois.

S. Maxwell – Très peu de déchets techniques, de la solidité défensive et deux passes décisives en une touche de balle, de quoi faire un superbe retour dans le onze titulaire et montrer à L. Digne qu’il a encore des progrès à faire pour lui prendre sa place. De plus, il fait partie des joueurs qui ont tenu le PSG debout dans un début de rencontre difficile.

Z. Ibrahimovic – C’est presque une habitude pour lui, il se chauffe avec un défenseur et cherche ensuite à l’humilier. Et encore une fois, il a réussi. 3 buts et une grosse influence sur le match, le capitaine parisien du soir a su soigner son retour. D’ailleurs, il était même un peu énervé de sortir après son 3 buts, peut-être voulait-il continuer à enchaîner les buts pour de nouveaux records et chambrer les Verts. En tout cas, en 4 matchs officiels, le Z en est à 2 doublés et un 1 triplé, de quoi prendre la tête du classement des buteurs avec 5 buts, impressionnant.

Flops –

Le début de match, surtout de J. Pastore et T. Motta – Il est des matchs où les flops ne sont pas flagrants ni nombreux, toujours est-il que l’entame des parisiens n’étaient pas rassurantes. En effet, la balle ne passait presque pas la ligne médiane et les deux meneurs de jeu au milieu de terrain, Pastore et Motta, perdaient des ballons faciles de façon inexplicables et inhabituels. Heureusement ils ont su régler leurs passes pour le résultat que l’on connaît.

Les passes de Lucas  – Il est fantastique lorsqu’il est lancé, il a de très bonnes idées, mais les passes de Lucas sont encore trop peu précises pour en faire un ailier exceptionnel. Dommage, car en trouvant un peu plus ses coéquipiers le brésilien pourrait être beaucoup plus décisif et enfin s’imposer que l’ailier tant attendu. Toutefois, il est en progrès et s’entend assez bien avec ses coéquipiers, de quoi laisser espérer de grands matchs bientôt.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Ligue 1