Restez connectés avec nous
Au PSG «il y a essentiellement des joueurs qui jouent pour eux», affirme Sanfourche

Autour du PSG

Au PSG «il y a essentiellement des joueurs qui jouent pour eux», affirme Sanfourche

Face au RB Leipzig (2-2), ce mercredi lors de la 4e journée des phases de poules de la Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain a rendu une nouvelle fois, une copie très décevante. Sur le plateau de La Chaîne L’Equipe, le journaliste Philippe Sanfourche, est revenu sur cette rencontre. Ce dernier estime que Mauricio Pochettino, coach du PSG, ne va pas trouver les solutions pour faire progresser son équipe.

Sanfourche «tu as trois mecs qui ne participent pas au même match que les autres

«Je ne vois pas comment ça peut s’arranger au niveau du projet collectif. Tu as des identités de joueurs, une somme de joueurs individuels qui ne sont pas faits intrinsèquement pour faire des efforts pour les autres. Il ne peut pas y avoir que des Danilo et des Herrera, il n’y en a pas beaucoup finalement dans cette équipe, il y a quand même essentiellement des joueurs qui jouent pour eux, qui jouent pour faire des stats, même sans le vouloir, sans le savoir, mais de manière indicible.

Moi, les matchs, je les vois plus au stade. Mercredi, j’étais à Leipzig. Et encore une fois, il y a un truc qu’on voit bien au stade, et c’était vraiment patent sur la première demi-heure de jeu, c’est que tu as trois mecs qui ne participent pas au même match que les autres.»

Sanfourche «le bloc recule, mais eux ils ne reculent pas»

«Les trois de devant, à partir du moment où Leipzig décide de rentrer dans la tronche du PSG, le bloc recule, mais eux ils ne reculent pas. Eux, ils sont toujours 10 mètres dans la moitié de terrain de Leipzig, ils attendent les ballons. Et au milieu, tu peux mettre qui tu veux, tu peux mettre l’Iniesta de la grande époque avec Pirlo… De toute façon, à partir du moment où tu es à trois contre cinq ou à trois contre six, il n’y a rien à faire ! L’équipe est forcément coupée en deux », propos relayés par Foot Radio.

Il faut que le PSG arrive à jouer en équipe afin de réellement passer un cap, c’est une évidence. Globalement, en Ligue 1 le club de la capitale arrive à s’en sortir grâce à ses individualités. Mais force est de constater que cela n’est pas suffisant en Ligue des Champions, face à des équipes beaucoup mieux organisées, qui arrive à mettre de l’impact physique pendant 90 minutes. Et même en championnat, Paris a été très limite.

Évidemment, c’est à Mauricio Pochettino, de trouver les solutions, d’arriver à ce que ses joueurs, notamment les attaquants, fassent les efforts nécessaires pour défendre. Cela peut aussi passer par un bloc plus haut et agressif, pour que les attaquants aient surtout du pressing à faire lors de la perte de balle et pas trop de grandes courses vers la défense.

Face à Manchester City (2-0), lors de la 2e journée des phases de poules, le club parisien avait mis les ingrédients nécessaires pour l’emporter. Mais malheureusement, cela n’a duré qu’une rencontre, puisque sur tous les matchs qui ont suivi, même ceux en LDC, l’équipe n’a jamais remis autant d’intensité et d’implication. Il y a donc un problème, peut-être de suffisance ou de motivation, mais cela devient de plus en plus important au fur et à mesure des semaines. L’important pour le moment est d’obtenir la qualification pour les 8es de finale de LDC. Mais il est certain, que si cette équipe ne progresse pas, elle ne pourra pas atteindre ses objectifs, notamment dans cette compétition.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG