Restez connectés avec nous
Angers/PSG (0-3) - Doumbia est plein de regrets après la passivité angevine
©IconSport

Autour du PSG

Angers/PSG (0-3) – Doumbia est plein de regrets après la passivité angevine

Souleyman Doumbia, latéral du SCO d’Angers, est revenu en zone mixte sur la passivité de son équipe durant leur défaite 0-3 contre le Paris Saint-Germain, ce mercredi en clôture de la 33e journée de Ligue 1 (voir le résumé d’Angers/PSG ici). Il a regretté les occasions manquées et le manque d’impact et d’agressivité générale, notamment sur les buts parisiens.

Doumbia « On a deux actions en premières mi-temps qui peuvent changer la donne »

« On a deux actions en premières mi-temps qui peuvent changer la donne. Mais à part ça, à aucun moment on n’a été dangereux. On les a regardés jouer tout le match. On a manqué d’impact dans les duels, d’agressivité, et contre des joueurs de cette qualité, ils font des différences.

Sur le but de Ramos ? Je pense que c’est de l’incompréhension, un manque d’attention. On a été passifs, et ça s’est vu sur les coups de pied arrêtés, mais dans le jeu aussi. Offensivement, on n’a pas joué sur nos qualités. On est une équipe qui contre bien et là, on a voulu poser le jeu, leur montrer qu’on savait jouer comme eux mais ils étaient au-dessus. Mais ce n’est pas sur ce match qu’on va jouer notre maintien. Il faudra serrer les dents jusqu’à la fin. »

Ce n’est pas peu dire que le PSG a eu la vie facile contre Angers. Hormis le début de match un peu plus compliqué, les Parisiens ont fait le boulot avec sérieux, mais sans grande adversité. On aurait aimé voir plus de combativité de l’adverse Parisien du soir, mais c’est souvent comme cela avec Paris. Les équipes ont des regrets, mais au final, le résultat ne souffre d’aucune contestation. Le PSG n’est plus pris au sérieux et son application dans les rencontres est souvent retournée contre eux. 

Angers aurait pu faire mieux, c’est sûr, mais en ont-ils eu les moyens ? On ne peut pas en être sûr. Le PSG a géré et dominé, aussi parce qu’ils ont été plus forts, plus précis et plus sérieux. Alors il ne faut pas s’enflammer pour un tel résultat, mais ne pas oublier le quotidien de tous les grands clubs. Les petits matchs font partie intégrante d’une saison, il ne faut pas les minimiser et les gagner. C’est ce que fait le PSG avec brio depuis le début de la saison contrairement à ses adversaires. 

Les buts de Mbappé, Marquinhos et Ramos :

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG