Restez connectés avec nous
OM/PSG - Larguet évoque l'état de son groupe et l'envie de "gagner"
©Iconsport

Adversaires

OM/PSG – Larguet évoque l’état de son groupe et l’envie de « gagner »

Ce dimanche dans le cadre de la 24e journée de Ligue 1 2020-2021, le Paris Saint-Germain (3e) affrontera l’Olympique de Marseille (9e) au Stade Vélodrome. Nasser Larguet, entraîneur par intérim de l’équipe marseillaise (il était directeur du centre de formation) après la démission d’André Villas-Boas, s’est expliqué en conférence de presse ce vendredi à propos de cette rencontre (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+ et Téléfoot). Le coach a évoqué la situation très particulière vécue par l’OM et lui-même, ainsi que la mentalité pour le Classico.

Larguet « On en saura plus demain. »

Beaucoup d’absences ?

On essaie de ménager certains joueurs. Aujourd’hui, il est trop tôt pour dire qui sera apte. On travaille pour voir qui pourra être disponible. Parfois, il faut savoir être aux soins, prendre une journée. Ceux qui étaient là sont aptes, les autres on va attendre. On en saura plus demain. Pour Rongier, il est en retour. Je pense que ce sera peut-être un peu juste. On attend le feu vert du staff médical.

Mon choix tactique d’avoir Alvaro au milieu lors du dernier match ? Cela peut être refait contre le PSG ?

On réfléchit, chaque match a sa vérité. Contre Lens, on avait des absents au milieu et il fallait des solutions. Je pensais que c’était intéressant d’associer Kamara et Alvaro au milieu et je pense qu’ils ont fait une bonne prestation.

Qu’est-ce qu’on a pu travailler à l’entraînement ?

Pour Lens, je n’ai rien fait puisque le match avait été préparé la veille et donc c’était surtout un discours, notamment pour leur donner confiance. Là, on a essayé de régler quelques problématiques que l’on retrouve régulièrement.

Larguet « il faut aller le gagner. »

Je peux profiter de faire ce Classico ou il y a de la pression ?

Je peux vous garantir que mon état d’esprit est le même qu’avec les jeunes. C’est un honneur, mais c’est le même métier. J’aborde ce match particulier comme d’autres, il faut aller le gagner, faire une bonne prestation. Je suis très heureux sur le terrain.

Le sentiment que les joueurs sont prêts psychologiquement ?

Ils ont été secoués, il y a eu des événements assez durs. A l’entraînement, j’essaye d’être proche et je sens une grande motivation. Pas seulement pour le PSG, les matchs vont s’enchaîner. Ils sont très professionnels.

Larguet « prendre du plaisir, donner et on fera les comptes à la fin du match. »

Comment je veux me présenter ?

Je suis un formateur dans l’âme, au service des jeunes, je veux leur donner la voie pour aller en professionnel. Je n’ai aucune ambition de médiatisation. Je veux faire juste mon métier qui a été demandé par le club et revenir au plus vite auprès des jeunes, sans dénigrer ce que je vis maintenant.

Le discours pour le match ?

Il est de prendre du plaisir, de tout donner et on fera les comptes à la fin du match.

Larguet « J’ai envie de retrouver ces mêmes sensations face au PSG. »

Le sentiment que l’OM s’est approché du PSG sur les 2 derniers Classicos ?

C’est un match où la causerie est moins nécessaire, la motivation est naturelle. Contre Lens, on a eu une équipe généreuse, qui avance, complémentaire. Il y a beaucoup de complicité. J’ai envie de retrouver ces mêmes sensations face au PSG. Je suis persuadé que les joueurs sont dans ce mode de fonctionnement. Je suis persuadé que si on y arrive, il peut y avoir une belle série.

Le discours avant Lens (2-2) ?

J’ai dit simplement que je comprenais leur situation et que je leur demandais quand même de prendre leurs responsabilités. Il y avait eu 4 défaites récemment et ce n’était pas à cause des supporters, ce sont eux sur le terrain. Il fallait se remobiliser.

Des difficultés physiques en seconde mi-temps Lens ?

C’est vrai, on a subi. Il y a eu un changement tactique chez l’adversaire avec 4 défenseurs au lieu de 5. Dès la 1ere minute on prend un but. Il ne faut pas oublier que Lens est une très belle équipe. S’il y a eu une baisse en seconde mi-temps, c’est que les joueurs ont beaucoup donné en première. Il faut noter que les joueurs ont su rester mobilisés malgré la baisse.

Retrouvez ici notre Podcast « PSG – Neymar prolonge, un succès retentissant pour Paris ».

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Adversaires