Restez connectés avec nous
Algerino se réjouit des débuts du PSG "une volonté d’avancer à l’unisson."
@Iconsport

Autour du PSG

Algerino se réjouit des débuts du PSG « une volonté d’avancer à l’unisson. »

Jimmy Algerino, ancien latéral du Paris Saint-Germain (1996-2001) aujourd’hui consultant sur Europe 1, a commenté le début de saison des Rouge et Bleu dans Le Parisien :

« Ce début de saison offre une sensation de prestation accomplie, collectivement et individuellement. On voit que sur ces deux matchs, il y a une volonté de Christophe Galtier d’avancer à l’unisson. L’équipe marque des buts, n’en encaisse pas et concède peu d’occasions. C’est un accomplissement de la phase de préparation. »

Tous les supporters ont cette même « sensation de prestations accomplies » après les matchs contre Nantes (victoire 4-0 du PSG) et contre Clermont (victoire 5-0 des parisiens). La notion d’équipe est clairement une priorité de Christophe Galtier qui avait annoncé la couleur dès sa présentation. Cette volonté couplée avec une préparation physique complète de tous les joueurs porte déjà ses fruits. Même s’il faudra confirmer face à des équipes d’un niveau supérieur, il y avait bien longtemps que le PSG n’avait pas commencé une saison de si belle manière.

« Depuis deux ou trois ans, pas que sous Pochettino d’ailleurs, il y avait tendance à s’arrêter après deux ou trois buts, ne plus jouer, d’offrir une prestation stérile. Il y avait des attitudes peu positives. »

Ayant joué 176 matchs (9 buts et 11 passes décisives) en cinq saisons avec Paris, Algérino connaît l’importance de la volonté des joueurs. Il note ici une nette différence des attitudes de chacun, on ne peut qu’être d’accord avec ses propos après le contenu des dernières saisons. On souhaite tous que les adversaires recommencent à craindre le Paris Saint-Germain avant et pendant les matchs.

« Il y a le discours de Galtier, la fraîcheur d’un nouveau staff. Mais je pense aussi que les joueurs ont eu le temps de tirer un bilan de la saison passée. Je ne suis pas surpris que ces joueurs, touchés par les critiques, se dépassent comme ça en début de saison. »

L’ancien numéro 17 parisien, qui a gagné 3 titres avec les champions de France en titre (coupe de France, coupe de la Ligue et trophée des champions, tous en 1998), sait qu’un nouveau staff et un nouvel entraîneur apportent de la nouveauté, une autre façon de travailler et on constate déjà la différence. Il met aussi en avant la responsabilité individuelle des joueurs qui sont certainement piqués au vif après les échecs et frustrations des saisons précédentes.

Autre grande nouveauté de ce début de saison, le sentiment de dépassement de soi des joueurs, qui font les efforts les uns pour les autres. Même s’il s’agit de l’essence même du football, nous n’avions que trop rarement vu ça ces dernières années. Une fois de plus, espérons que cette équipe continuera ainsi, pour nous régaler tant avec les contenus de matchs que les résultats !

Notre débrief de Clermont/PSG :

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG