Archives

Prestations PSG-BATE : Maurice pousse le bouchon un peu loin

Publie le 25/02/2011 a 00:25



  • 0 corner, 0 hors-jeu, 2 tirs cadrés…Timides et maladroits, les joueurs du BATE Borisov n’ont apparemment pas compris que les deux buts marqués par Paris à l’extérieur comptaient double. Alors forcément, Chantôme, Bodmer et consorts, ont eu du mal à imposer leur jeu face à ces Biélorusses qui ont joué le 0-0…et l’ont obtenu. Récapitulatif des performances individuelles de ce PSG-BATE Borisov.

     Edel : Qui a dit qu’il ne faisait pas gagner de match à son équipe ? Après sa parade à Nice, le portier parisien a encore sauvé les siens ce soir suite au raté de Camara dans les six mètres (68e). Furieux après ce tacle de Nekhaychik (55e), il a par ailleurs réussi ses sorties (60e, 72e, 87e).

    Cearà : Nommé capitaine alors qu’Armand et Camara étaient titulaires, le Brésilien n’a existé que sur une longue touche (38e), un lob de 50 mètres (32e) et de bonnes récupérations.

    Camara : Coupable d’un raté qui aurait pu coûter la qualification à son équipe (68e) et d’une mauvaise relance dans l’axe dans la foulée (71e), il a en plus été averti à la 74e pour antijeu.

    Armand : Discret mais intransigeant, il a réussi quelques interceptions décisives.

    Tiéné : Du bon : couverture (32e), récupération (37e) et centre (57e). Et du moins bon : passe manquée (1e), perte de balle (42e) et faute de marquage (45e).

    Clément : En l’absence de Nenê, il a plutôt bien tiré les corners et récupéré quelques ballons chauds. Averti à la 14e, il sera suspendu pour le huitième de finale aller à Lisbonne.

    Chantôme : Si son œil garde encore les séquelles du coup reçu au match aller, son jeu s’est bonifié au fil du match pour devenir indispensable en fin de partie.

    Bodmer : En position de 10 voire 9 ½, il a donné de bonnes passes en profondeur mais il y avait à chaque fois un Biélorusse sur la trajectoire. Remplacé par Kebano (73e), qui a dynamité la fin rencontre (79e, 88e, 92e).

    Maurice : Maladroit et naïf sur la plupart de ses actions, comme cette reprise du plat du pied (57e) ou cette tête au-dessus (83e), il a exaspéré Thierry Roland, aux commentaires sur W9 ! Makonda l’a remplacé à la 83e. Il était temps.

    Luyindula : Trop court (11e, 20e) ou trop mou (38e) en première période, il a traversé la seconde comme une ombre, si ce n’est sur ce bon centre à la…86e.

    Erding : Remplacé par un Hoarau (67e) scandé par le public comme le Messie, Mevlüt Erding n’a pas eu les faveurs des dieux sur cette tête (4e) ou ce tir en pivot (18e). Le Réunionnais s’est procuré des occasions plus franches (82e, 83e et 86e) mais sans plus de réussite.

    Après avoir passé 90 minutes sous la menace d’un contre ou d’un coup du sort favorable aux Biélorusses, Antoine Kombouaré a exulté. Le Paris-SG est encore en lice sur trois tableaux et poursuit sa route européenne. Mais si le BATE Borisov était un adversaire largement à la portée des Parisiens, les Lisboètes de Benfica seront de tout autres adversaires. Rendez-vous les 10 et 17 mars prochain !

    Publie le 25/02/2011 a 00:25

    Prestations PSG-BATE : Maurice pousse le bouchon un peu loin

    0 corner, 0 hors-jeu, 2 tirs cadrés…Timides et maladroits, les joueurs du BATE Borisov n’ont apparemment pas compris que les deux buts marqués par Paris à l’extérieur comptaient double. Alors forcément, Chantôme, Bodmer et consorts, ont eu du mal à imposer leur jeu face à ces Biélorusses qui ont joué le 0-0…et l’ont obtenu. Récapitulatif des performances individuelles de ce PSG-BATE Borisov.

     Edel : Qui a dit qu’il ne faisait pas gagner de match à son équipe ? Après sa parade à Nice, le portier parisien a encore sauvé les siens ce soir suite au raté de Camara dans les six mètres (68e). Furieux après ce tacle de Nekhaychik (55e), il a par ailleurs réussi ses sorties (60e, 72e, 87e).

    Cearà : Nommé capitaine alors qu’Armand et Camara étaient titulaires, le Brésilien n’a existé que sur une longue touche (38e), un lob de 50 mètres (32e) et de bonnes récupérations.

    Camara : Coupable d’un raté qui aurait pu coûter la qualification à son équipe (68e) et d’une mauvaise relance dans l’axe dans la foulée (71e), il a en plus été averti à la 74e pour antijeu.

    Armand : Discret mais intransigeant, il a réussi quelques interceptions décisives.

    Tiéné : Du bon : couverture (32e), récupération (37e) et centre (57e). Et du moins bon : passe manquée (1e), perte de balle (42e) et faute de marquage (45e).

    Clément : En l’absence de Nenê, il a plutôt bien tiré les corners et récupéré quelques ballons chauds. Averti à la 14e, il sera suspendu pour le huitième de finale aller à Lisbonne.

    Chantôme : Si son œil garde encore les séquelles du coup reçu au match aller, son jeu s’est bonifié au fil du match pour devenir indispensable en fin de partie.

    Bodmer : En position de 10 voire 9 ½, il a donné de bonnes passes en profondeur mais il y avait à chaque fois un Biélorusse sur la trajectoire. Remplacé par Kebano (73e), qui a dynamité la fin rencontre (79e, 88e, 92e).

    Maurice : Maladroit et naïf sur la plupart de ses actions, comme cette reprise du plat du pied (57e) ou cette tête au-dessus (83e), il a exaspéré Thierry Roland, aux commentaires sur W9 ! Makonda l’a remplacé à la 83e. Il était temps.

    Luyindula : Trop court (11e, 20e) ou trop mou (38e) en première période, il a traversé la seconde comme une ombre, si ce n’est sur ce bon centre à la…86e.

    Erding : Remplacé par un Hoarau (67e) scandé par le public comme le Messie, Mevlüt Erding n’a pas eu les faveurs des dieux sur cette tête (4e) ou ce tir en pivot (18e). Le Réunionnais s’est procuré des occasions plus franches (82e, 83e et 86e) mais sans plus de réussite.

    Après avoir passé 90 minutes sous la menace d’un contre ou d’un coup du sort favorable aux Biélorusses, Antoine Kombouaré a exulté. Le Paris-SG est encore en lice sur trois tableaux et poursuit sa route européenne. Mais si le BATE Borisov était un adversaire largement à la portée des Parisiens, les Lisboètes de Benfica seront de tout autres adversaires. Rendez-vous les 10 et 17 mars prochain !




  • Tags de l'article : , , , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Barcelone/PSG: La Remontada utilisée pour le trailer de PES 2018

    Barcelone/PSG: La Remontada utilisée pour le trailer de PES 2018

    Jeux

    La remontada subie par le Paris Saint-Germain au Camp Nou en mars dernier est utilisée aujourd’hui ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Zlatan Ibrahimovic pourrait finalement quitter Manchester United"
    18 days ago
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Hatem Ben Arfa priorité de Galatasaray"
    19 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Vero Boquete non sélectionnée par Espagne pour l'Euro 2017, Paredes si.jpg

    Féminines – Vero Boquete non sélectionnée par Espagne pour l’Euro 2017, Paredes si

    Actu Féminin

    Ce mardi a été présentée la liste de l’équipe féminine d’Espagne pour l’Euro 2017. Veronica Boquete, ...

    Vidéos PSG

    Prestations PSG-BATE : Maurice pousse le bouchon un peu loin

    <Archives

    0 corner, 0 hors-jeu, 2 tirs cadrés…Timides et maladroits, les joueurs du BATE Borisov n’ont apparemment pas compris que les deux buts marqués par Paris à l’extérieur comptaient double. Alors forcément, Chantôme, Bodmer et consorts, ont eu du mal à imposer leur jeu face à ces Biélorusses qui ont joué le 0-0…et l’ont obtenu. Récapitulatif des performances individuelles de ce PSG-BATE Borisov.

     Edel : Qui a dit qu’il ne faisait pas gagner de match à son équipe ? Après sa parade à Nice, le portier parisien a encore sauvé les siens ce soir suite au raté de Camara dans les six mètres (68e). Furieux après ce tacle de Nekhaychik (55e), il a par ailleurs réussi ses sorties (60e, 72e, 87e).

    Cearà : Nommé capitaine alors qu’Armand et Camara étaient titulaires, le Brésilien n’a existé que sur une longue touche (38e), un lob de 50 mètres (32e) et de bonnes récupérations.

    Camara : Coupable d’un raté qui aurait pu coûter la qualification à son équipe (68e) et d’une mauvaise relance dans l’axe dans la foulée (71e), il a en plus été averti à la 74e pour antijeu.

    Armand : Discret mais intransigeant, il a réussi quelques interceptions décisives.

    Tiéné : Du bon : couverture (32e), récupération (37e) et centre (57e). Et du moins bon : passe manquée (1e), perte de balle (42e) et faute de marquage (45e).

    Clément : En l’absence de Nenê, il a plutôt bien tiré les corners et récupéré quelques ballons chauds. Averti à la 14e, il sera suspendu pour le huitième de finale aller à Lisbonne.

    Chantôme : Si son œil garde encore les séquelles du coup reçu au match aller, son jeu s’est bonifié au fil du match pour devenir indispensable en fin de partie.

    Bodmer : En position de 10 voire 9 ½, il a donné de bonnes passes en profondeur mais il y avait à chaque fois un Biélorusse sur la trajectoire. Remplacé par Kebano (73e), qui a dynamité la fin rencontre (79e, 88e, 92e).

    Maurice : Maladroit et naïf sur la plupart de ses actions, comme cette reprise du plat du pied (57e) ou cette tête au-dessus (83e), il a exaspéré Thierry Roland, aux commentaires sur W9 ! Makonda l’a remplacé à la 83e. Il était temps.

    Luyindula : Trop court (11e, 20e) ou trop mou (38e) en première période, il a traversé la seconde comme une ombre, si ce n’est sur ce bon centre à la…86e.

    Erding : Remplacé par un Hoarau (67e) scandé par le public comme le Messie, Mevlüt Erding n’a pas eu les faveurs des dieux sur cette tête (4e) ou ce tir en pivot (18e). Le Réunionnais s’est procuré des occasions plus franches (82e, 83e et 86e) mais sans plus de réussite.

    Après avoir passé 90 minutes sous la menace d’un contre ou d’un coup du sort favorable aux Biélorusses, Antoine Kombouaré a exulté. Le Paris-SG est encore en lice sur trois tableaux et poursuit sa route européenne. Mais si le BATE Borisov était un adversaire largement à la portée des Parisiens, les Lisboètes de Benfica seront de tout autres adversaires. Rendez-vous les 10 et 17 mars prochain !

    By
    @
    OTER ?>