Ligue 1

Un Monaco pour mettre la pression ?

Publie le 07/05/2011 a 05:39



  • Une confiance retrouvée !

    Alors que l’on pouvait craindre le pire au soir du match face à Montpellier, ou la seconde mi-temps (pourtant à onze contre dix) fut perdue 0-2, et que l’on sentait ressurgir les démons pas si lointain, d’une équipe crispée dans toutes ses lignes, incapable de développer du jeu, et au bord de perdre un match qui aurait fait très mal au moral, l’équipe c’est au contraire peu à peu ressaisie au fil des matchs, et à maintenant retrouvée la confiance inébranlable du début de saison. Mars fut terrible, mais Avril a vu renaître l’équipe de la capitale, avec une seule petite déception (le match d’Edel à Brest) sans laquelle Paris pourrait décrocher son cinquième succès de rang en ligue 1 face aux monégasques. Qu’importe n’y pensons plus, tout semble si rose actuellement au PSG que l’on aurait tort de ne plus penser qu’à ces six derniers matchs qui peuvent nous permettre de finir la saison du 40ème anniversaire du club de fort belle manière !

    Sur le rocher, des absences qui tombent à pic !

    Si l’on se posait la question de savoir quels joueurs pouvaient représenter le principal danger pour notre équipe, nous aurions probablement cité ces deux noms : Ruffier, le gardien monégasque qui a pris l’habitude de sortir des matchs énorme face au PSG, et leur virevoltant attaquant Park, seul véritable danger offensif digne de ce nom dans l’équipe de Monaco. Mais le hasard semble bien faire les choses en cette fin de saison au Paris SG, et Antoine Kombouaré ne se plaindra surement pas du fait de savoir que ces deux joueurs ne seront pas de la partie pour cause de blessures. Néanmoins il ne faudra pas croire que le match sera joué pour autant, Monaco joue sa peau, et le moins que l’on puisse dire, c’est que les hommes de Laurent Banide ne font pas de cadeaux aux « gros » qui viennent à Louis II. Rennes et Lille s’y sont cassés les dents (1-0 à chaque fois) et les marseillais n’avaient pu faire mieux qu’un 0-0 un peu plus tôt dans la saison. Paris sera-t-il le premier club du top cinq à s’y imposer ? Cela permettrait en tout les cas de frapper un grand coup dans cette fin de saison palpitante.

    Et si ce weekend était un grand week-end pour le PSG ? Avec du sérieux, une énorme motivation, et un Nêné retrouvé au moment de revenir sur son ancien terrain, lui qui avait signé son plus beau doublé de la saison au match aller (2-2), Paris, c’est certain, a les cartes en main ! Attention donc à éviter le rocher qui pourrait nous faire tomber de haut, si prés de la ligne finale, cela serait bien dommage !

    Publie le 07/05/2011 a 05:39

    Un Monaco pour mettre la pression ?

    Une confiance retrouvée !

    Alors que l’on pouvait craindre le pire au soir du match face à Montpellier, ou la seconde mi-temps (pourtant à onze contre dix) fut perdue 0-2, et que l’on sentait ressurgir les démons pas si lointain, d’une équipe crispée dans toutes ses lignes, incapable de développer du jeu, et au bord de perdre un match qui aurait fait très mal au moral, l’équipe c’est au contraire peu à peu ressaisie au fil des matchs, et à maintenant retrouvée la confiance inébranlable du début de saison. Mars fut terrible, mais Avril a vu renaître l’équipe de la capitale, avec une seule petite déception (le match d’Edel à Brest) sans laquelle Paris pourrait décrocher son cinquième succès de rang en ligue 1 face aux monégasques. Qu’importe n’y pensons plus, tout semble si rose actuellement au PSG que l’on aurait tort de ne plus penser qu’à ces six derniers matchs qui peuvent nous permettre de finir la saison du 40ème anniversaire du club de fort belle manière !

    Sur le rocher, des absences qui tombent à pic !

    Si l’on se posait la question de savoir quels joueurs pouvaient représenter le principal danger pour notre équipe, nous aurions probablement cité ces deux noms : Ruffier, le gardien monégasque qui a pris l’habitude de sortir des matchs énorme face au PSG, et leur virevoltant attaquant Park, seul véritable danger offensif digne de ce nom dans l’équipe de Monaco. Mais le hasard semble bien faire les choses en cette fin de saison au Paris SG, et Antoine Kombouaré ne se plaindra surement pas du fait de savoir que ces deux joueurs ne seront pas de la partie pour cause de blessures. Néanmoins il ne faudra pas croire que le match sera joué pour autant, Monaco joue sa peau, et le moins que l’on puisse dire, c’est que les hommes de Laurent Banide ne font pas de cadeaux aux « gros » qui viennent à Louis II. Rennes et Lille s’y sont cassés les dents (1-0 à chaque fois) et les marseillais n’avaient pu faire mieux qu’un 0-0 un peu plus tôt dans la saison. Paris sera-t-il le premier club du top cinq à s’y imposer ? Cela permettrait en tout les cas de frapper un grand coup dans cette fin de saison palpitante.

    Et si ce weekend était un grand week-end pour le PSG ? Avec du sérieux, une énorme motivation, et un Nêné retrouvé au moment de revenir sur son ancien terrain, lui qui avait signé son plus beau doublé de la saison au match aller (2-2), Paris, c’est certain, a les cartes en main ! Attention donc à éviter le rocher qui pourrait nous faire tomber de haut, si prés de la ligne finale, cela serait bien dommage !




  • Tags de l'article : , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Verratti «Nous ne sommes pas au niveau du Bayern, du Barça et du Real»

    Verratti «Nous ne sommes pas au niveau du Bayern, du Barça et du Real»

    LDC

     Lors d’un entretien accordé à Rai Sport, le milieu du Paris Saint-Germain, Marco Verratti, est revenu ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Fernandez «En plus de leur proposer le salaire qu'ils veulent, derrière le PSG ne nous les vend pas»"
    6 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Ménès : Matuidi quand il pioche sur le plan physique " il ne reste plus grand-chose ""
    1 day ago

    Actualité Féminine

    PSG Féminines

    Féminines – La victoire face à Soyaux permet au PSG de se tourner sereinement vers le Bayern

    Actu Féminin

    A quelques jours de défier le Bayern Munich dans le cadre de l’UEFA Women’s Champions League, ...

    Vidéos PSG

    Un Monaco pour mettre la pression ?

    <Ligue 1

    Une confiance retrouvée !

    Alors que l’on pouvait craindre le pire au soir du match face à Montpellier, ou la seconde mi-temps (pourtant à onze contre dix) fut perdue 0-2, et que l’on sentait ressurgir les démons pas si lointain, d’une équipe crispée dans toutes ses lignes, incapable de développer du jeu, et au bord de perdre un match qui aurait fait très mal au moral, l’équipe c’est au contraire peu à peu ressaisie au fil des matchs, et à maintenant retrouvée la confiance inébranlable du début de saison. Mars fut terrible, mais Avril a vu renaître l’équipe de la capitale, avec une seule petite déception (le match d’Edel à Brest) sans laquelle Paris pourrait décrocher son cinquième succès de rang en ligue 1 face aux monégasques. Qu’importe n’y pensons plus, tout semble si rose actuellement au PSG que l’on aurait tort de ne plus penser qu’à ces six derniers matchs qui peuvent nous permettre de finir la saison du 40ème anniversaire du club de fort belle manière !

    Sur le rocher, des absences qui tombent à pic !

    Si l’on se posait la question de savoir quels joueurs pouvaient représenter le principal danger pour notre équipe, nous aurions probablement cité ces deux noms : Ruffier, le gardien monégasque qui a pris l’habitude de sortir des matchs énorme face au PSG, et leur virevoltant attaquant Park, seul véritable danger offensif digne de ce nom dans l’équipe de Monaco. Mais le hasard semble bien faire les choses en cette fin de saison au Paris SG, et Antoine Kombouaré ne se plaindra surement pas du fait de savoir que ces deux joueurs ne seront pas de la partie pour cause de blessures. Néanmoins il ne faudra pas croire que le match sera joué pour autant, Monaco joue sa peau, et le moins que l’on puisse dire, c’est que les hommes de Laurent Banide ne font pas de cadeaux aux « gros » qui viennent à Louis II. Rennes et Lille s’y sont cassés les dents (1-0 à chaque fois) et les marseillais n’avaient pu faire mieux qu’un 0-0 un peu plus tôt dans la saison. Paris sera-t-il le premier club du top cinq à s’y imposer ? Cela permettrait en tout les cas de frapper un grand coup dans cette fin de saison palpitante.

    Et si ce weekend était un grand week-end pour le PSG ? Avec du sérieux, une énorme motivation, et un Nêné retrouvé au moment de revenir sur son ancien terrain, lui qui avait signé son plus beau doublé de la saison au match aller (2-2), Paris, c’est certain, a les cartes en main ! Attention donc à éviter le rocher qui pourrait nous faire tomber de haut, si prés de la ligne finale, cela serait bien dommage !

    By
    @
    OTER ?>