Archives

Roche : « À New York, on s’est tous découverts »

Publie le 10/12/2010 a 14:57



  • Dans un entretien accordé au quotidien Le Parisien, Alain Roche est revenu sur le début de saison du PSG et avoue ne pas être surpris que la touche Kombouaré apporte un plus au jeu du PSG. Retour sur l’essentiel.

    Selon le chargé de recrutement du club de la capitale, Antoine Kombouaré, « dans tous les clubs par lesquels il est passé, le beau jeu a toujours été sa ligne directrice. ». Il fait un constat intéressant lorsqu’on regarde en dehors de la Ligue 1, car « à l’étranger aussi, toutes les équipes joueuses sont en tête des championnats». Pour lui, les origines footballistiques du Kanak ne sont pas innocentes dans la philosophie de jeu du coach parisien, car « Antoine vient de Nantes, et tous ceux qui sont passés là-bas ont été marqués par Jean-Claude Suaudeau. Réfléchir au bon placement, au bon mouvement, à l’utilisation des espaces et au choix des bonnes courses. ». Le jeu parisien ressemblerait donc ces temps-ci quelque peu au légendaire jeu à la nantaise.

    Sur les joueurs parisiens, Alain Roche reconnaît que Paris « n’a pas trouvé de défenseur central pendant le mercato. Sylvain est extrêmement motivé à ce poste et réussit des prestations impressionnantes ». Anecdotique peut-être, mais Armand lui aussi est un ancien Canari et son placement, souvent irréprochable et au-dessus de la moyenne cette saison, vient confirmer les dires d’Alain Roche.

    Lorsqu’on l’interroge sur la réussite du recrutement parisien cet été, celui qui a souvent été critiqué pour des trouvailles parfois hors sujet ne s’emballe pas pour autant et tente de rester humble. Les joueurs choisis le sont essentiellement en fonction de ce que souhaite Kombouaré. « On choisit les joueurs en fonction du jeu qu’Antoine souhaite mettre en place » a-t-il déclaré.

    Aussi, les raisons qui font que la mayonnaise prend enfin cette année ne viennent pas pour lui d’un changement de discours du coach, mais plutôt d’une méthode qui commence à porter ses fruits, car il fallait du temps pour imposer une philosophie de jeu. « Ce qui a changé, c’est qu’il connaît leur personnalité et eux aussi le connaissent mieux. Tout le monde a évolué. Le voyage à New York en fin de saison dernière a été très important. Là-bas, on s’est tous découverts. ».

    Il est vrai que beaucoup s’étaient demandés les raisons qui avaient bien pu pousser le coach à emmener son groupe jouer un tournoi amical en fin de saison, alors que les joueurs auraient pu partir en vacances. Finalement, on aurait presque envie de demander au coach de passer Noël avec ses joueurs !

    Publie le 10/12/2010 a 14:57

    Roche : « À New York, on s’est tous découverts »

    Dans un entretien accordé au quotidien Le Parisien, Alain Roche est revenu sur le début de saison du PSG et avoue ne pas être surpris que la touche Kombouaré apporte un plus au jeu du PSG. Retour sur l’essentiel.

    Selon le chargé de recrutement du club de la capitale, Antoine Kombouaré, « dans tous les clubs par lesquels il est passé, le beau jeu a toujours été sa ligne directrice. ». Il fait un constat intéressant lorsqu’on regarde en dehors de la Ligue 1, car « à l’étranger aussi, toutes les équipes joueuses sont en tête des championnats». Pour lui, les origines footballistiques du Kanak ne sont pas innocentes dans la philosophie de jeu du coach parisien, car « Antoine vient de Nantes, et tous ceux qui sont passés là-bas ont été marqués par Jean-Claude Suaudeau. Réfléchir au bon placement, au bon mouvement, à l’utilisation des espaces et au choix des bonnes courses. ». Le jeu parisien ressemblerait donc ces temps-ci quelque peu au légendaire jeu à la nantaise.

    Sur les joueurs parisiens, Alain Roche reconnaît que Paris « n’a pas trouvé de défenseur central pendant le mercato. Sylvain est extrêmement motivé à ce poste et réussit des prestations impressionnantes ». Anecdotique peut-être, mais Armand lui aussi est un ancien Canari et son placement, souvent irréprochable et au-dessus de la moyenne cette saison, vient confirmer les dires d’Alain Roche.

    Lorsqu’on l’interroge sur la réussite du recrutement parisien cet été, celui qui a souvent été critiqué pour des trouvailles parfois hors sujet ne s’emballe pas pour autant et tente de rester humble. Les joueurs choisis le sont essentiellement en fonction de ce que souhaite Kombouaré. « On choisit les joueurs en fonction du jeu qu’Antoine souhaite mettre en place » a-t-il déclaré.

    Aussi, les raisons qui font que la mayonnaise prend enfin cette année ne viennent pas pour lui d’un changement de discours du coach, mais plutôt d’une méthode qui commence à porter ses fruits, car il fallait du temps pour imposer une philosophie de jeu. « Ce qui a changé, c’est qu’il connaît leur personnalité et eux aussi le connaissent mieux. Tout le monde a évolué. Le voyage à New York en fin de saison dernière a été très important. Là-bas, on s’est tous découverts. ».

    Il est vrai que beaucoup s’étaient demandés les raisons qui avaient bien pu pousser le coach à emmener son groupe jouer un tournoi amical en fin de saison, alors que les joueurs auraient pu partir en vacances. Finalement, on aurait presque envie de demander au coach de passer Noël avec ses joueurs !




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Edinson Cavani PSG

    Cavani «la rencontre face au FC Barcelone sera un match de haut niveau»

    LDC

    Lors d’un entretien pour Sky Sport, l’attaquant du Paris Saint-Germain, Edinson Cavani a évoqué le 8ème ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Guillaumea mis à jour un page"Classement - Ligue 1 - PSG"
    2 days ago
    Guillaumea mis à jour un page"Classement - Ligue 1 - PSG"
    2 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair Il va falloir continuer à y croire et réagir

    Féminines – Lair « Il va falloir continuer à y croire et réagir »

    Actu Féminin

    Ce weekend, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain a concédé sa première défaite en championnat en s’inclinant ...

    Vidéos PSG

    Roche : « À New York, on s’est tous découverts »

    <Archives

    Dans un entretien accordé au quotidien Le Parisien, Alain Roche est revenu sur le début de saison du PSG et avoue ne pas être surpris que la touche Kombouaré apporte un plus au jeu du PSG. Retour sur l’essentiel.

    Selon le chargé de recrutement du club de la capitale, Antoine Kombouaré, « dans tous les clubs par lesquels il est passé, le beau jeu a toujours été sa ligne directrice. ». Il fait un constat intéressant lorsqu’on regarde en dehors de la Ligue 1, car « à l’étranger aussi, toutes les équipes joueuses sont en tête des championnats». Pour lui, les origines footballistiques du Kanak ne sont pas innocentes dans la philosophie de jeu du coach parisien, car « Antoine vient de Nantes, et tous ceux qui sont passés là-bas ont été marqués par Jean-Claude Suaudeau. Réfléchir au bon placement, au bon mouvement, à l’utilisation des espaces et au choix des bonnes courses. ». Le jeu parisien ressemblerait donc ces temps-ci quelque peu au légendaire jeu à la nantaise.

    Sur les joueurs parisiens, Alain Roche reconnaît que Paris « n’a pas trouvé de défenseur central pendant le mercato. Sylvain est extrêmement motivé à ce poste et réussit des prestations impressionnantes ». Anecdotique peut-être, mais Armand lui aussi est un ancien Canari et son placement, souvent irréprochable et au-dessus de la moyenne cette saison, vient confirmer les dires d’Alain Roche.

    Lorsqu’on l’interroge sur la réussite du recrutement parisien cet été, celui qui a souvent été critiqué pour des trouvailles parfois hors sujet ne s’emballe pas pour autant et tente de rester humble. Les joueurs choisis le sont essentiellement en fonction de ce que souhaite Kombouaré. « On choisit les joueurs en fonction du jeu qu’Antoine souhaite mettre en place » a-t-il déclaré.

    Aussi, les raisons qui font que la mayonnaise prend enfin cette année ne viennent pas pour lui d’un changement de discours du coach, mais plutôt d’une méthode qui commence à porter ses fruits, car il fallait du temps pour imposer une philosophie de jeu. « Ce qui a changé, c’est qu’il connaît leur personnalité et eux aussi le connaissent mieux. Tout le monde a évolué. Le voyage à New York en fin de saison dernière a été très important. Là-bas, on s’est tous découverts. ».

    Il est vrai que beaucoup s’étaient demandés les raisons qui avaient bien pu pousser le coach à emmener son groupe jouer un tournoi amical en fin de saison, alors que les joueurs auraient pu partir en vacances. Finalement, on aurait presque envie de demander au coach de passer Noël avec ses joueurs !

    By
    @
    OTER ?>