Archives

Ces parisiens qui méritent la séléction

Publie le 29/07/2010 a 15:29



  • Tout le monde le sait, le prochain match de l'Equipe de France contre la Norvège le 11 août 2010 affichera une équipe totalement différente de celle mise en place par Raymond Domenech durant le dernier mondial.

    C'est pourquoi aujourd'hui nous vous proposons quelques parisiens susceptibles de s'y installer plus ou moins durablement selon leurs performances futures.

    1. Christophe Jallet.

    L'ancien lorientais excelle au Paris Saint Germain par sa régularité et son efficacité même dans les pires moments de la saison dernière. Arrivé au club l'année dernière comme doublure de Marcos Céarà, le latéral droit a commencé à faire son trou en tant que milieu offensif droit, puis s'est clairement imposé comme un titulaire indiscutable au fil des rencontres. 

    L'intéressé se refuse pourtant à parler de sa situation chez les tricolores et veut d'abord s'imposer au PSG dans la durée.

    "Ce sont des choses qui se méritent. Moi, quand je suis arrivé l’année dernière, je n’ai pas commencé titulaire. Peut-être que cette année je commencerai, je n’en sais rien. Je vais faire le maximum, encore mieux que la saison dernière. Je sais qu’il me reste beaucoup de boulot pour m’imposer dans mon club, après si une sélection doit arriver, elle viendra. Cela voudra dire que je l’ai méritée. Pour l’instant, ce n’est pas le cas. Je m’attache à bien travailler ici, et pour le reste, on verra plus tard"

    2. Mamadou Sakho.

    Incontournable au sein de la défense rouge et bleue après des débuts plus que prometteurs sous l'ère Le Guen en 2007 et sa première titularisation en Ligue 1 contre le VAFC, où il devint le plus jeune capitaine de l'histoire du PSG à seulement 17 ans et quelques mois, il est également capitaine de toutes les équipes nationales par lesquelles il passe (-16, -17, -19, espoirs etc…). Son mental et sa force physique font de lui un des défenseur les plus prometteurs et les plus convoités du championnat Français. Les dirigeants parisiens ont même recalé Heinze afin de ne pas bloquer sa progression fulminante. 

    Même si "Kirikou" annonçait en 2009 qu'il n'avait ''pas encore choisi'' entre l'équipe du Sénégal (son pays d'origine) et l'équipe de France, il y a fort à parier que si Laurent Blanc lui faisait la proposition de rejoindre l'équipe au maillot bleu blanc rouge, la réflexion serait sûrement vite réglée.

    3. Guillaume Hoarau.

    "Hoarau a plusieurs cordes à son arc, il décroche, il est fort techniquement. Il faut le faire venir, il n’est pas encore tout à fait prêt". Voilà ce que pense le nouveau séléctionneur des bleus de notre attaquant vedette. C'est donc sans prétention que l'on peut d'ores et déja annoncé que Lolo Blanc compte plus que sérieusement sur l'apport du réunionnais en attaque lors des matchs à venir. Déjà convoqué une fois quand Domenech était à la tête des bleus, l'ex havrais devrait donc rejoindre la séléction avec, qui sait, peut-être ses coéquipiers.

    Verdict le 5 Août lors de l'annonce de la séléction des 23 retenus par Laurent Blanc.

    Publie le 29/07/2010 a 15:29

    Ces parisiens qui méritent la séléction

    Tout le monde le sait, le prochain match de l'Equipe de France contre la Norvège le 11 août 2010 affichera une équipe totalement différente de celle mise en place par Raymond Domenech durant le dernier mondial.

    C'est pourquoi aujourd'hui nous vous proposons quelques parisiens susceptibles de s'y installer plus ou moins durablement selon leurs performances futures.

    1. Christophe Jallet.

    L'ancien lorientais excelle au Paris Saint Germain par sa régularité et son efficacité même dans les pires moments de la saison dernière. Arrivé au club l'année dernière comme doublure de Marcos Céarà, le latéral droit a commencé à faire son trou en tant que milieu offensif droit, puis s'est clairement imposé comme un titulaire indiscutable au fil des rencontres. 

    L'intéressé se refuse pourtant à parler de sa situation chez les tricolores et veut d'abord s'imposer au PSG dans la durée.

    "Ce sont des choses qui se méritent. Moi, quand je suis arrivé l’année dernière, je n’ai pas commencé titulaire. Peut-être que cette année je commencerai, je n’en sais rien. Je vais faire le maximum, encore mieux que la saison dernière. Je sais qu’il me reste beaucoup de boulot pour m’imposer dans mon club, après si une sélection doit arriver, elle viendra. Cela voudra dire que je l’ai méritée. Pour l’instant, ce n’est pas le cas. Je m’attache à bien travailler ici, et pour le reste, on verra plus tard"

    2. Mamadou Sakho.

    Incontournable au sein de la défense rouge et bleue après des débuts plus que prometteurs sous l'ère Le Guen en 2007 et sa première titularisation en Ligue 1 contre le VAFC, où il devint le plus jeune capitaine de l'histoire du PSG à seulement 17 ans et quelques mois, il est également capitaine de toutes les équipes nationales par lesquelles il passe (-16, -17, -19, espoirs etc…). Son mental et sa force physique font de lui un des défenseur les plus prometteurs et les plus convoités du championnat Français. Les dirigeants parisiens ont même recalé Heinze afin de ne pas bloquer sa progression fulminante. 

    Même si "Kirikou" annonçait en 2009 qu'il n'avait ''pas encore choisi'' entre l'équipe du Sénégal (son pays d'origine) et l'équipe de France, il y a fort à parier que si Laurent Blanc lui faisait la proposition de rejoindre l'équipe au maillot bleu blanc rouge, la réflexion serait sûrement vite réglée.

    3. Guillaume Hoarau.

    "Hoarau a plusieurs cordes à son arc, il décroche, il est fort techniquement. Il faut le faire venir, il n’est pas encore tout à fait prêt". Voilà ce que pense le nouveau séléctionneur des bleus de notre attaquant vedette. C'est donc sans prétention que l'on peut d'ores et déja annoncé que Lolo Blanc compte plus que sérieusement sur l'apport du réunionnais en attaque lors des matchs à venir. Déjà convoqué une fois quand Domenech était à la tête des bleus, l'ex havrais devrait donc rejoindre la séléction avec, qui sait, peut-être ses coéquipiers.

    Verdict le 5 Août lors de l'annonce de la séléction des 23 retenus par Laurent Blanc.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    Marquinhos réaction PSG/Ludogorets

    Marquinhos « La deuxième place n’était pas notre objectif »

    LDC

    Le défenseur du Paris Saint-Germain, Marquinhos, était forcément déçu à la suite du match nul obtenu ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Areola «on va préparer les matches à venir pour être au top»"
    2 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Emery «Je suis inquiet, aussi bien moi que l'équipe»"
    3 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    Ces parisiens qui méritent la séléction

    <Archives

    Tout le monde le sait, le prochain match de l'Equipe de France contre la Norvège le 11 août 2010 affichera une équipe totalement différente de celle mise en place par Raymond Domenech durant le dernier mondial.

    C'est pourquoi aujourd'hui nous vous proposons quelques parisiens susceptibles de s'y installer plus ou moins durablement selon leurs performances futures.

    1. Christophe Jallet.

    L'ancien lorientais excelle au Paris Saint Germain par sa régularité et son efficacité même dans les pires moments de la saison dernière. Arrivé au club l'année dernière comme doublure de Marcos Céarà, le latéral droit a commencé à faire son trou en tant que milieu offensif droit, puis s'est clairement imposé comme un titulaire indiscutable au fil des rencontres. 

    L'intéressé se refuse pourtant à parler de sa situation chez les tricolores et veut d'abord s'imposer au PSG dans la durée.

    "Ce sont des choses qui se méritent. Moi, quand je suis arrivé l’année dernière, je n’ai pas commencé titulaire. Peut-être que cette année je commencerai, je n’en sais rien. Je vais faire le maximum, encore mieux que la saison dernière. Je sais qu’il me reste beaucoup de boulot pour m’imposer dans mon club, après si une sélection doit arriver, elle viendra. Cela voudra dire que je l’ai méritée. Pour l’instant, ce n’est pas le cas. Je m’attache à bien travailler ici, et pour le reste, on verra plus tard"

    2. Mamadou Sakho.

    Incontournable au sein de la défense rouge et bleue après des débuts plus que prometteurs sous l'ère Le Guen en 2007 et sa première titularisation en Ligue 1 contre le VAFC, où il devint le plus jeune capitaine de l'histoire du PSG à seulement 17 ans et quelques mois, il est également capitaine de toutes les équipes nationales par lesquelles il passe (-16, -17, -19, espoirs etc…). Son mental et sa force physique font de lui un des défenseur les plus prometteurs et les plus convoités du championnat Français. Les dirigeants parisiens ont même recalé Heinze afin de ne pas bloquer sa progression fulminante. 

    Même si "Kirikou" annonçait en 2009 qu'il n'avait ''pas encore choisi'' entre l'équipe du Sénégal (son pays d'origine) et l'équipe de France, il y a fort à parier que si Laurent Blanc lui faisait la proposition de rejoindre l'équipe au maillot bleu blanc rouge, la réflexion serait sûrement vite réglée.

    3. Guillaume Hoarau.

    "Hoarau a plusieurs cordes à son arc, il décroche, il est fort techniquement. Il faut le faire venir, il n’est pas encore tout à fait prêt". Voilà ce que pense le nouveau séléctionneur des bleus de notre attaquant vedette. C'est donc sans prétention que l'on peut d'ores et déja annoncé que Lolo Blanc compte plus que sérieusement sur l'apport du réunionnais en attaque lors des matchs à venir. Déjà convoqué une fois quand Domenech était à la tête des bleus, l'ex havrais devrait donc rejoindre la séléction avec, qui sait, peut-être ses coéquipiers.

    Verdict le 5 Août lors de l'annonce de la séléction des 23 retenus par Laurent Blanc.

    By
    @
    OTER ?>