Restez connectés avec nous

Archives

Yves Bertucci sort de l’ombre

Adjoint d’Antoine Kombouaré, Yves Bertucci n’est pas étranger à la bonne forme du PSG. Rarement dans les médias, il s’est livré aujourd’hui dans 20 Minutes. L’ancien coach manceau revient sur les difficultés du PSG à enchainer après les matches d’Europa League.

 » A ce jour, en championnat, on ne s’est jamais imposés deux fois d’affilée. A nous d’enchaîner une série positive. Seulement cette année, on joue l’Europa League. Ça fait beaucoup de matchs. C’est après ces rencontres qu’on a abandonné beaucoup de points que ce soit contre Nice ou Auxerre.  » La stat est surprenante mais véridique. Malgré le bon parcours parisien en Coupe D’Europe, les Rouge et Bleu y laissent des forces. Pour Yves Bertucci, cela s’explique par  » le manque de fraîcheur après les matchs de Coupe d’Europe. On a souvent joué à domicile après ces matchs et offensivement, c’est difficile. Si on avait joué à l’extérieur, cela aurait été un peu plus simple, confie l’entraineur adjoint au journal Le Parisien. Et puis, il y a aussi les déplacements à gérer. Vous rentrez tard, vous êtes fatigués. « 

Pour lutter contre cette fatigue, Antoine Kombouaré prend l’habitude de modifier l’effectif en Europa League. Un turn-over accepté par le groupe et validé par Bertucci.  » D’une manière générale, si on est plus consistants, c’est parce qu’il y a de la concurrence. A L’image de Peggy (Luyindula). Même s’il en souffre actuellement, ça l’oblige à bosser pour gagner plus de temps de jeu. Avec l’Europa League, tout le monde se sent concerné. Un garçon comme lui, comme Camara ont fait de bonnes prestations contre Séville ou Dortmund. Tout le monde a un peu de confiance même si certains enragent un peu de moins jouer. Cela oblige les titulaires à rester sur le qui-vive. Tout le groupe se sent concerné. «  Le PSG va t-il confirmer face à Brest après un éventuel succès contre Séville ?

Derniers articles

Autres articles présents dans Archives