Restez connectés avec nous
Bayern/PSG - Jallet y croit "Je pense qu’ils vont se mettre en mode Ligue des Champions"

Anciens

Bayern/PSG – Jallet y croit « Je pense qu’ils vont se mettre en mode Ligue des Champions »

Christophe Jallet, ancien latéral du Paris Saint-Germain et aujourd’hui consultant, est revenu dans le Canal Football Club, sur les difficultés des Parisiens dans leur défaite 0-1 contre Lille, samedi lors de la 31e journée de Ligue 1 (voir résumé ici). Il a expliqué que Paris n’y arrive pas contre les blocs qui jouent bas. Donc pour lui, le PSG devrait afficher un tout autre visage, mercredi contre le Bayern Munich, en quart de finale aller de la Ligue des Champions, car les bavarois laisseront plus d’espaces dans le jeu. Mais il faudra d’autres intentions pour parvenir à faire l’exploit.

Jallet « Maintenant, il faut remettre le cerveau à l’endroit »

Je pense que les Parisiens vont se mettre en mode Ligue des Champions comme ils ont su le faire face à Barça au Camp Nou. Ça aurait été bien pour le groupe de se mettre en confiance face à Lille dans un grand choc du championnat. Ils n’ont pas été capable de le faire. Maintenant, il faut remettre le cerveau à l’endroit. Il faudra aller à Munich avec d’autres intentions.

Jallet « Ils devront faire la différence collectivement. »

Car contre Lille, ils ont montré plus de lacunes que de qualités au niveau collectif. On sait que le PSG a des individualités capables de faire la différence. Ce sera peut-être un match où ils auront plus d’espace pour s’exprimer, parce qu’on voit que face à des blocs bas, ils n’y arrivent pas trop. Ils devront faire la différence collectivement. », propos relayés par Foot Radio.

On le sait depuis le début de la saison, mais à chaque match, on en a la confirmation, le PSG vit bien une crise de confiance et dans le jeu. Cela n’enlève rien ce qui a été plutôt bon dans le match de leur part. Mais dans la globalité, ils n’arrivent plus à gagner quand cela est nécessaire qui plus est au terme d’un match dominé, mais ponctué par une incapacité à créer le danger. De plus, les Parisiens n’ont jamais réussi à convertir les occasions pour punir des Lillois venu défendre en espérant marquer sur une de leurs rares situations dangereuses. Dans ce sens-là, Lille a parfaitement réussi son coup, mais plutôt que d’encenser de valeureux Lillois, il est important de noter que le PSG s’est sabordé tout seul.

Les matchs ou Paris ne fait pas assez de mouvements et où les individualités coup par coup tentent de sauver les meubles se sont quasiment toujours soldés par le même résultat cette saison. Cette incapacité à apprendre de leurs erreurs est inquiétante. Mais comme le dit Jallet, c’est la Ligue des Champions qui pointe le bout de son nez, mercredi. Et Paris, a souvent haussé le ton, en équipe dans ces grands rendez-vous. 

De plus, le jeu de l’adversaire, bien que le Bayern Munich soit extrêmement fort, correspond plus à des Parisiens en quête d’espace et de vitesse dans les transitions. Mais ces qualités sont valables cette saison que lorsque Marco Verratti, milieu de 28 ans, est à la baguette, ce qui ne sera pas le cas contre Munich. À Paris de montrer qu’ils peuvent jouer ensemble, on les sait capables de tout, du pire comme du meilleur.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens