Restez connectés avec nous
Bayern/PSG - Flick évoque Gnabry et la façon d'aborder ce quart de finale
©IconSport

Adversaires

Bayern/PSG – Flick évoque Gnabry et la façon d’aborder ce quart de finale

Ce mercredi dans le cadre des quarts de finale allers de la Ligue des Champions 2020-2021, le Paris Saint-Germain (2e de Ligue 1) affrontera le Bayern Munich (1er de Bundesliga) à l’Allianz Arena. Hans-Dieter Flick, entraîneur de l’équipe allemande, a évoqué cette rencontre (coup d’envoi à 21h, diffusion sur RMC Sporten conférence de presse. Le coach s’est exprimé notamment à propos d’un souvenir présent de la finale remportée par ses joueurs en août dernier contre Paris, l’absence de Serge Gnabry (ailier de 25 ans) à l’entraînement ce matin, la solidité de son équipe et son onze.

Flick « Gnabry a mal à la gorge et ne devrait pas pouvoir jouer. »

« On pense à la finale pour ce match ?

Je ne sais pas pour l’adversaire mais pour nous cela n’a rien à voir. C’est un nouveau match, une nouvelle équipe et un nouvel entraîneur. Tout est différent à Paris. Nous voulons avancer en demi-finale et en finale. Nous devons pour cela être très concentré. Voilà notre tâche.

Roca et Gnaby absents de l’entraînement ce mardi ?

Roca s’est blessé et Serge Gnabry a mal à la gorge et ne devrait pas pouvoir jouer.

Flick « Sans le ballon on peut mettre beaucoup de pression sur l’adversaire. »

Une défense plus solide sur les derniers matchs ?

Nous sommes plus compacts sur le terrain. Surtout la ligne défensive et les deux numéro 6 devant et les joueurs sur les ailes. Ils sont tous très compacts et essayent de fermer les espaces entre les lignes. Ce sera important demain et nous sommes focalisés là-dessus. Quand on a le ballon on agit très bien. Sans le ballon on peut mettre beaucoup de pression sur l’adversaire.

C’est la veille du match, je ne vais pas parler de mon onze de départ. On a une certaine idée mais c’est encore ouvert. Si je disais mon équipe et que je change d’avis. L’équipe ne sait pas qui va jouer demain.« , propos relayés par RMC Sport.

Il n’est pas impossible de s’appuyer sur la finale pour analyser quelques points, mais cela vaut surtout pour le PSG. Lequel a beaucoup changé depuis, avec des titulaires qui ne sont plus les mêmes à chaque poste et surtout un nouvel entraîneur. Mauricio Pochettino peut lui avoir observé un peu plus cette finale puisque le Bayern a moins changé. Mais il y a bien d’autres matchs à analyser et ce quart de finale sera différent du rendez-vous en août dernier.

On se doute tout de même qu’il y aura beaucoup d’intensité et sans doute un certain spectacle. Mais chaque équipe peut aussi se méfier de la puissance offensive de l’adversaire, ce qui peut donner un match relativement fermé. C’est tout de même loin du style habituel de chaque équipe.

Maintenant, il faut attendre demain soir pour voir les choix qui sont faits par chaque coach. D’abord pour ce qui est des joueurs alignés, puis pour la tactique qui est mise en place. On ne peut qu’espérer que les Parisiens auront trouvé la bonne formule pour ramener un résultat intéressant en vue d’une qualification mardi prochain.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires