Restez connectés avec nous
Valdo revient sur la fameuse remontée face au Real Madrid en 1993 "je sais que l’on va marquer"
©IconSport

Anciens

Valdo revient sur la fameuse remontée face au Real Madrid en 1993 « je sais que l’on va marquer »

Valdo Candido de Oliverira Filho, plus souvent appelé Valdo, s’est confié dans une interview accordée à L’Equipe à propos de son passage au Paris Saint-Germain (1991-1995, 153 matchs joués). L’occasion pour l’ancien milieu offensif de 56 ans de revenir sur un épisode particulièrement marquant : le quart de finale de la Coupe de l’UEFA 199 contre le Real Madrid. Après la dure défaite 3-1 de l’aller, les Parisiens ont renversé la tendance au retour avec un 4-1 dont le scénario donne encore des frissons aux amoureux du club.

“Vous avez vraiment honte ? Alors ce soir, battez le Real.“

Tout le monde a dit que c’était mort, car le Real, c’est le Real. Robert Prosinecki (le milieu du Real) nous avait même taillés après le match aller.

Ce que l’on a répondu ?

Rien ! Même Artur Jorge n’a rien dit. Il n’a pas répliqué, pourtant il savait le faire. Son seul commentaire, ce fut avant le match retour : ‘Vous avez vraiment honte ? Alors ce soir, battez le Real.’

Je suis impliqué sur les 4 buts ?

(Il s’enflamme.) Oui, oui. Ça commence sur un corner que je tire sur la tête de Big George (Weah) qui trouve la barre. Après, je frappe et mon frère Big George marque. Ça allait mieux. Sur le deuxième but, il marque encore. Sur le troisième, le beau gosse me démarque et je me retrouve seul face à Rocha (le défenseur), je crois. Je feinte la frappe et je le mets dans le vent, puis je marque. C’est de la folie. Puis Zamorano marque pour le Real dans les arrêts de jeu. Là, je pense que tout est fini. Et puis on obtient un coup franc indirect. Comme d’habitude, c’est moi qui le tire.

Valdo « Quand je mets le ballon à terre, sincèrement, je sais que l’on va marquer. »

Sur la tête de Kombouaré ?

Non, je ne pense pas à ça tout de suite. Quand je mets le ballon à terre, sincèrement, je sais que l’on va marquer. Tous les jours, je m’entraînais aux coups francs. J’en tirais 20 sur le côté gauche, 20 sur le côté droit et 20 dans l’axe. Quand je tire un coup franc, je ne cherche jamais personne. Je sais juste où je vais placer le ballon et mes partenaires aussi. Si tu choisis un joueur en particulier, tu rates. Donc il faut mettre le ballon dans l’espace. Antoine le savait et il a marqué de la tête. »

Une soirée mémorable et exemplaire.

Paris était globalement passé à côté de son match à l’aller, mais a au moins su inscrire un but. C’est un point positif qui est trop petit quand on vient de perdre, mais qui peut faire toute la différence au retour. Il ne faut pas oublier son importance dans la qualification. Même si, très clairement, c’est la performance au retour qui est à retenir. C’est un PSG en pleine forme et un Parc des Princes bouillant qui restent dans les mémoires.

C’est intéressant de voir la mentalité qui a été insufflée par le coach avant la rencontre. Il ne s’agissait pas de se plaindre ou de s’apitoyer. Il fallait répondre aux critiques et montrer de l’honneur en donnant tout sur le terrain. Ce que les Parisiens ont su très bien faire, avec en plus un talent joliment affiché. Notamment sur les buts de Ginola et Valdo.

Cette soirée est marquante dans l’histoire du PSG et pourra toujours servir d’exemple. Durant cette rencontre, les Parisiens ont affiché des éléments essentiels : la solidarité et la confiance. Cela malgré le but du Real Madrid qui aurait pu casser l’élan parisien. Il y a une différence entre annoncer l’envie de gagner et jouer avec la détermination pour y arriver. Il s’agit de ne pas compter les efforts et de ne pas penser à la possibilité de perdre. C’est nécessaire de tout donner pour gagner.

Le PSG a su bien le faire le 11 mars dernier contre le Borussia Dortmund (8e de finale retour de la Ligue des Champions). Même si ce n’est pas une performance de la même ampleur, on a vu Paris se rapprocher de la bonne mentalité pour que le talent de l’équipe puisse permettre d’aller loin. Espérons que cela continuera quand le football reprendra.

Le résumé du match :

Le match au complet :

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens