Archives

Edel, tout s’explique…

Publie le 16/11/2010 a 13:52



  • Souffrant de la toxoplasmose depuis de nombreuses années, le gardien du PSG, Edel Apoula Bete suit actuellement un traitement à base de cortisone, un produit non autorisé par l’agence française de lutte contre le dopage (l’AFLD).

    Bien que le PSG avait prévenu l’UEFA de cette décision médicale, les autoritées sportives françaises ont quant à eux découvert ce dernier lors d’un contrôle antidopage intervenu après le match PSG-OM où cinq autres joueurs du club de la capitale ont aussi passer quelques tests il y a de cela une semaine.

    Contrôle au lendemain de PSG-OM

    Ayant attendu toute la semaine l’homologation de ce traitement par l’AFLD, le PSG ne savait pas sur quel pied danser avant de recevoir un fax négatif en fin de semaine. Ne souhaitant donc prendre aucun risque, la direction a finalement décidé de ne pas aligner son joueur sur la pelouse de Lorient pour éviter des complications.

    De retour à Paris ce lundi, le PSG n’a pas perdu de temps et à formuler une nouvelle demande pour valider ce traitement médicale à l’AFLD. Aidé par l’appui de l’UEFA, le club parisien espère maintenant que cette dernière s’alignera sur les instances européennes afin de permettre au joueur de se soigner tout en continuant à joueur au football. Les prochains jours devraient nous en apprendre plus sur ce sujet.

    Publie le 16/11/2010 a 13:52

    Edel, tout s’explique…

    Souffrant de la toxoplasmose depuis de nombreuses années, le gardien du PSG, Edel Apoula Bete suit actuellement un traitement à base de cortisone, un produit non autorisé par l’agence française de lutte contre le dopage (l’AFLD).

    Bien que le PSG avait prévenu l’UEFA de cette décision médicale, les autoritées sportives françaises ont quant à eux découvert ce dernier lors d’un contrôle antidopage intervenu après le match PSG-OM où cinq autres joueurs du club de la capitale ont aussi passer quelques tests il y a de cela une semaine.

    Contrôle au lendemain de PSG-OM

    Ayant attendu toute la semaine l’homologation de ce traitement par l’AFLD, le PSG ne savait pas sur quel pied danser avant de recevoir un fax négatif en fin de semaine. Ne souhaitant donc prendre aucun risque, la direction a finalement décidé de ne pas aligner son joueur sur la pelouse de Lorient pour éviter des complications.

    De retour à Paris ce lundi, le PSG n’a pas perdu de temps et à formuler une nouvelle demande pour valider ce traitement médicale à l’AFLD. Aidé par l’appui de l’UEFA, le club parisien espère maintenant que cette dernière s’alignera sur les instances européennes afin de permettre au joueur de se soigner tout en continuant à joueur au football. Les prochains jours devraient nous en apprendre plus sur ce sujet.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Barcelone/PSG: La Remontada utilisée pour le trailer de PES 2018

    Barcelone/PSG: La Remontada utilisée pour le trailer de PES 2018

    Jeux

    La remontada subie par le Paris Saint-Germain au Camp Nou en mars dernier est utilisée aujourd’hui ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Zlatan Ibrahimovic pourrait finalement quitter Manchester United"
    16 days ago
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Hatem Ben Arfa priorité de Galatasaray"
    17 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Vero Boquete non sélectionnée par Espagne pour l'Euro 2017, Paredes si.jpg

    Féminines – Vero Boquete non sélectionnée par Espagne pour l’Euro 2017, Paredes si

    Actu Féminin

    Ce mardi a été présentée la liste de l’équipe féminine d’Espagne pour l’Euro 2017. Veronica Boquete, ...

    Vidéos PSG

    Edel, tout s’explique…

    <Archives

    Souffrant de la toxoplasmose depuis de nombreuses années, le gardien du PSG, Edel Apoula Bete suit actuellement un traitement à base de cortisone, un produit non autorisé par l’agence française de lutte contre le dopage (l’AFLD).

    Bien que le PSG avait prévenu l’UEFA de cette décision médicale, les autoritées sportives françaises ont quant à eux découvert ce dernier lors d’un contrôle antidopage intervenu après le match PSG-OM où cinq autres joueurs du club de la capitale ont aussi passer quelques tests il y a de cela une semaine.

    Contrôle au lendemain de PSG-OM

    Ayant attendu toute la semaine l’homologation de ce traitement par l’AFLD, le PSG ne savait pas sur quel pied danser avant de recevoir un fax négatif en fin de semaine. Ne souhaitant donc prendre aucun risque, la direction a finalement décidé de ne pas aligner son joueur sur la pelouse de Lorient pour éviter des complications.

    De retour à Paris ce lundi, le PSG n’a pas perdu de temps et à formuler une nouvelle demande pour valider ce traitement médicale à l’AFLD. Aidé par l’appui de l’UEFA, le club parisien espère maintenant que cette dernière s’alignera sur les instances européennes afin de permettre au joueur de se soigner tout en continuant à joueur au football. Les prochains jours devraient nous en apprendre plus sur ce sujet.

    By
    @
    OTER ?>